logo logo yvert et Tellier


Vous êtes actuellement 10 philanautes
PHILAPOSTEL
L'Association des Collectionneurs
de La Poste et d'Orange
Philatélistes, cartophiles, numismates,
toutes collections
Cordes sur Ciel
Actualité des Collectors
Actualité des collectors - Septembre 2019

Vous pouvez retrouver l'ensemble des collectors émis dans la rubrique :

études philatéliques ; Les timbres personnalisés
Partagez toutes vos émotions niçoises !

 

© La Poste

Affranchissement Lettre Verte 20g

?
sept.
2019
L'archipel de la Guadeloupe et ses trésors

 

© La Poste

Affranchissement Lettre Verte 20g

?
sept.
2019
La Révolution s'affiche

La Poste émet un collector de quatre timbres célébrant le 230e anniversaire de la Révolution française à l’occasion d’une grande exposition organisée par l’Assemblée nationale sur cette période fondatrice de la vie parlementaire et de la citoyenneté en France.

© La Poste
Conception : Agence Huitième jour
Illustration : BNF - Fonds Portiez de l’Oise (Assemblée nationale).

De la réunion des États généraux, en 1789, à l’installation des députés du Conseil des Cinq-Cents au Palais-Bourbon, en 1798, on suivra un parcours jalonné d’affiches révolutionnaires authentiques. Elles proviennent d’un fonds unique au monde, constitué par Louis-François Portiez dit Portiez de l’Oise (1765-1810), qui participa à la prise de la Bastille, devint représentant du peuple à la Convention puis député au Conseil des Cinq-Cents et membre du Tribunat. Conservée au Palais-Bourbon depuis 1817, sa collection est exposée pour la première fois.

Affiche Olympe de Gouge de 1792 Pour l’éloignement des Bourbons : « J’ai reconnu […] que les rois n’agissaient jamais pour les intérêts des peuples. »

Affiche publicitaire de 1793 : pour de nouveaux jeux de cartes : « Plus de rois, de dames, de valets : le génie, la liberté, l’égalité les remplacent, la loi au-dessus d’eux. »

Affiche de 1792 : lors de l’adoption de la loi autorisant le divorce par l’Assemblée nationale législative : « Le despotisme marital est debout comme une pierre d’attente. »

Affiche de 1793 défendant le révolutionnaire « Enragé » Jean-François Varlet, alors emprisonné : « Il n’appartient qu’à la vertu d’être persécutée… »

Affranchissement Lettre Verte 20g

21
sept.
2019

Mise en ligne : 16/07/2019