PHILAPOSTEL

Jusqu'au 18-11-2016

+

logo
logo yvert et Tellier

L'Association des Collectionneurs
de La Poste et d'Orange

Philatélistes, cartophiles, numismates, toutes collections

Château de Gien (Loiret)
Émissions TP
Émission de TP d'Octobre 2013
Bernard de Clairvaux - Fontaine-lès-Dijon
© La Poste 2013

La Poste émet un timbre en taille-douce célébrant Bernard de Clairvaux, saint, docteur de l'Église et promulgateur de l'ordre cistercien.

Moine-soldat, homme d'influence, fin lettré et rédacteur prolixe, Bernard de Clairvaux fut en ce début de XIIe siècle celui qui donna son plein essor au mouvement cistercien.

Né en 1090, fils du seigneur de Fontaine-lès-Dijon, il entre en religion à l'âge de 22 ans à l'abbaye de Citeaux, pour y vivre selon la règle de St Benoit. Il est envoyé 3 ans plus tard pour fonder avec un groupe de moines une nouvelle abbaye qui deviendra celle de Clairvaux, près de l'actuelle ville de Bar-sur-Aube.

Grand propagateur de la foi, il n'hésite pas à se déplacer dans le midi pour prêcher la croisade ou participer au concile de Sens. Il écrit quantités de textes, chartes, lettres et règles prônant les règles de vie cistercienne et sa recherche personnelle de Dieu.

À la mort de Bernard de Clairvaux voici 860 ans, 500 abbayes cisterciennes auront été fondées sous son impulsion à travers la France et l'Europe. Clairvaux sera alors forte d'une communauté de 700 moines.

Il sera canonisé en 1174, sous le titre de St Bernard, désormais fêté le 20 août.

Télécharger le communiqué de presse
7
Oct.
2013
Masques de théâtre
© La Poste 2013

La Poste émet un bloc de 6 timbres de la série « le coin du Collectionneur ».
Les masques formaient un accessoire indispensable de la scène du théâtreantique. Comiques ou tragiques, de cuir ou de bois, ils habillaient le visage de l'acteur et le rendait encore plus proche de son personnage.

Les masques représentés dans ce bloc illustrent six empreintes culturelles majeures :

  • Le théâtre antique, Grèce : masque tragique en terre cuite provenant du site de Myrina, traduisant un sentiment d'horreur.
  • Le théâtre Nô, Japon : masque sculpté en bois de cyprès représentant le visage d'une jeune fille. Le théâtre Nô comporte quatre styles de masques (hommes, femmes, vieillards et démons).
  • Le théâtre Wayang Topeng : masque représentant le prince légendaire Panji, incarnation du dieu Vishnu. La couleur verte met en lumière le contrôle de soi que maîtrise Panji. Les yeux très étirés, presque clos, montrent qu'il se concentre sur son environnement.
  • La ligne de ses sourcils, le couleur de ses dents, sont signes du raffinement dû à son rang et à la noblesse de son caractère. Masque issu des collections du musée du quai Branly.
  • La Commedia dell'arte, Italie : née au XVIe siècle, mêlant farce et tradition populaire, elle met en scène des personnages masqués comme polichinelle ou Arlequin.
  • Le théâtre Sandae, Corée : les masques utilisés véhiculaient souvent une critique sociale. Le théâtre de masque Sandae aurait été l'apanage de la cour de Corée sous la dynastie Yi (1392-1908).
  • Le théâtre Topeng, Bali : théâtre dansant et musical masqué, le Topeng illustre les différents statuts de la hiérarchie sociale. Masque en bois de Ministre ou Patih.
Télécharger le communiqué de presse
7
Oct.
2013
Fête du timbre : L'air
© La Poste 2013


© La Poste 2013


© La Poste 2013

© La Poste 2013

La Fête du Timbre vous fait découvrir le temps d'un week-end, la philatélie et les différentes facettes du loisir du timbre ! Après avoir décliné les trois éléments naturels sur les émissions philatéliques depuis 2010 - l'Eau, la Terre et le Feu - c'est l'Air qui clôture cette thématique.

Organisée par La Poste et la F.F.A.P. (Fédération Française des Associations Philatéliques), cette manifestation rassemble des bénévoles passionnés qui proposent des animations, des ateliers et des stands ouverts à tous, enfants comme adultes, et gratuits.

Durant ce week-end, qui donne lieu à l'émission de timbres « Premier Jour », de produits philatéliques et oblitérations spéciales sur le thème de l'air, auront lieu des tirages au sort gratuits toutes les heures avec, à la clé, des chèques cadeaux d'un montant de 30 €, ainsi que des Ipad mini à l'issue du tirage national.

Télécharger le communiqué de presse
21
Oct.
2013
Les pionniers de la télévision
© La Poste 2013

La Poste émet un bloc de 6 timbres célébrant les pionniers de la télévision.
Six timbres pour rendre hommage aux grandes figures du petit écran : Pierre Sabbagh (1918-1994), Léon Zitrone (1914-1995), Catherine Langeaix (1923-1998), Denise Glaser (1920-1983), Jacqueline Joubert (1921-2005), Pierre Desgraupes (1918-1993).

C'est en 1949 que nait la Radio Diffusion Télévision Française et que le premier journal télévisé, créé par Pierre Sabbagh, est diffusé.

Seuls 3000 récepteurs diffusant des images en noir et blanc trônent fièrement dans les foyers français, instruments de luxe et de prestige social.

Ce sera l'ère des premiers journalistes qui quittent le journal écrit pour le petit écran, des speakerines sages aux coiffures bien laquées, des interludes, et des émissions mythiques comme la Vie des Animaux, la Séquence du Spectateur ou au Théâtre ce soir.

L'O.R.T.F. voit le jour en 1964, la couleur apparaît sur la seconde chaîne en 1967. Et ce n'est qu'en 1976 que TF1 est diffusé en couleur en région parisienne sur des émetteurs spécifiques. Les derniers émetteurs noir et blanc cesseront d'émettre en 1989.

À la fin de l'O.R.T.F. en 1974, l'Institut national de l'audiovisuel est créé, avec pour mission de conserver, valoriser et transmettre les images de la télévision publique. Aujourd'hui elles sont disponibles sur ina.fr.

Télécharger le communiqué de presse
21
Oct.
2013

Mise en ligne : 28/07/2013 - Dernière mise à jour : 15/01/2017