PHILAPOSTEL

Jusqu'au 18-11-2016

+

logo
logo yvert et Tellier

L'Association des Collectionneurs
de La Poste et d'Orange

Philatélistes, cartophiles, numismates, toutes collections

Place Stanislas à Nancy

Émissions TP
Émission TP novembre 2019
Mon fantastique carnet de timbres

© La Poste 2019

La Poste émet « Mon Fantastique carnet de timbres » pour des envois féériques et poétiques…

Habillez vos courriers aux couleurs des animaux fantastiques qui enchanteront vos destinataires en apportant un soupçon de magie à toutes vos missives de fin d’année.

Ce carnet de timbres c’est aussi un grand jeu fantastique à retrouver sur www.laposte.fr/jeufantastique

C’est à Lila Poppins que l’on doit ces œuvres en papier découpé qui illustrent ce carnet. Réalisatrice de films animés, mixant papier découpé et animation volume (stop-motion), elle s'épanouit aussi dans d'autres domaines comme celui de l'illustration qu'elle touche en photographiant ses créations mises en scène, mais aussi dans ceux du pop-up, de la décoration de vitrines ou d’événements, ou des objets uniques.

Armée de ciseaux, de patience, de créativité et d'originalité, Lila vous emportera dans son univers enjoué exotique et spatiale, au travers de bon nombre de réalisations, qu'elles soient en volume, ciselées à plat, fixes, ou animées tant qu'elles utilisent ce matériau noble qu'est le papier.

La Poste - Tous droits réservés

Affranchissement Lettre Verte 20g

4
nov.
2019
Télécharger le communiqué de presse
73e salon philatélique d'automne
Bloc CÉRÈS 1849-2019 « Émission spéciale »
170 ans de la Cérès noire
© La Poste 2019
Création Louis Boursier librement inspiré de Jacques-Jean Barre

À l’occasion du Salon Philatélique d’Automne et pour clore les commémorations des 170 ans de la Cérès, La Poste émet deux produits spéciaux commémorant les 170 ans de la Cérès noire :

  • un bloc feuillet de 4 timbres « Émission spéciale »
  • un livre Cérès.

La Poste - Tous droits réservés

Affranchissement complémentaire

7
nov.
2019
La Cérès – Histoire du premier timbre-poste français
© La Poste 2019
conception graphique Youz

Livre de 60 pages retraçant l'histoire du premier timbre français dans lequel est inséré un bloc de timbres émis exclusivement pour cet ouvrage. Ce bloc est composé de 25 timbres Cérès avec trois valeurs 0,20€, 6 timbres à 0,40€ et 16 timbres à 1€. Il est daté et numéroté et comporte en case dix-huit un tête-bêche du timbre Cérès.

Affranchissement complémentaire

Carnet CÉRÈS - 73e Salon Philatélique d'Automne
© La Poste 2019
carnet : création Sarah Lazarevic
Timbres : Marianne l'engagée : création Yseult YZ Digan, gravure Elsa Catelin
Cérès : création Jacques-Jean Barre, gravure Elsa Catelin.

Ce carnet gommé Cérès a l’originalité de reprendre le visuel de la Cérès et de Marianne l’engagée avec un maxi-timbre de chacune des œuvres.

Composition : 6 tp lettre prioritaire - 6 tp à 1.05 € - 2 tp à 2.10 €

Affranchissement Lettre prioritaire 20g - Lettre prioritaire 20g-100g

Les grandes heures de l'histoire de France : La paix des Dames
© La Poste 2019
Timbres : création et gravure Louis Boursier, d'ap. portrait Marguerite d’Autriche © Musées Royaux des Beaux-Arts de Belgique, Brussels, Belgium
Bridgeman Images ; portrait Louise de Savoie, Fondation Bemberg © RMN-Grand Palais
Mathieu Rabeau.Fond de bloc Paix de Cambrai 1529
Allégorie © akg-images.

Le 3 août 1529 est signée à Cambrai la « paix des Dames », ainsi surnommée parce qu'elle a été négociée par Louise de Savoie, mère du roi de France François 1er, et Marguerite d'Autriche, tante de l'empereur Charles Quint.

Leurs portraits illustrent les timbres du bloc.

Affranchissement Monde 20-100g

7
nov.
2019
Bloc « Actrices acteurs »
© La Poste 2019
Timbres Simone Valère, Jean Desailly et fond de bloc : « Amphitryon 38 » de Jean Giraudoux, Théatre Edouard VII, Paris, novembre 1976 © Angelo Melilli / Roger-Viollet;
Timbres Madeleine Renaud et Jean-Louis Barrault : « Le Procès » de Franz Kafka, Théâtre Marigny, Paris, octobre 1947 © Studio Lipnitzki/Roger-Viollet

Le bloc est illustré par des photos de deux couples phares du théâtre français du 20ème siècle : Madeleine Renaud (1900-1994) et Jean-Louis Barrault (1910-1994) ainsi que Simone Valère (1921-2010) et Jean Desailly (1920-2008).

Affranchissement Lettre Prioritaire 20g

8
nov.
2019
Île Tromelin
© La Poste 2019
Création Patrick DÉRIBLE, Gravure Claude JUMELET

Oubliée. C’est un qualificatif qui sied parfaitement à l’île Tromelin. Perdue dans l’océan Indien, oubliée des hommes. Un îlot d’un kilomètre carré des îles Éparses de l’océan Indien, léchée par les vagues.

