PHILAPOSTEL

Jusqu'au 18-11-2016

+

logo
logo yvert et Tellier

L'Association des Collectionneurs
de La Poste et d'Orange

Philatélistes, cartophiles, numismates, toutes collections

Toulouse, Le Capitole
Émissions TP
Émission TP mars 2015
Bloc « Léonard LIMOSIN, émailleur du roi »
© La Poste 2015

La Poste émet un bloc de 2 timbres consacré à Léonard Limosin, qui s'intègre dans la série artistique initiée en 1961.

Léonard Limosin est un peintre, émailleur, dessinateur et graveur français du XVIe siècle, né vers 1505 à Limoges, mort en janvier 1575. On ne sait rien de sa formation. Certains avancent qu'il pourrait avoir été l'élève de l'émailleur Nardon (Léonard) Pénicaud, orfèvre et émailleur mentionné de 1493 à 1541.

Son parcours au service des rois de France, de François Ier à Charles IX, marque l'apogée d'une technique forgée à la Renaissance et typiquement française : l'émail peint sur cuivre.

Par l'ensemble de ses qualités : sureté du dessin, merveilleuse entente des ressources de l'émail, aisance de l'exécution, activité qui tient du prodige, Léonard Limosin se place en tête des émailleurs de Limoges, et même des émailleurs français de la Renaissance. Il est l'auteur d'une œuvre considérable évaluée à 1840 émaux entre les années 1532 et 1574.

Affranchissement de la lettre prioritaire 100g

Télécharger le communiqué de presse
2
Mars
2015
Basilique cathédrale de Saint-Denis
© La Poste 2015

La Poste émet un bloc de la série touristique consacré à la Basilique cathédrale de SaintDenis.

L'église abbatiale, devenue basilique, fut élevée, selon la tradition, par Sainte- Geneviève à la fin du Ve siècle sur l'emplacement d'un cimetière gallo-romain, lieu de sépulture de Saint-Denis martyrisé vers 250.

Son histoire est associée à l'histoire du monde franc dont elle a illuminé pendant des siècles l'histoire artistique, politique et culturelle.

À partir de 1122 grâce à l'abbé Suger, une importante rénovation architecturale fut entreprise, formant le premier exemple de cette ampleur de style gothique auquel il donna une impulsion décisive. En 1793, les révolutionnaires s'attaquent aux symboles de la monarchie mais la basilique échappe à la destruction totale. En 1806, Napoléon Ier ordonne la restauration du bâtiment. Puis Louis XVIII restitue à l'abbatiale son rôle de nécropole. Les travaux de restauration se poursuivent tout au long du XIXe siècle et sont dirigés par les architectes Debret puis Viollet-le-Duc à partir de 1846.

En 1966, la basilique devient cathédrale, siège de l'évêché de Saint-Denis.

Elle est le chef d'œuvre monumental de l'art gothique, avec ses vitraux des XIIe et XIXe siècles, sa nécropole royale et sa collection unique en Europe de plus de 70 gisants et tombeaux sculptés.

La basilique Saint-Denis fait l'objet d'un classement au titre des monuments historiques par la liste de 1862.

Les timbres illustrent pour l'un, un couple de gisant, Robert II le Pieux et son épouse Constance d'Arles ; pour l'autre un détail du vitrail « l'arbre de Jessé ».

Affranchissement de la lettre prioritaire 20g et 50g

Télécharger le communiqué de presse
16
Mars
2015
Salon philatélique de Printemps - L'hôtel de ville de Paris
© La Poste 2015

La Poste émet un timbre représentant l'hôtel de ville de Paris.

Centre des institutions municipales de Paris depuis 1357, alors « maison des piliers », reconstruit sous forme de palais de 1533 à 1628, incendié en 1871 pendant la commune de Paris, reconstruit entre 1874 et 1882 avec une façade de style néo renaissance s'inspirant de celle du bâtiment disparu.

Lieu chargé d'histoire, point de ralliement des insurgés et révolutionnaires, symbole de la libération de Paris (discours du Général de Gaulle), aujourd'hui lieu de pouvoir (siège du conseil de Paris), c'est le plus grand bâtiment municipal d'Europe.

C'est la première fois que l'hôtel de ville de Paris illustre un timbre, au premier plan.

Affranchissement de la lettre verte 20g

Télécharger le communiqué de presse
23
Mars
2015
Le gouvernement belge à Sainte-Adresse(76) 1914-1918
© La Poste 2015

La Poste émet deux timbres représentant le siège et la photo des membres du gouvernement.

En août 1914, la Belgique est envahie par les troupes allemandes. Malgré des combats acharnés, le repli est inévitable, la garnison bloquée dans Anvers abandonne le combat. Le 10 octobre de la même année, le gouvernement belge demande l'hospitalité à la France. La ville de Sainte-Adresse est choisie car, proche du port du Havre, le « Nice havrais » présentant de vastes bâtiments luxueux et des villas récemment construites par Dufayel, pourra accueillir et loger le gouvernement et les ministères belges.

