Ce jour est le 14 Mars - Mathilde

Mathilde est l'épouse du roi d'Allemagne Henri 1er l'Oiseleur, fondateur de la dynastie saxonne. Après la mort du roi, en 936, la sainte du jour doit faire face aux disputes de ses fils. Elle assure l'élection de son fils Othon. Celui-ci inaugurera en 962 le Saint Empire romain germanique. Mathilde se consacrera alors à la fondation de monastères.

Source Hèrodote


24e jour du mois de Ventôse dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour de la pâquerette...

tp-0146pre

24e jour des Poissons (25e en cas d'année bissextile).

Journée nationale

Journée nationale de l'audition

Prénoms du jour

Bonne fête aux Mathilde et ses variantes : Mahaud, Mahauld, Mahaut, Maheut, Mathilda, Matilda, Maud, Maude.
Et aussi aux Arnaud et ses variantes : Arnaldo, Arnauld, Arnault, Arnaut, Arno, Arnold, Arnoud, Arnoul, Arnould, Arnoult ainsi que sa forme féminine Arnaude.
Ève et ses variantes : Eva, Ève-Laure, Ève-Lise, Évelise, Èvelyse, Ève-Marie, Évie, Hava, Hawa, Heva, Marie-Ève.
Lubin

Elle se prénomme aussi

Évènements

  • 1369 : Du Guesclin fait le ménage en Espagne
  • tp-1295

    Il bat le roi de Castille Pierre le Cruel à Montiel, au sud-est de la Castille. Cette bataille met fin à la première guerre civile espagnole qui a opposé pendant une quinzaine d'années l'héritier légitime de Castille aux bâtards de son père...

  • 1590 : Henri IV victorieux à Ivry
  • tp-121010060856

    L'affrontement a lieu au matin, près du village d'Ivry-sur-l'Eure... Avant la bataille, le truculent Béarnais aurait ainsi harangué ses troupes : « Mes compagnons, Dieu est pour nous ! Voici ses ennemis et les nôtres ! Voici votre roi (...). Si vous perdez vos enseignes, cornettes ou guidons, ne perdez point de vue mon panache, vous le trouverez toujours au chemin de l'honneur et de la victoire... »

    Naissance

  • Léon Delagrange
    Né en 1872 à Orléans - Décédé le 4 janvier 1910 à Croix d'Hins (33)
  • tp-4509

    Fils de parents manufacturiers de couverture, il étudie la sculpture à l'Académie des beaux-arts de Paris et expose au Salon des artistes français. Le milieu artistique qu'il fréquente lui permet d'approcher celui encore balbutiant de l'aviation, qui devient pour lui une seconde passion.

    Il construit lui-même un avion en 1906 et réussit un premier vol le 6 mai 1907 en s'élevant à une hauteur de 4 mètres sur une distance de 80 mètres. La même année, il apprend à maîtriser, non sans casse, un engin aux ateliers des frères Voisin, sur lequel il effectue son premier vol le 2 novembre.

    Le 11 avril 1908, il bat les records de distance (3 925 m) et de temps de vol (6 minutes et 30 secondes) sur un appareil Voisin. Un peu plus d'un mois plus tard, le 29 mai, il bat de nouveau un record en Italie avec cette fois-ci 12,750 km parcourus en 15 minutes et 25 secondes de vol. Le 8 juillet, sa compagne Thérèse Peltier, également sculpteur, devient la première femme à quitter le sol, en qualité de passagère, à bord d'un aéroplane piloté par Delagrange à Turin. Elle effectuera plus tard un vol solo. Léon Delagrange crée cette même année sa propre compagnie d'aviation.

    Le 6 septembre 1909, il bat encore tous les records de distance et de durée de vols à bord du biplan Voisin n° 3, faisant 15 fois et 1/2 le tour du terrain d'Issy-les-Moulineaux, soit 24,727 km parcourus en 29 minutes et 54 secondes. L'année suivante, le 7 octobre 1909, il se voit attribuer un des tout premiers brevets français de pilote puisqu'il porte le n° 3, les n° 1 et n° 2 ayant été attribués respectivement à Louis Blériot et à Glenn Curtiss.