Affranchissement Lettre Monde 20g

9
nov.
2019
Télécharger le communiqué de presse
Musée de La Poste - Paris
© La Poste 2019
Visuel sous embargo, dévoilé le 7 novembre lors de l’inauguration du Salon Philatélique d’Automne.
Création et gravure Elsa Catelin, d'après sculpture Robert Juvin - façade du Musée de La Poste.
Feuille habillée : Philaposte – Logotype : Téra-création

Le Musée de La Poste revient dans ses murs en 2019, rénové, revalorisé, lumineux et accessible à tous dans des conditions optimales de visite.

Le bâtiment, conçu par l’architecte André Chatelin, Grand Prix de Rome, a été inauguré en 1973. Emblématique de l’architecture des années 1970, sa façade a été travaillée par le sculpteur Robert Juvin qui a donné vie aux trois niveaux aveugles réservés aux collections. À partir du béton moulé de petite dimension, l’évocation de la taille-douce d’un timbre à grande échelle – les dentelures se fondant dans les cannelures de la façade – participe à créer une topographie originale…

Le Musée de La Poste, version 2019, s’ancre dans l’histoire, en tirant sa force du « déjà-là » : de l’expression du béton architectonique, du parcours muséographique réinterprété ou de la révélation du revers des sculptures de Juvin dans les salles d’exposition.

L’organisation nouvelle du Musée, telle que l’a créée le cabinet Jung Architectures, tourne autour d’un vide central, le « totem », qui traverse les espaces d’exposition permanente, organisés sur trois plateaux autour de cet axe. Dès la galerie d’accueil du rez-de-chaussée, le « totem » met en contact les visiteurs avec la collection, par la suspension d’objets insolites symbolisant les moyens de transport de La Poste.

Ainsi, cette colonne vitrée, lien physique et symbolique, devient une galerie d’exposition verticale.

L’escalier en spirale, qui se déploie dans cette grande verticale, et les ascenseurs vitrés rendent accessible le plateau le plus haut et assurent l’équité du déplacement.

La façade patrimoniale du 34 boulevard de Vaugirard constitue une forme forte, porteuse de l’identité même du Musée de La Poste, et fait figure de première pièce de la collection du Musée.

© La Poste - Frédéric Jung
Atelier Jung Architectures - Tous droits réservés


Affranchissement Lettre Verte 20g

Télécharger le communiqué de presse
12
nov.
2019
Fabienne Verdier
© La Poste 2019
Création Fabienne Verdier - Mise en page : Agence we-we

La Poste émet un timbre de la série artistique avec une œuvre de Fabienne Verdier, artiste peintre contemporaine.

En 1983, à vingt-deux ans, elle part étudier en Chine, au Sichuan Fine Arts Institute, à Chongqing. Elle choisit de travailler avec les derniers grands peintres chinois ayant survécu à la Révolution culturelle, et les persuade d'accepter de lui transmettre leur art d’une peinture spontanée et leurs théories esthétiques, malgré les multiples interdictions. Elle est la première étrangère à recevoir un diplôme supérieur en art de cette université. Elle commence alors à développer sa propre peinture abstraite.

Fabienne Verdier rentre en France en 1992, après presque une décennie d’immersion en Chine et de travail intense. Dans Passagère du silence, publié par Albin Michel en 2003, elle décrit son apprentissage au sein d’un système de pensée radicalement différent.

Les peintures de Fabienne Verdier sont le plus souvent de grand format. Elles sont à la mesure de son corps et même de son corps en mouvement. Le peintre de chevalet, assis sur son tabouret, peint des signes qui sont l’image abstraite de choses vues à distance. Fabienne Verdier a rompu avec cette attitude. Sa peinture est la trace réelle et immédiate que laisse sur la toile, posée au sol, la danse de son corps qui guide le pinceau géant et suspendu, lourd de tout son poids de pigment.

La méthode est voisine de celle de Jackson Pollock, mais à une autre échelle. Loin du dripping arachnéen de l’Américain, c’est une force tellurique qui est ici à l’œuvre. Bien sûr, ce geste ne vient pas de nulle part, mais il ne mime pas pour autant une forme préexistante. Il s’inspire des forces naturelles qui nous entourent, les éclairs dans le ciel, les courants dans le fleuve, la veine d’une roche, la torsion d’une branche, le surgissement d’un bourgeon, tout un monde vivant, ou figé, qui charge l’esprit et le corps de la peintre, l’émeut et la traverse jusqu’à ce qu’elle rende, comme un volcan sa coulée de lave, les énergies qui bouillonnaient en elle.

Il eût été paradoxal et trompeur d’essayer de traduire au format d’un timbre-poste une telle expérience physique et mentale, c’est pourquoi l’artiste a préféré à la reproduction intégrale mais miniaturisée de son tableau, un détail agrandi qui garde l’énergie et le flux vital qui ont donné naissance à l’œuvre.

Affranchissement Lettre Prioritaire 20g-100g

18
nov.
2019
Télécharger le communiqué de presse

Mise en ligne : 19/09/2019 - Dernière mise à jour : 10/10/2019