PHILAPOSTEL

Jusqu'au 18-11-2016

+

logo
logo yvert et Tellier

L'Association des Collectionneurs
de La Poste et d'Orange

Philatélistes, cartophiles, numismates, toutes collections

Pont Valentré Cahors (Lot)
Émissions TP
Émissions TP de novembre 2018
Centenaire des chèques postaux
© La Poste 2018
Création Youz

La Poste émet un timbre à l'occasion du centenaire des chèques postaux.

L'acronyme est célèbre. Pourtant la loi du 7 janvier 1918 qui donne naissance au « service de comptes courants et de chèques postaux » (CCP) a longtemps été repoussée par l'Assemblée nationale. La Première Guerre mondiale, raréfiant les espèces métalliques et faisant craindre l'inflation, impose le chèque postal comme support espéré d'une monnaie scripturale à laquelle les Français sont encouragés à recourir davantage.

Service accessible aux guichets des bureaux de poste, aussi bien dans les villes que dans les campagnes, l'objet « chèque postal » n'est cependant qu'un mandatposte amélioré pendant près de 35 ans. Les débuts sont loin d'être insignifiants avec 42 000 comptes ouverts en 1919. Pleinement assimilé à son homologue bancaire en 1955, le chèque postal devient un moyen de paiement universel attirant cadres, professions libérales, commerçants. Le tiers des 65 % de Français bancarisés possède un compte postal. Malgré la profonde crise du déficit d'exploitation vécue dans les années 1970, les CCP atteignent 7,2 millions de comptes et 63 milliards de francs d'encours, portés par leurs exclusivités gratuites : relevé de compte après chaque journée d'opérations, retrait de devises auprès de 30 opérateurs postaux à l'étranger et argent à domicile apporté par le facteur.

Cette croissance du service s'est accompagnée de continuelles adaptations professionnelles et techniques. Dès l'origine, l'emploi massif de femmes « aux chèques » fonde la cellule de travail type de trois employées (deux vérificatrices et une dactylographe) imposée en 1930. Ce dispositif survit à l'introduction des machines comptables mécaniques, puis électroniques au début des années 1960, jusqu'à l'informatisation des années 1980 qui relie en réseau la vingtaine de centres régionaux des services financiers (CRSF) et décuple les capacités de traitement.

Durant cette décennie, l'image des CCP se rénove auprès du grand public : la monétique se développe par les cartes à puce ; le nouveau « chèque-soleil » propose un chéquier de poche et des formules normalisées d'un jaune éclatant ; le minitel, par le service Vidéoposte, introduit « la banque à domicile ».

Couplés à la Caisse nationale d'épargne postale née en 1881, les CCP forment le socle des services financiers traditionnels sur lesquels naît La Banque Postale en 2006.

Affranchissement Lettre Verte 20g

2
nov.
2018
Télécharger le communiqué de presse
émission commune France – Croatie
© La Poste 2018
France-Croatie : Mise en page Sandrine Chimbaud d'ap. Photo © RMN-Grand Palais (musée d'Orsay) / René-Gabriel Ojéda.
© La Poste 2018
Croatie-France : Mise en page Sandrine Chimbaud d'ap. photo Srecko Budek, © Musée d'arts appliqués de Zagreb (MUO 807).

À l'aube du XXe siècle, l'Art nouveau impose une grammaire ornementale largement puisée dans le monde végétal, sans référence aux styles antérieurs. Le vase conçu par le Français émile Gallé (Nancy, 1846-1904) évoque l'art des estampes japonaises. Le vase de la Croate Antonija Krasnik (Lovinac, 1874-Zagreb, 1956) affirme une stylisation radicale, annonciatrice de l'Art déco. Formée à l'Académie des beaux-arts de Zagreb, Krasnik fut à Vienne l'élève de Koloman Moser, un des fondateurs de la Sécession.

Peintre et sculpteur, elle fut en Croatie la première femme artiste dans le domaine des arts décoratifs. Fils d'un négociant en cristaux et porcelaine, émile Gallé fit son apprentissage à Weimar et à la manufacture de Meisenthal. Verrier mais aussi céramiste, ébéniste et industriel, il fonda l'école de Nancy, école d'arts appliqués à l'industrie, qui joua un rôle majeur dans la diffusion de l'Art nouveau. Les œuvres de ces deux créateurs figurèrent dans les plus prestigieuses expositions internationales de leur époque.

Affranchissement Lettre Prioritaire 20g

Affranchissement Lettre Europe 20g

8
nov.
2018
Carnet « Envoyez plus que des vœux ! »

© La Poste 2018
, mise en page des photos par © Grenade & Sparks

Faites gagner vos proches en envoyant vos vœux !

Les timbres du carnet « LE TIMBRE À GRATTER » sont illustrés d'images festives qui vous invitent à adresser vos vœux ou à jouer, ou à inviter le destinataire du courrier à gratter pour remporter un cadeau !