L'Hôtellerie Normande, ici représentée sur le timbre à 0,76 €, sert essentiellement de résidence commune pour les ministres. La petite ville de Sainte-Adresse est ainsi transformée en véritable siège des autorités belges avec une intendance et une logistique capable de restituer une maîtrise des affaires courantes de la Belgique envahie.

Une boîte aux lettres de couleur rouge rappelle toujours la présence du gouvernement belge à Sainte-Adresse en 1914 !

Affranchissement de la lettre prioritaire 20g et 50g

Télécharger le communiqué de presse
23
Mars
2015
L'Ô / Musée du quai Branly
© La Poste 2015

La Poste émet un timbre représentant une œuvre qui se trouvant dans les jardins du Musée du quai Branly.

Né en 1955, Yann Kersalé obtient le diplôme national supérieur d'expression plastique à l'école des Beaux-Arts de Quimper en 1978.

Utilisant la lumière comme d'autres se servent de la terre ou de la peinture, il choisit la nuit, lieu d'élection du sensible, comme terrain d'expérimentation. En 2006, il crée l'Ô, une œuvre qui se trouve dans les jardins du Musée du quai Branly. Elle est composée de 1200 joncs lumineux qui ont la faculté de se colorer selon la température extérieure.

Ainsi la couleur de la lumière varie selon les saisons et la météo et suit le rythme de la nature environnante. Les faisceaux de lumière projettent leurs couleurs sur l'architecture du Musée et animent le bâtiment de reflets mouvants.

Affranchissement de la lettre prioritaire 100g

Télécharger le communiqué de presse
23
Mars
2015
1878 - 1919 Nicole Mangin
© La Poste 2015

La Poste émet un timbre représentant Nicole Mangin médecin à Verdun

Nicole Mangin, est née à Paris en 1878 et décède le 6 juin 1919. Elle sera l'unique femme médecin affectée au front durant la Première Guerre mondiale. Mobilisée par erreur le 2 août 1914, elle occulte sa condition féminine et se porte volontaire pour exercer à Verdun.

Affranchissement de la lettre verte 20g

Télécharger le communiqué de presse
23
Mars
2015
Les-Saintes-Maries-de-la-Mer
© La Poste 2015

La Poste émet un timbre commémorant les 700 ans de la fondation des Saintes Maries de la Mer.

Entre 42 et 44, Marie Jacobé et Marie Salomé, parentes de la Vierge Marie, avec d'autres disciples, sont chassées de Palestine dans une barque sans rames, ni voile. Elles abordent en Camargue, en ce lieu qui deviendra la ville Notre Dame de la Mer puis Les Saintes-Maries-de-la-Mer.

Pour évangéliser ce coin sauvage, elles y demeurent jusqu'à leur mort. La tradition garde le souvenir du lieu de leur sépulture sur lequel est bâtie une église primitive, puis l'église forteresse (IXe-XIIe siècle) : refuge spirituel et matériel pour la population. 1448, les fouilles à l'intérieur de l'église, par le Roi René d'Anjou, permettent la découverte des reliques reconnues comme étant celles des saintes femmes. Le Roi René transforme alors la salle des Gardes en chapelle « Haute » dédiée à Saint Michel. C'est là que reposeront désormais les Saintes Chasses contenant les précieuses reliques vénérées lors des trois pèlerinages annuels.

Affranchissement de la lettre verte 20g

Télécharger le communiqué de presse
30
Mars
2015
Carnet « Architecture Renaissance en France »
© La Poste 2015

La Poste émet un carnet de 12 timbres poste sur l'Architecture de la Renaissance en France.

Les timbres et la couverture de ce carnet sont illustrés par des monuments de l'époque de la Renaissance en France, essentiellement des châteaux.

Bien sûr, quand on parle de l'architecture de la Renaissance en France, il nous vient immédiatement à l'esprit les châteaux de la Loire. Mais il y a aussi des bâtiments qui ne sont pas des châteaux, à Lyon, capitale de l'imprimerie à la Renaissance, et aussi dans l'Est ou le Sud-Ouest. Ce carnet met donc à l'honneur divers monuments de la Renaissance, comme le Palais ducal de Nevers dans la Nièvre, la partie du Palais du Louvre datée de cette époque, les châteaux d'Ancy-le-Franc dans l'Yonne, d'Écouen et d'Anet dans la région parisienne, pour une vision la plus ample possible en 12 timbres, de ce sujet.

Affranchissement de la lettre verte 20g

Télécharger le communiqué de presse
30
Mars
2015

Mise en ligne : 16/02/2015 - Dernière mise à jour : 16/01/2017