PHILAPOSTEL

Jusqu'au 18-11-2016

+

logo
logo yvert et Tellier

L'Association des Collectionneurs
de La Poste et d'Orange

Philatélistes, cartophiles, numismates, toutes collections

Pont Valentré Cahors (Lot)
Émissions TP
Émissions TP de juin 2018
La terre vue de la station spatiale internationale par Thomas Pesquet

© La Poste 2018
© ESA/NASA Photographies de La Terre prises par Thomas Pesquet à partir de la Station Spatiale Internationale.

La Poste émet un carnet de 12 timbres-poste avec des photos prises par Thomas Pesquet lors de la mission Proxima.

Cet astronaute français de l'Agence Spatiale Européenne est un esprit curieux.

Durant sa mission à bord de la Station Spatiale Internationale, son programme de recherche scientifique en biologie et science des matériaux remplissait ses journées, mais il est retourné constamment vers notre planète pour nous rappeler sa richesse, sa fascination et ses blessures. Il nous a ainsi transmis des photos à nous couper le souffle !

Les photos qui illustrent les 12 timbres représentent divers paysages ou villes :

  • Neige en Russie, 3 lignes d'arbres / 16 Février 2017 ;
  • Paris en France / 14 Avril 2017 ;
  • Le fleuve Betsiboka à Madagascar / 6 Mai 2017 ;
  • Archipel des Bijagos en Guinée-Bissau / 4 Février 2017 ;
  • Méandres du fleuve Colorado aux États-Unis /14 Avril 2017 ;
  • Côté Est du Golfe Persique / 31 décembre 2016 ;
  • Champs irrigués et relief au Yémen /1er Janvier 2017 ;
  • Champs au printemps en Espagne / 12 Avril 2017 ;
  • Une route dans un no man's land de glace au Canada / 26 Décembre 2016 ;
  • Fonte des glaces dans l'Himalaya en Chine / 27 Avril 2017 ;
  • Île de Noirmoutier en France /16 Février 2017 ;
  • Barrière de corail et Île volcanique en Polynésie Française / 16 mars 2017.

Affranchissement de la Lettre Verte 20g

4
juin
2018
Télécharger le communiqué de presse
Bloc doré PHILEX 2018
© La Poste 2018
Sylvie Patte & Tanguy Besset d'ap. Timbres :
Les plus grands invalides de guerre, BARLANGUE Gabriel-Antoine, 1946 (gravure),
Le grand Trianon - Versailles, MUNIER Pierre, 1956 (gravure),
La Poste Aérienne, CITT, Paris, GANDON Pierre, 1949 (gravure) © Adagp, Paris, [2018],
Cinquantenaire de la Tour Eiffel, CHEFFER Henry, 1939 (gravure) © Adagp, Paris, [2018],
Fond du bloc : Coupe du Grand Palais © LAN (Local Architecture Network), Paris, [2018]

Le bloc Paris-Philex 2018, fait écho au timbre « Paris Ville candidate aux JO 2024 », avec le visuel du Grand Palais en fond, réalisé à partir d'un dessin de l'agence d'architecture ©LAN, lauréate pour l'aménagement du Grand Palais.

Les quatre timbres qui le composent, correspondent à des lieux où se dérouleront des compétitions sportives lors de ces Jeux olympiques d'été : Les Invalides avec le tir à l'arc sur l'esplanade ; le Pont Alexandre III et le Grand-Palais pour l'escrime et le taekwondo ; la Tour Eiffel pour le beach-volley et Versailles (le Grand Trianon) pour l'équitation et le pentathlon moderne.

Ces poinçons de timbres célèbres, émis entre 1939 et 1956, valorisent à la fois la mémoire philatélique et le patrimoine parisien.

Ce bloc s'inscrit également dans la continuité du bloc de Paris-Philex 2016, avec le timbre du cinquantenaire de la Tour Eiffel.

Complèments d'affranchissement

7
juin
2018
Bloc Orphelins de la guerre
© La Poste 2018
Timbres, création Louis Dumoulin (7 timbres) et Surand (pour le 1 €, gravure Léon Ruffé (7 timbres) et Jarraud (pour le 1€) ; Mise en page Valérie Besser ; Texte Bertrand Sinais

Le bloc « Orphelins de la Guerre » est émis dans le cadre des commémorations de la première guerre mondiale. Il reprend la série de timbres émise en 1917 (sept timbres en 1917 et un timbre émis en 1919) au profit des orphelins de guerre. Considérée comme la première série commémorative française, elle est aussi la plus prestigieuse du XXe siècle.