Affranchissement Lettre Verte 20g

8
nov.
2018
Carnet adhésif « MARIANNE L'ENGAGéE »

© La Poste 2018
,Création Sarah Lazarevic ;
timbre : création Yseult YZ Digan ; graveur : Elsa Catelin

Ce carnet adhésif est le premier à présenter la version en héliogravure des deux timbres « Marianne l'Engagée » en Lettre Verte et Prioritaire. Un maxi-timbre représente l'œuvre originale réalisée par Yseult YZ Digan (valeur faciale 3,20€), avant son adaptation en gravure pour le timbre.

Affranchissement Lettre Verte 20g

Affranchissement Lettre Prioritaire 20g

Affranchissement Lettre Verte 250g

8
nov.
2018
Carnet gommé « MARIANNE L'ENGAGéE »


© La Poste 2018
,Création Sarah Lazarevic ;
timbre : création Yseult YZ Digan ; graveur : Elsa Catelin

Ce carnet émis à l'occasion du 72e salon philatélique d'automne est le premier carnet gommé de la collection « Marianne l'Engagée », il présente en particulier deux agrandissements au tarif 100g de la Lettre Verte et de la Lettre prioritaire.

Affranchissement Lettre Verte 20g

Affranchissement Lettre Prioritaire 20g

Affranchissement Lettre Verte 100g

Affranchissement Lettre Prioritaire 100g

8
nov.
2018
Le coin du collectionneur, bloc « LES CHAPEAUX »
© La Poste 2018
Illustration et chapeaux d'ap. Photos (Cloche griffe M. Basset, Albi et Francy - Capeline griffe Fanny et Jane) J.-P. Paireault, (Mambo jaune griffe Flechet) A. Basset, (Haut de forme griffe Paret - Chapeau melon griffe E. Provot - Toque griffe Paulette) D. Ulmer / © Musée du Chapeau.

À toutes les époques et dans la quasi-totalité des cultures, le couvre-chef est une pièce vestimentaire majeure. Fantaisiste, raffiné ou classique, il protège, embellit, séduit, provoque ou impose au regard un statut professionnel, une fonction une personnalité. Voici quelques modèles provenant de la collection de l'Atelier-Musée du Chapeau situé à Chazelles-sur-Lyon : le haut-de-forme, le chapeau melon et le mambo. Quant au chapeau féminin, la variété en est innombrable à partir du XXe siècle.

Trois modèles caractéristiques sont présentés par l'Atelier-Musée du Chapeau. La capeline, la cloche et la toque de mousseline (1953).

Affranchissement Lettre Prioritaire 20g

9
nov.
2018
Ivan Tourguéniev 1818 - 1883
© La Poste 2018
Création Stéphanie Ghinéa, photos Association des Amis d'Ivan Tourguéniev, Pauline Viardot et Maria Malibran.

Ivan Sergueïevitch Tourgueniev, est un écrivain, romancier, nouvelliste et grand classique russe. Opposant farouche au servage, il s'est battu pour faire respecter la liberté et les droits de l'Homme. Ces idéaux nourriront constamment son œvre qui contribuera au développement des idées progressites en Russie.

Affranchissement Monde 20g

9
nov.
2018
Michel COIFFARD 1892-1918 - Maurice BOYAU 1888-1918
© La Poste 2018
Création : Maël; Graveur : André Lavergne ; mise en page : Stéphanie Ghinéa.

Maurice Boyau et Michel Coiffard furent tous deux des As de l'aviation de la première guerre mondiale qui emportèrent de nombreuses victoires aériennes contre des ballons d'observation allemands (Drachen).

Affranchissement Lettre Prioritaire 250g

9
nov.
2018
Bloc « CENTENAIRE de L'ARMISTICE du 11 novembre 1918 »
© La Poste 2018
Création Damien Cuvillier d'AP. Photo Bridgeman images, mise en page Bruno Ghiringhelli.

Le 7 novembre 1918, des plénipotentiaires allemands franchissent les lignes françaises pour négocier la fin des combats. Conduits nuitamment dans une clairière de la forêt de Compiègne, à proximité de Rethondes, les négociateurs ennemis sont reçus avec sévérité, le 8 au matin, dans le wagon-salon du maréchal Foch. Ce dernier leur donne 72 heures pour accepter les conditions des Alliés. Le 11 novembre, à 5 h 12 du matin, l'armistice est signé. Il prendra effet à 11 heures. Foch quitte alors la clairière de Rethondes après avoir posé pour une photo qui immortalise l'événement. C'en est donc fini de la grande boucherie, et la France est victorieuse.

Sur le front, où les combats font rage jusqu'à la dernière minute, pas de manifestation de joie exubérante, juste un grand soulagement, presque un ahurissement. À Paris, comme dans les grandes villes de France, au contraire, c'est une scène extraordinaire. On s'embrasse, on pleure et on rit à la fois. Clemenceau, surnommé le « Père la Victoire », est moins enthousiaste. Il confie : « Nous avons gagné la guerre ; maintenant il va falloir gagner la paix, et ce sera peut-être plus difficile. »

Affranchissement Monde 100g

11
nov.
2018
Télécharger le communiqué de presse

Mise en ligne : 25/09/2018 - Dernière mise à jour : 05/10/2018