PHILAPOSTEL

Jusqu'au 18-11-2016

+

logo
logo yvert et Tellier

L'Association des Collectionneurs
de La Poste et d'Orange

Philatélistes, cartophiles, numismates, toutes collections

Les remparts de Saint Malo
initiation
Les pays disparus : Alaouites - Lattaquié (Syrie)

AlaouiteLattaquié

Alaouite

Conséquence de la défaite de l'Allemagne et de ses alliès en 1918 le traité de Sèvres de 1920 consacre le démantèlement de l'Empire ottoman. La France se voit mandatée par la Société des Nations pour administrer la Syrie et le Liban. Pour gérer ce mandat, la France décide de diviser le territoire en plusieurs petits États, dont celui des Alaouites (5 905 km²) situé sur la côte méditerranéenne.

Créé en 1922, le petit État indépendant intégre la fédération syrienne en 1923 et c'est ce qui explique qu'il en ait utilisé les timbres. Mais c'est en 1924, et parce qu'il en est détaché, que la décision est prise de faire émettre des timbres spécifiques pour ce territoire.

Une série fleuve de vingt et un timbres de métropole (Blanc, Semeuse, Merson, Pasteur) est surchargée par les soins de l'imprimerie des pères Capucins à Beyrouth avec la mention « Alaouites ».

Au total, 73 timbres (dont 17 P.A. et 10 timbres taxe) seront émis et utilisés jusqu'en 193l, date à laquelle de nouvelles valeurs surchargées « LATTAQUIE » (du nom de la capitale) sont mises en service. En effet, un arrêté du Haut-Commissariat du 22 mai 1930 change le nom du territoire en « Gouvernement de Lattaquié » .

Sur un plan purement philatélique, cette première série des Alaouites est fertile en variétés de toute sorte (caractàres intervertis, chiffres espacés, virgule au lieu de point après le « P », espacement variable entre les chiffres, sans oublier les surcharges renversées). Ces diverses variétés ont fait le bonheur des collectionneurs de l'entre deux-guerres.

 


Lattaquié

Lattaquié est un territoire syrien chapeauté par la cité du même [nom, autrefois nommée Laodicée. Cette zone est située sur la côte Ouest de la Syrie, au bord de la Méditerranée, en face de l'île de Rouad.

Le site de Lattaquié intéresse les vassaux d'Alexandre Le Grand : Laodicée est fondée trois cents ans avant notre ère par les Séleucides, qui trouvent un grand intérêt à sa position ouverte sur Ia Méditerranée, d'une part, et au goulet étroit qui permet de protéger son port d'autre part.

Rome met fin à Ia domination séleucide par le bras de Pompée et la Syrie tout entière tombe sous Ie giron romain. Durant toute cette période, la ville connaît une expansion fulgurante, tant au niveau de ses installations que dans son développement artistique et culturel.

Au moment du partage de l'Empire romain par Théodose, en 395, Ie territoire devient possession byzantine, avant de chuter sous les assauts arabes au Vlle siècle. L'Empire ottoman met fin à la domination des Mamelouks en 1516 et s'installe durablement en Syrie.

La Première Guerre mondiale entraînant la chute de l'Empire ottoman, les territoires de la zone du Proche-Orient sont répartis sous les drapeaux français et anglais, en fonction des accords Sykes-Picot. Les Britanniques quittent la Syrie en 1918 et cèdent la place à la France.

Cependant, les nationalistes proclament I'indépendance du pays et installent un roi, Fayçal, à Ia tête de la Syrie. En I920, après des affrontements, la France reprend Damas, bien décidée à exercer son mandat sur le pays. La Syrie est morcelée en septembre 1920 entre les États du Grand Liban, d'Alep et de Damas. Lattaquié devient la capitale du territoire des Alaouites, qui couvre la côte syrienne dès 1920. Ce territoire est promu au rang d'État des Alaouites deux ans plus tard, et intègre l'île de Rouad. En juin 1922, Lattaquié, Damas et Alep sont réunis en une fédération syrienne.

Le territoire des Alaouites quitte la fédération en 1924 et change de nom en 1930 pour prendre celui de sa capitale, Lattaquié. Jusqu'en 1951, Lattaquié utilise des timbres alaouites. Entre 1931 et 1953, le territoire connaît des émissions dédiées, qui sont en fait des timbres de Syrie recevant une surcharge spécifique. Vingt-deux timbres d'usage courant, représentant des vues de sites syriens, reçoivent une surcharge « Lattaquié », en caractères latins et arabes, sur deux lignes. De même, onze timbres de poste aérienne et deux timbres-taxe, eux aussi issus des stocks syriens, reçoivent le même traitement.

Poste aérienne

En 1937, le territoire de Lattaquié, à l'instar des autres territoires, est administrativement rattaché à l'État syrien, même s'il faudra attendre 1946 et le départ des dernières troupes françaises pour que le pays accède réellement à l'indépendance. Dès le premier mars 1937, les timbres surchargés « Lattaquié » cessent d'avoir cours et, dès lors, les timbres syriens sont utilisés sur l'ensemble des zones administrées.

Timbre Taxe


Mise en ligne : 08/07/2015 - Dernière mise à jour : 06/02/2017