À l'origine, le montant des valeurs faciales et surtaxes ont limité le nombre d'acheteurs et les timbres ont très peu servi à affranchir des courriers. Ainsi, on retrouve très peu de séries complètes sur des plis philatéliques.

Le bloc de huit timbres est imprimé dans le type d'impression d'origine, la typographie, à partir de la numérisation des plombs d'origine conservés au Musée de La Poste et des timbres réels. Il met en valeur le savoir-faire de l'Imprimerie du Groupe La Poste et le patrimoine philatélique. Le bloc numéroté est accompagné d'un feuillet texte.

Complèments d'affranchissement

7
juin
2018
91e congrès de la FFAP - Palais de l'Élysée
© La Poste 2018
Création et gravure Yves Beaujard d'ap. photos Blanchot Philippe/hemis.fr.
Vignette : © Melanie FREY/Reservoir Photo

Édifié de 1718 à 1722, le palais de l'Élysée qui est un ancien hôtel particulier parisien, situé au 55 rue du Faubourg-Saint-Honoré à Paris, dans le 8e arrondissement, fête cette année ses 300 ans. Construit par l'architecte Armand-Claude Mollet pour Louis-Henri de La Tour d'Auvergne, comte d'Évreux, le palais de l'Élysée a une histoire illustre, de Louis XV et la marquise de Pompadour à Napoléon III. Il est le siège de la présidence de la République française et la résidence officielle du président de la République depuis la IIe République. La gravure en taille-douce d'Yves Beaujard se prête bien au style classique des bâtiments présentés sur le timbre et à la grille de la cour d'honneur. La vignette attenante met en avant le 91e Congrès de la Fédération Française des Associations Philatéliques. Le samedi 9 juin, il rassemblera plus de 500 congressistes, en provenance de toutes les régions de France, pour faire le bilan d'une année de philatélie au sein de la fédération.

Affranchissement Lettre Prioritaire 20g

7
juin
2018
Marianne de la Jeunesse surchargée 2013-2018
© La Poste 2018

Le salon Paris-Philex est toujours synonyme de produits originaux et rares. Pour tourner une nouvelle page de l'histoire de la Marianne, Phil@poste vous propose deux produits en tirage limité : les feuilles Marianne & la jeunesse « surchargées » de la mention 2013-2018 dans le coin gauche de chaque timbre et dans les marges des feuilles.

Ces feuillets seront en vente limitée à 2 feuilles Lettre verte par personne et 5 feuilles à 0,10 € par personne.

Affranchissement Lettre Verte 20g

Affranchissement complémentaire

8
juin
2018
Édouard Vuillard 1868-1940
© La Poste 2018
Conception Marion Favreau Photo © Musée d'Orsay Dist. RMN-Grand Palais / Patrice Schmidt

Jean Édouard Vuillard, peintre, dessinateur, graveur et illustrateur français, compte parmi les membres fondateurs du mouvement nabi.

Peint vers 1890, cet autoportrait reproduit sur le timbre s'inscrit pleinement dans cette esthétique radicale. Les cheveux jaunes, la découpe hardie de la barbe, le regard noir que nous lance l'artiste s'affirment, dans le contexte artistique de l'époque, comme une véritable provocation. Ce tableau de la collection de Jacques Salomon, acquis en 2015 par l'État, est conservé au Musée d'Orsay à Paris.

Pour la première fois, La Poste émet un timbre octogonal, respectant la forme originale de l'œuvre. Il est présenté dans une mini-feuille de neuf timbres qui peut être découpée aux 4 coins pour avoir elle aussi une forme octogonale.

Affranchissement Lettre pour le Monde entier 20g

8
juin
2018
Les grandes heures de l'histoire de France
© La Poste 2018
Création et gravure Louis Boursier ;
fond de bloc d'ap. détail © Paris - Musée de l'Armée, Dist. RMN-Grand Palais / Pascal Segrette ;
timbre Marie-Thérèse d'ap. détail © RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Michel Urtado ;
Timbre Traité des Pyrénées d'ap. détail © RMN-Grand Palais / Agence Bulloz.

Les deux timbres du bloc mettent en avant un personnage important de l'histoire de France : Marie-Thèrèse d'Autriche 1638-1683, infante d'Espagne, reine de France et de Navarre, épouse de Louis XIV ; et le traité des Pyrénées qui formalise une paix conclue entre la couronne d'Espagne et la France à l'issue de la guerre franco-espagnole entre 1635 et 1659.

