PHILAPOSTEL

Jusqu'au 18-11-2016

+

logo
logo yvert et Tellier

L'Association des Collectionneurs
de La Poste et d'Orange

Philatélistes, cartophiles, numismates, toutes collections

Les remparts de Saint Malo
initiation
Slovénie - Lubiana

Lubiana

Lubiana, orthographe italienne gardée en français pour la ville de Ljubjana, est la capitale de l'actuelle Slovénie.

Mais avant son éclatement, la ville faisait partie intégrante du bloc de la Yougoslavie. La position géographique de Lubiana, et de la Slovénie en général d'ailleurs, en fait une ville à la croisée des cultures slaves, latines et germaniques. En effet le pays est situé à l'Est de Trieste, donc des frontières italiennes, entre l'Autriche au Nord et la Croatie au Sud. Le pays partage sa dernière frontière avec la Hongrie. Lubiana occupe une position quasi centrale dans la Slovénie et compte près de trois cent mille habitants de nos jours. Occupée par les Romains puis par les Italiens, la ville de Lubiana, alors dénommée Ebona, est détruite par les Huns et d'autres peuples germaniques à partir du Ve siècle. Un siècle plus tard, le peuple slovène commence à investir la zone et à s'y installer durablement, même s'il doit batailler contre la domination des Francs, à l'Ouest, et des Hongrois à l'Est. Au Xlle siècle, la ville est baptisée de son nom actuel et obtient un réel statut obtenant le droit de frapper sa propre monnaie.

Mais cette indépendance ne dure pas. En 1278, Les Habsbourg mettent la main sur la ville, qui tombe dans le giron de la maison d'Autriche. Rebaptisée Laibach, la ville reste autrichienne jusqu'aux conquêtes napoléoniennes. Durant ce temps, la ville acquiert une forte renommée dans le domaine des arts et, après le tremblement de terre de 1511, la ville est rebâtie dans un style Renaissance, puis baroque.

Napoléon en fait la capitale de ses provinces illyriennes de 1809 à 1815. À sa chute, en 1815, la ville retombe dans le giron autrichien et, l'année suivante, elle fait partie du Royaume autrichien d'lllyrie, jusqu'en 1849. Après cela, toujours partie intégrante de l'Autriche-Hongrie, la ville est reliée à Vienne et à Trieste par le chemin de fer. Les timbres de l'empire austrohongrois y sont alors utilisés. Après la Première Guerre mondiale et l'éclatement de l'Autriche-Hongrie, la région rejoint le royaume des Serbes, Croates et Slovènes et, en 1929, Lubiana devient la capitale de la province yougoslave de la Banovine de la Drave.

À partir de 1918, des timbres croates, puis bosniaques, sont surchargés spécifiquement pour ce royaume nouveau et ont cours à Lubiana. l'année suivante, plusieurs émissions sont réalisées spécifiquement pour telle ou telle partie du royaume, et Lubiana recoit sa série locale, destinée à tous les Slovènes. D'autres émissions locales suivent, avant que les émissions ne soient communes à tous les territoires yougoslaves, réunis sous le nom de royaume de Yougoslavie à partir de 1931. Pendant la Seconde Guerre mondiale, les Italiens occupent la ville.

Ils annexent toute la zone de Lubiana et surchargent des timbres yougoslaves en 1941 pour leur usage durant l'occupation, pour l'usage postal, aérien, et pour les timbres-taxe.

À la capitulation italienne, en 1943, ce sont les Allemands qui mettent la main sur la ville. l'année suivante, les forces d'occupation surchargent des timbres italiens et, en 1945, une série est émise pour Lubiana.

Après la guerre, la ville devient la capitale de la République socialiste de Slovénie, intégrée à la Yougoslavie, jusqu'à l'éclatement du bloc en 1991, période durant laquelle les timbres yougoslaves sont utilisés dans le pays. À partir de 1991, la Slovénie prend son indépendance et peut émettre ses propres timbres. Elle intègre l'Union Européenne en 2004.



Mise en ligne : 06/12/2017