PHILAPOSTEL

Jusqu'au 18-11-2016

+

logo
logo yvert et Tellier

L'Association des Collectionneurs
de La Poste et d'Orange

Philatélistes, cartophiles, numismates, toutes collections

Pont Valentré Cahors (Lot)
Numismatique
Les nouveaux billets de 100 et 200 €

Les billets « Euro » continuent d'être remplacé dans les années qui viennent.

Il n'en manquait plus que deux. Les nouveaux billets de 100 et 200 euro ont enfin été dévoilés ce lundi 17 septembre par le Luxembourgeois Yves Mersch, membre du directoire de la Banque centrale européenne (BCE). Ils seront mis en circulation le 28 mai 2019.

Ces deux coupures sont les dernières de la série « Europe », un lifting complet des billets de la monnaie unique entamé en mai 2013 avec la mise en circulation de celui de 5 euro. Pour mémoire, il n'y aura pas de nouveau billet de 500 euro, la BCE ayant décidé de cesser leur fabrication en 2016, avant d'arrêter leur émission à la fin de cette année. L'objectif de Francfort est de freiner le financement du crime organisé.

Les billets de la série « Europe » présentent de nouveaux signes de sécurité par rapport aux premiers billets d'euro mis en circulation. Les coupures de 100 et 200 auront les mêmes éléments avec parfois des détails supplémentaires. Par exemple, la valeur du billet est inscrite en bas à gauche avec une encre émeraude qui change de teinte selon l'inclinaison du papier, de nombreux signes "€" ont été ajoutés à l'intérieur. Sur la droite de la coupure s'étale une bande verticale d'hologrammes composée notamment d'un portrait de la princesse Europe et, une fois encore, la valeur du billet cette fois-ci entourée du signe "€".

Tous ces détails ont pour finalité de rendre la contrefaçon encore plus difficile à réaliser pour les faussaires, alors que la BCE n'a recensé que 0,003% de fausses coupures sur la totalité des billets en circulation au premiers semestre de cette année.

« Plus long est le billet, plus grande est sa valeur »

à la différence de la précédente série, les billets de 100 et 200 euro seront de la même largeur que ceux de 50 euros, à savoir 77 mm. Seule la longueur varie. En standardisant la largeur, les coupures seront plus facilement traitées par les machines (distributeur de billet, tri dans les banques centrales, etc.). « Elles s'adapteront mieux aux portefeuilles des gens et dureront plus longtemps », explique aussi la BCE.

à chaque fois qu'un consommateur paie avec une coupure qu'il a retiré à sa banque, le commerçant qui la récupère la ramène à sa banque qui va la déposer à la banque centrale. Cette dernière réalise un tri : elle remet en circulation les billets en bon état et détruit les billets trop endommagés et les fausses coupures. Actuellement, un billet dure en moyenne trois ans, mais cela varie fortement selon les coupures : environ un an et demi pour le billet de 10 euro et jusqu'à plus de trente années pour la coupure de 500 euro.

Les billets de 100 et 200 euro étant souvent utilisés à des fins de thésaurisation, de nombreuses anciennes coupures seront encore en circulation plusieurs années après l'entrée des nouveaux billets de la série Europe. Pour ceux qui en détiennent, pas de panique, ils seront toujours valables pour de longues années. Alors que les nouveaux billets de 5 euro sont en circulation depuis cinq ans, les anciens ont toujours cours légal.

Banque Centrale Européenne


Mise en ligne : 18/09/2018