Affranchissement Lettre pour le Monde entier 100g

9
juin
2018
Bloc « Les oiseaux de nos jardins »

© La Poste 2018
Création Broll & Prascida d'ap. photos (rouge-gorge) E. Glémarec,
(pie) J.-Y. Bartrolich,
(mésange bleue) P. Percheron,
(moineau) J.-F. Cornuet / Naturimages.

La série Nature 2018 a pour thème « Les oiseaux de nos jardins ». Quatre espèces sont représentées posées sur une branche ou en vol : le rouge-gorge, le moineau, la pie et la mésange bleue.

Affranchissement Lettre Verte 20g

10
juin
2018
Télécharger le communiqué de presse
Abbaye de Trois-Fontaines Marne 1118-2018
© La Poste 2018
Création Roland Irolla, mise en page Marion Favreau, Photos © Aurélie Boileau.

La Poste émet un timbre qui met en lumière l'abbaye de Trois-Fontaines dans la Marne.

Artiste-peintre et graveur de médaille renommé, Roland IROLLA est également illustrateur.
Il a créé plusieurs timbres-poste et dessine des cartes, des enveloppes, des encarts et d'autres souvenirs philatéliques.

Première fille de Clairvaux, l'abbaye de Trois-Fontaines fut fondée par Bernard de Fontaine (futur saint Bernard) le 10 octobre 1118.

Situé en bordure des départements de la Haute-Marne et de la Meuse, c'est l'un des plus anciens et plus célèbres monastères cisterciens. Sous la direction de l'abbé Roger, un groupe de douze moines vint s'établir sur un terrain donné par le comte Hugues de Vitry. C'était une clairière remplie de marécages formés par les eaux de la rivière La Bruxenelle, alimentée par les trois sources de Saint-Blaise, de Lentille et du Loup. Les religieux s'empressèrent d'assécher les lieux, de défricher et de mettre des terres en culture. Les seigneurs des environs imitèrent l'exemple du premier donateur.

De nouvelles donations vinrent bientôt agrandir les domaines des moines et ceux-ci constituèrent un certain nombre de granges ou centres d'exploitations agricoles confiés aux frères convers.

Dès sa fondation, les recrues ne cesseront d'arriver à l'abbaye au point que bientôt elle devra essaimer, donnant elle-même naissance à d'autres monastères dans la région.

Du XIIe siècle, il ne reste que les ruines imposantes de l'église abbatiale, longue de 70 m, avec un transept de 40 m. Elle est terminée en 1150, dans le style cistercien sobre et dépouillé. Le portail ouest, avec ses trois fenêtres et sa rosace, est de pur style roman, tandis que l'intérieur relève du romano-gothique. En 1741, lors de la reconstruction du monastère, l'église est refaite : les arêtes des piliers sont évidées pour y plaquer du marbre, à présent disparu ; de cette époque datent aussi les chapiteaux à feuilles d'acanthe, l'évidement des grands arcs en multiples médaillons, la corniche en fine dentelle et les supports de voûtes en consoles très riches.

Propriété privée depuis 1794, l'abbaye est classée monument historique. Depuis 1965, une association de bénévoles œuvre à la sauvegarde, à l'entretien et à l'animation de l'abbaye.

Affranchissement Lettre Prioritaire 20g

18
juin
2018
Télécharger le communiqué de presse
Kaysersberg « Village préféré des Français 2017 »
© La Poste 2018
Création de Stéphane HUMBERT-BASSET.

Kaysersberg, dans la région Grand Est, a été élu « Le Village préféré des Français » en 2017, lors de l'émission de France 2 présentée par Stéphane Bern.

Pour l'édition 2018, qui se déroulera en direct le mardi 19 juin à 21H00, Stéphane Bern annoncera le «Village préféré des Français 2018», désigné à l'issue d'un vote des téléspectateurs, parmi les 14 concurrents : 13 villages qui représentent les 13 régions de France métropolitaine et un village de l'Île de la Réunion qui représentera l'Outremer. Une nouveauté depuis que l'émission existe.

À cette occasion, il dévoilera le timbre de Kaysersberg, le Village préféré de l'année 2017. Émis à 900 000 exemplaires, il sera vendu à partir du 21 juin 2018 dans les bureaux de poste.

