Ce jour est le 20 Mars - Wulfran

Évêque de Sens au VIIe siècle, à l'époque des rois mérovingiens, Wulfran renonça à son siège prestigieux pour évangéliser les sauvages tribus de la Frise, au nord des Pays-Bas actuels.

Il lutta contre les sacrifices humains. Mission accomplie, il revint mourir à Saint-Wandrille, sur les bords de la Seine, dans un charmant monastère que l'on peut encore visiter.

Source Hèrodote


30e jour du mois de Ventôse dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour du plantoir..

tp-0146pre

30e jour des Poissons (31een cas d'année bissextile).

Jour du printemps

preo 178 tp-1580 tp-1580 tp-4519 tp-4518

Journées internationales

Journée internationale sans viande
       Journée Internationale de la francophonie

Journées Mondiales

Journée Mondiale du Conte
       Journée mondiale du bonheur

Prénoms du jour

Bonne fête aux Herbert et sa variante Hébert.
Et aussi aux Alexandra et ses variantes : Alejandra, Aleksandra, Alessandra, Αlexandra, Alexandrie, Sandra, Sandrie.
Claudia, et sa variante Claudiane.
Cuthbert
Wulfran, et ses variantes : Volfram, Vulfran, Wolfram, etc.

Ils se prénomment aussi Herbert

usa1269 d1923 a2005

Évènements

  • 1602 : Les Hollandais fondent la V.O.C.
  • Cinq compagnies de commerce hollandaises nées dans les années précédentes en vue de commercer avec les Indes orientales se regroupent pour donner naissance à la célèbre Verenigde Oost Indische Compagnie (V.O.C., pour Compagnie des Indes Orientales).

    Celle-ci va assurer aux Provinces-Unis la domination mondiale sur le fructueux commerce des épices pendant un demi-siècle...

  • 1811 : Naissance de l'Aiglon
  • tp-mon2011


    Ce jour naît François Charles Joseph Bonaparte. Son père n'est autre que l'empereur Napoléon 1er et sa mère Marie-Louise d'Autriche...

  • 1893 : Procès du scandale de Panama
  • Le scandale de Panama se solde par la condamnation à 5 ans de prison d'un ancien ministre des travaux publics, Baîhaut, qui a eu seul la naîveté d'avouer son implication dans cette gigantesque escroquerie...

  • 1956 : La Tunisie retrouve son indépendance
  • La France met fin à son protectorat sur la Tunisie.

    tp-tun451

    C'est l'aboutissement des revendications menées par le Destour, un parti fondé en 1920, et plus encore le Néo-Destour, un parti indépendantiste plus radical que le précédent, fondé en 1934 par Habib Bourguiba. Celui-ci est arrêté par le résident général Jean de Hauteclocque en janvier 1953.

    Là-dessus, coup de théâtre. Le 31 juillet 1954, le président du Conseil Pierre Mendès France se rend à Tunis et, par son « discours de Carthage », reconnaît l'autonomie interne de la Tunisie, premier pas vers l'indépendance. Dans le mois qui suit celle-ci, le Néo-Destour s'assure une majorité écrasante aux élections. Son chef Bourguiba, devenu le chef du gouvernement, abolit le beylicat et proclame la République le 25 juillet 1957...

  • 2003 : Liberté de l'Irak
  • Les troupes américaines envahissent une deuxième fois l'Irak de Saddam Hussein avec cette fois la ferme intention de renverser le dictateur.

    Dix-huit mois après les attentats d'al-Qaida contre les tours du World Trade Center et le Pentagone, le président américain George W. Bush ne s'est pas contenté de traquer les commanditaires dans leur repaire afghan. Il a souhaité aussi en profiter pour liquider le régime irakien, bien que celui-ci fut plutôt hostile aux terroristes d'al-Qaida.

    Sur la foi d'un grossier mensonge concernant d'hypothétiques « armes de destruction massive », le président et son Secrétaire d'État Colin Powell ont obtenu l'aval du Conseil de sécurité de l'O.N.U...

    Naissances

  • René Coty pf
    Né en 1882 au Havre - Décédé le 22 novembre 1962 dans la même ville
  • tp-1412

    Député de la Seine-Inférieure de 1923 à 1935 puis de 1945 à 1948, sénateur de la Seine-Inférieure de 1936 à 1944 puis de 1948 à 1953, il occupa les fonctions de ministre de la Reconstruction et de l'Urbanisme, de 1947 à 1948 dans le cabinet de Robert Schuman puis d'André Marie, il devient ensuite vice-président du Conseil de la République jusqu'en décembre 1953, date à laquelle il est élu à la présidence de la République, au 13e tour de scrutin.

    Son mandat est marqué par l'arrivée à la présidence du Conseil des ministres de Pierre Mendès France, la fin de la guerre d'Indochine, le début de la guerre d'Algérie et le retour du général de Gaulle au pouvoir, qui entraîna la fondation de la Ve République et son départ volontaire, en janvier 1959 de la présidence de la République pour laisser place à de Gaulle, « le plus illustre des Français », comme l'appelait le président Coty.

    Wikipedia
  • Pierre Messmer cl
    Né en 1916 à Vincennes - Décédé le 29 août 2007 à Paris
  • tp

    Né dans une famille alsacienne du Bas-Rhin qui avait opté pour la France en 1871. Il étudie à l'école Massillon et au lycée Charlemagne. Breveté de l'École nationale de la France d'outre-mer, diplômé de l'École des langues orientales (1934-1936), il obtient son doctorat en droit en 1939.