    Le 4 janvier 1910, Léon Delagrange se tue sur l'aérodrome de Croix d'Hins près de Bordeaux, alors qu'il pilotait par vent assez fort un appareil Blériot fortement motorisé.

    Wikipedia
  • Albert Einstein tp-Prix Nobel
    Né en 1879 à Ulm (Allemagne) - Décédé le 18 avril 1955 à Princeton (États-Unis)
  • tp-mon1203

    Albert Einstein, avec sa figure de vieux savant inspiré, est le parfait représentant de la science du XXe siècle. Né en Allemagne, il se fait connaître à vingt-cinq ans, en 1905, par plusieurs articles qui révolutionnent la physique newtonienne.

    En 1919, la vérification expérimentale de sa théorie de la relativité générale à l'occasion d'une éclipse (courbure de la lumière à proximité d'une masse) lui procure une notoriété mondiale.
    Juif et pacifiste, Einstein est déchu de la nationalité allemande en 1933 par le régime nazi et s'expatrie aux États-Unis, à Princeton, où il poursuit ses recherches. Dès 1945, il participe à un comité de scientifiques pour sensibiliser l'opinion aux dangers de l'arme atomique.

    Il reçu le prix Nobel de Physique en 1921...

  • Raymond Aron
    Né en 1905 à Paris - Décédé le 17 octobre 1983 à Paris
  • tp-3837

    D'abord ami et condisciple de Jean-Paul Sartre et Paul Nizan à l'École normale supérieure, il devient, lors de la montée des totalitarismes, un ardent promoteur du libéralisme, à contre-courant d'un milieu intellectuel pacifiste et de gauche alors dominant. Il dénonce ainsi, dans son ouvrage L'Opium des intellectuels, l'aveuglement et la bienveillance des intellectuels à l'égard des régimes communistes.

    Pendant trente ans, il est éditorialiste au quotidien Le Figaro. Durant ses dernières années, il travaille à L'Express. Grâce à des compétences et des centres d'intérêt multiples - en économie, sociologie, philosophie, géopolitique - il se distingue et acquiert une grande réputation auprès des intellectuels. Ses convictions libérales et atlantistes lui attirent de nombreuses critiques, venant des partisans de la gauche, comme de ceux de la droite. Il garde néanmoins tout au long de sa vie un ton modéré. Il est un commentateur reconnu de Karl Marx, Carl von Clausewitz, Kojève et Sartre.

    En tant qu'éditorialiste reconnu, « son œil critique et sa lucidité sur de nombreuses questions ont livré des visions plus justes et plus claires des événements, faisant de lui un modèle de ce que voulait son maître Alain quand il disait : Penser, c'est dire non ».

    Décès

  • Karl Marx
    Né le 5 mai 1818 à Trèves (Allemagne) - Décédé en 1883 à Londres (Angleterre)
  • tp-drp05

    Karl Marx est né dans une famille bourgeoise de Trèves, en Rhénanie. Il étudie la philosophie et s'imprègne de la pensée de Friedrich Hegel, à l'origine de la dialectique, un outil conceptuel dont il se servira toute sa vie.

    Le jeune homme dirige à Cologne une gazette libérale. C'est le début de ses ennuis matériels. Il doit émigrer à Paris où il fait la connaissance de Bakounine et Proudhon, des théoriciens de la révolution sociale, et se lie d'amitié avec Friedrich Engels, fils de riches industriels, qui va lui permettre de se consacrer pleinement à ses travaux intellectuels.

    ÀBruxelles, en 1845, les deux amis publient L'Idéologie allemande où ils présentent la théorie du matérialisme historique qui voit dans l'économie le ressort unique des sociétés humaines à l'exclusion de tous les autres : les progrès humains et les changements de tous ordres trouvent leur origine dans la lutte des hommes entre eux et contre la nature, pour l'appropriation de leur subsistance...



    Date de mise à jour : 23/02/2014
    Imprimer la fiche