En Alsace, dans le Haut-Rhin, Kaysersberg, avec ses nombreuses maisons à colombages et son beau centre historique, possède un charme fou.

Parmi les monuments connus de la ville, le château « Schlossberg », qui domine celle-ci, fut construit par l'empereur Frédéric II du Saint-Empire romain germanique. C'est de ce château que vient le nom Kaysersberg qui signifie « la montagne de l'empereur » en allemand.

L'autre monument à ne pas manquer est l'église Sainte-Croix et son retable de Jean Bongart (500 ans cette année), en plein centre du village où se pressent habitants et touristes, qui sont chaque année plus de 700 000 à le découvrir.

Albert Schweitzer, théologien, musicien, philosophe et médecin, prix Nobel de la paix en 1952, est né à Kaysersberg le 14 janvier 1875. Le musée Albert-Schweitzer a été aménagé dans la maison natale du médecin. Un musée de la ville est dédié à son œuvre hospitalière à Lambaréné au Gabon.

Le 1er janvier 2016, Kaysersberg, Kientzheim et Sigolsheim se marient pour créer la première « commune nouvelle » alsacienne Kaysersberg Vignoble, qui compte près de 5 000 habitants. Kaysersberg Vignoble est un ensemble de villages typiques par excellence sur la route des vins, dans lequel on trouve un concentré d'Alsace : centres villes historiques remplis de charme avec de belles maisons anciennes à colombages, de magnifiques oriels d'angle, des géraniums aux fenêtres, des ruelles pavées, la rivière qui traverse la ville, les fontaines et les remparts classés monuments historiques.

Kaysersberg, village historique de la commune nouvelle, a été élu « Village préféré des Français 2017 » lors de l'émission présentée par Stéphane Bern.

Stéphane Bern a été fait citoyen d'honneur de Kaysersberg Vignoble à l'occasion de sa visite pour l'inauguration du marché de Noël. Depuis de nombreuses années, Kaysersberg est le cœur d'un très beau marché avec une atmosphère qui demeure authentique.

-

Affranchissement Lettre Verte 20g

21
juin
2018
Télécharger le communiqué de presse
Ploumanac'h Perros-Guirec - Côtes-d'Armor
© La Poste 2018
Création de Noëlle le Guillouzic.

La Poste émet un timbre de la série touristique. C'est la station balnéaire de Ploumanac'h Perros-Guirec, célèbre pour ses rochers de granit rose, qui est à l'honneur..

Au premier plan du timbre on distingue les rochers de granit rose et le phare Mean Ruz (roches rouges), au second plan l'île aux Moines identifiable par son phare à l'extrémité et dans le ciel une évocation de la chapelle de Notre Dame de la clarté.
Noëlle le Guillouzic illustratrice et aquarelliste a réalisé de nombreux timbres pour La France et Monaco ainsi que des documents philatéliques

Sur près de 2 000 km, le GR34, qu'on appelle le plus souvent le Sentier des douaniers, permet de découvrir tous les paysages changeants de la côte bretonne. De Perros-Guirec à Ploumanac'h, il laisse admirer aux flâneurs la splendeur de la côte de granit rose.

Et au détour d'une boucle de ce sentier dominant la Manche, le phare de Ploumanac'h qui guide, depuis le XVIIIe siècle, les marins jusqu'au port du même nom. Détruit par les Allemands en 1944, il a été reconstruit deux ans plus tard en granit rose afin de s'harmoniser avec le paysage déchiqueté de la côte et la proche chapelle de Notre-Dame de la Clarté sur la commune de Perros-Guirec, construite dans le même matériau. C'est pour cela qu'il porte le nom de Mean Ruz qui, en breton, signifie pierre rouge.

Comme beaucoup d'édifices religieux de Bretagne, l'édification de la chapelle relève d'une légende liée à la mer : au XVe siècle, le seigneur de Barac'h, égaré dans la difficile passe de l'archipel des Sept-Îles, pria la Vierge de les sauver, lui et son équipage. Rescapé, il fit bâtir la chapelle qu'il baptisa Notre-Dame de la Clarté, en raison de la lueur miraculeuse qui déchira le ciel et lui permit de rejoindre la côte sain et sauf. Le pardon de Notre-Dame de la Clarté est, depuis cette époque, un lieu privilégié du pèlerinage du 15 août.

Affranchissement Lettre Verte 20g

25
juin
2018
Télécharger le communiqué de presse

Mise en ligne : 10/04/2018 - Dernière mise à jour : 09/06/2018