PHILAPOSTEL

Jusqu'au 18-11-2016

+

logo
logo yvert et Tellier

L'Association des Collectionneurs
de La Poste et d'Orange

Philatélistes, cartophiles, numismates, toutes collections

Notre-Dame de Paris
ÔĽŅ
Activit
Centenaire de Louis Pergaud avec PHILAPOSTEL Franche-Comté

Bureau temporaire le 12 avril 2015 à Belmont (Doubs)

Louis Pergaud est n√© √† Belmont pr√®s de Vercel sur le plateau du Haut Doubs le 22 janvier 1882,son p√®re y √©tait instituteur. Comme lui, il sera enseignant et apr√®s avoir r√©ussit le concours d‚??entr√©e √† l‚??√?cole normale de Besan√ßon, il est nomm√© le 30 juillet 1901 √† Durnes dans le Haut Doubs.

Il √©pouse en 1903 une institutrice d‚??un village voisin. En avril 1904, avec l'aide d'un ami po√®te, L√©on Deubel , il fait para√ģtre son premier recueil de po√©sies, L‚??Aube. En 1905, lors de la s√©paration de l'√?glise et de l'√?tat, Pergaud est mut√© √† Landresse, localit√© proche de Belmont son village natal.

L'arrivée au village d'un instituteur réputé socialiste et anticlérical suscite des protestations des populations locales.

En 1907 il abandonne sa femme et monte √† Paris o√Ļ sa ma√ģtresse Delphine Duboz, le rejoindra peu apr√®s. Il travaille comme clerc puis obtient un poste d'instituteur √† l'√©cole communale d'Arcueil puis √† Maison-Alfort, et il poursuit sont Ň?uvre litt√©raire, s‚??inspirant de sa terre natale, le Haut Doubs.

En 1910 parait De Goupil √† Margot qui obtiendra le prix Goncourt). En 1911 sort son deuxi√®me recueil de nouvelles sur le th√®me des animaux, dont La Revanche du corbeau, puis en 1912 il √©crit la fameuse Guerre des boutons inspir√©e de la rivalit√© ancestrale entre les gar√ßons de deux villages voisins. Ce roman sera adapt√© √† plusieurs reprises au cin√©ma. En 1913 parait Le Roman de Miraut, chien de chasse. Il √©crit de nombreuses autres histoires √† propos de la vie ¬ę rustique ¬Ľ et du r√®gne animal, qui ne seront publi√©es qu‚??apr√®s sa mort.

En ao√Ľt 1914, Louis Pergaud est mobilis√© dans l'arm√©e fran√ßaise au 166e r√©giment d'infanterie cantonn√© √† Verdun. Le 6 avril 1915, son r√©giment lance une attaque contre March√©ville-en-Wo√ęvre √† l'issue de laquelle le sous lieutenant Pergaud est port√© disparu. Son corps n'a jamais √©t√© retrouv√©.

Enfant du Doubs, il a marqu√© par son Ň?uvre des g√©n√©rations d‚??√©coliers fran√ßais, sa commune natale lui rend hommage ce dimanche 12 avril 2015 de 9h30 √† 12h et de 14h √† 16h au Mus√©e Louis PERGAUD.

Nous vous encourageons √† consulter l‚??excellent site internet des amis de Pergaud : Les amis de Louis PERGAUD Mus√©e Louis PERGAUD

Mise en ligne : 06/03/2015