PHILAPOSTEL

Jusqu'au 18-11-2016

+

logo
logo yvert et Tellier

L'Association des Collectionneurs
de La Poste et d'Orange

Philatélistes, cartophiles, numismates, toutes collections

Château de Gien (Loiret)
initiation
Protectorat britannique - Bechuanaland

Colonie - Protectorat

Colonie britannique

C'est à la suite de l'expédition militaire de Sir Charles Warren et de la défaite des républiques boers du Stellaland et de Goshen que le Bechuanaland du sud est érigé en colonie de la Couronne le 30 septembre l885. Situé au sud de la rivière Molopo, ce territoire dirigé par le chef indigène Montsioa avait Demandé plusieurs fois la protection des Britanniques suite aux fréquentes incursions des Boers et du non respect des frontières par ces derniers.

Les premiers timbres du Bechuanaland (dans son intégralité) furent émis à Vryburg l'éphémère capitale de la république du Stellaland) vers février 1885. Ce sont des timbres de la colonie du Cap à 6 d. et 1 shilling surchargés « Military Telegraphs » que l'on connaît d'ailleurs exclusivement utilisés sur des télégrammes ou des enveloppes télégraphiques.

Les « vrais » timbres ne sont apparus qu'en décembre 1885, c'est-à-dire lorsque les timbres du Stellaland maintenus en usage jusque là disparaissent définitivement. Leurs remplaçants sont encore des timbres du Cap surchargés de la mention « British Bechuanaland ». Neuf valeur du 1/2 d. au 1 shilling seront ainsi surchargées et utilisées jusqu'en 1887 année où apparaissent les premiers timbres définitifs de la colonie.

Si le dernier timbre au nom de la colonie est émis en janvier 1889, Cest parce que l'on sait qu'elle va prochainement être annexée à la colonie du Cap et ce sera officiellement effectif le 16 novembre 1895. Les services postaux sont déjà plus ou moins dépendants de ceux de la Colonie du Cap ; le contrôle en sera effectif le 1er avril 1893.


Protectorat britannique

À la fin du XIXe siècle, le Bechuanaland désigne cette immense contrée située au nord de la colonie du Cap et bordée à l'est par le Transvaal et à l'ouest par le futur sud-Ouest Africain allemand, l'actuelle Namibie. Visité par les Européens dés le début des années 1800, il est exploré systématiquement à partir de 1841 avec l'arrivée de Livingstone.

Contrée relativement paisible jusque là, le Bechuanaland commence à connaître les ennuis à partir de 1852 lorsque le Transvaal des Boers obtient son indépendance. En effet, ces derniers s'aventurent volontiers de l'autre côté pour s'accaparer des territoires, commettre pillages et exactions, s'emparer des esclaves.

Les missionnaires se plaignent auprès du gouverneur de la colonie du Cap tandis que les Boers font pression sur certaines tribus afin de percevoir des taxes. Après divers arbitrages infructueux, le chef tribal Montsioa se décide, en 1874, à écrire officiellement aux autorités britanniques pour demander leur protection. Un autre chef, Khama, qui règne sur le nord du Bechuanaland, effectue la même démarche.

Ce n'est qu'en 1878 qu'une expédition est enfin organisée avec l'appui de nombreux officiels du Cap et conduit à l'occupation du sud du Bechuanaland par une petite force de police. Quant au nord, les Britanniques sont frileux et se refusent à pour toute intervention. En 1881, lorsque la police se retire, c'est l'anarchie et les frontières d'avec le Transvaal pourtant définies sur le papier dans la convention de Pretoria de 1881 ne sont plus respectées.

Profitant de l'accaparement Britanniques par les soucis que causait l'Afrique du Sud, les Boers entreprennent de conquérir le pays, de créer la fameuse république du Stellaland en 1882 et somment Montsioa de quitter le pays. C. Rhodes est alors envoyé en mission pour concilier les parties mais les Boers ne cèdent en rien et attaquent le chef. Une nouvelle expédition, commandée par Charles Warren, est alors montée à la fin de 1884. Cette dernière défait les Boers.

Le Bechuanaland est officiellement placé sous protection le 30 septembre 1885 ; la zone d'influence britannique est fixée au nord jusqu'au 22e parallèle et jusqu'au 20e degré est (frontière avec le Sud-Ouest Africain allemand). Les indigènes acceptèrent cette nouvelle disposition. La région située au sud de la rivière Molopo devenait quant à elle une colonie de la Couronne en devenant le Bechuanaland britannique.



Mise en ligne : 10/07/2015 - Dernière mise à jour : 25/12/2016