PHILAPOSTEL

Jusqu'au 18-11-2016

+

logo
logo yvert et Tellier

L'Association des Collectionneurs
de La Poste et d'Orange

Philatélistes, cartophiles, numismates, toutes collections

Pont Valentré Cahors (Lot)
initiation
Les pays disparus : Anatolie

Anatolie

Objet d'une rubrique bien séparée dans le catalogue, l'Anatolie, en tant que « pays », couvre la période de la guerre civile turque de 1919-22.

À la fin de la Première Guerre mondiale, des opposants au régime du sultan se soulèvent dans le but de créer un État turc indépendant et fort. Un gouvernement rebelle s'installe à Ankara et entame les hostilités à la fois contre les opposants et également contre les puissances étrangères comme la Grèce.

Cette période conflictuelle durera jusqu'en septembre 1922, date à laquelle il n'y a plus aucun soldat grec sur le territoire turc. Les Britanniques envisagent alors d'entrer en guerre (le gouvernement d'Atatürk refuse les termes du traité de Sèvres). La France jouera les médiateurs en empêchant un nouveau conflit avec la signature d'un armistice en octobre 1922. Ce sera ensuite la conférence de Lausanne où les frontières de la Turquie seront définitivement tracées.

Les timbres d'Anatolie (on en recense plus de soixante-dix) sont essentiellement des émissions provisoires composées de timbres-poste et autres fiscaux surchargés pour servir de valeurs d'affranchissement. Bénéficiant de tirages extrémement variables, compte tenu des stocks retrouvés, et d'une durée d'existence relativement courte (les émissions officielles reprennent à partir de la fin de 1921), les timbres d'Anatolie sont en général peu courants.



Mise en ligne : 12/07/2015 - Dernière mise à jour : 25/12/2016