    Mobilisé en 1939, il est sous-lieutenant au 12e régiment de tirailleurs sénégalais. Le 17 juin 1940, il entends à la radio la demande d'armistice du maréchal Pétain. Refusant de cesser le combat, il traverse le Massif central, pour éviter les colonnes allemandes et arrive à Marseille le 18 juin 1940 au soir. Ayant appris en lisant Le Petit Provençal l'appel du 18 juin lancé par le général de Gaulle il embarque sur le Capo Olmo qui détournait, arrive à Gibraltar le 27 juin, puis rejoint Liverpool le 16 juillet. La cargaison du navire sera vendue aux Anglais permettant à la France libre de subsister pendant les trois premiers mois.

    Messmer intègre la 13e DBLE et combattent ensemble aux combats en Érythrée, en Syrie, à la bataille de Bir Hakeim et à la campagne de Tunisie en 1943. En juillet 1943, Messmer part en mission aux Antilles avant d'être affecté à Londres à l'état-major du général Koenig, commandant en chef des Forces françaises de l'intérieur (FFI) et commandant supérieur des forces françaises en Grande-Bretagne. En août 1944, il débarque en Normandie et participe à la libération de Paris et à la libération de la France. Le 11 novembre, il reçoit la Légion d'honneur des mains du général de Gaulle à l'Arc de triomphe de l'Étoile.

    Parachuté en Indochine en août 1945, Pierre Messmer est fait prisonnier par le Viet Minh et s'évade après deux mois de captivité. Il rejoint Hanoi où il est démobilisé. De retour à Paris, il confie à de Gaulle que Saigon mise à part, la France ne contrôle rien au Viêt Nam, la seule solution possible étant de négocier avec Hô Chi Minh.

    Pierre Messmer est nommé ministre des Armées le 5 février 1960. Àce poste, il est confronté à la putsch des généraux à Alger d'avril 1961 et aux réformes d'une armée post-coloniale. Il met en œuvre la force de frappe nucléaire.

    Après la démission du Général de Gaulle, il conserve son portefeuille ministériel jusqu'à l'élection à la présidence de Georges Pompidou, en juin 1969, devient ministre d'État, chargé des Départements et territoires d'Outre-mer. il devient Premier ministre l'année suivante.

    Face au choc pétrolier, Pierre Messmer prend aussi la décision de lancer la construction de treize centrales nucléaires dans le but d'assurer son indépendance énergétique et en prévision de la baisse de la production de charbon.

    Àla suite de la mort de Georges Pompidou, le 2 avril 1974, Pierre Messmer expédie les affaires courantes. Pierre Messmer est député de la Moselle de 1978 à 1988 et député européen de 1979 à 1984.

    Wikipedia

    Décès

  • Henri IV Bolingbroke
    Né le 3 avril 1366 à Bolingbroke (Angleterre) - Décédé en 1413 à Westminster (Angleterre)
  • Le futur roi d'Angleterre Henri IV, surnommé Henri Bolingbroke, est le fils de Jean de Gand, troisième fils du roi Édouard III. Il hérite du père de sa première épouse le titre de duc de Lancastre. Il va tirer parti des difficultés de la dynastie des Plantagenêt pour fonder sa propre dynastie...

    Le fils aîné d'Édouard III, le Prince Noir, étant mort prématurément, son fils monte sur le trône sous le nom de Richard II alors qu'il a à peine dix ans.
    Jean de Gand assure la régence mais sa rapacité suscite de graves révoltes fiscales et vaut au jeune roi une grande impopularité...

  • Isaac Newton
    Né le 25 décembre 1642 à Woolsthorpe (Lincolnshire, Angleterre) - Décédé en 1727 à Kensington (Angleterre)
  • tp-d1478

    Isaac Newton est un immense savant à la charnière de deux époques... Il écrit ses premiers traités en latin et les derniers dans sa langue usuelle, l'anglais. Il invente la physique moderne... mais se passionne aussi pour l'alchimie et même l'astrologie !

    Il développe une méthode scientifique innovante articulée autour de trois piliers : - la synthèse (ramener à une cause unique des effets analogues), - l'extrapolation (généraliser les propriétés accessibles par l'expérience), - l'intuition (tenir pour vraie une proposition générale obtenue par l'expérience tant qu'une autre expérience n'est pas venue la contredire).

  • Ferdinand Foch logo_af.gif
    Né le 2 octobre 1851 à Tarbes - Décédé en 1929 à Paris
  • tp-455

    Le général Ferdinand Foch contribue en septembre 1914, au début de la Grande Guerre, à la contre-offensive victorieuse de la Marne.

    En mai 1917, il succède à Pétain comme chef d'état-major général et conseiller militaire du gouvernement. Le 26 mars 1918, enfin, il est nommé généralissime des troupes alliées à la conférence franco-britannique de Doullens. Il doit alors faire face à l'ultime offensive allemande.

    Il est élevé à la dignité de Maréchal de France le 7 août 1918 et, le 11 novembre 1918, participe à la signature de l'armistice dans la forêt de Rethondes...

    Élu à l'académie Française en 1918 au fauteuil n° 18



    Date de mise à jour : 23/02/2016
    Imprimer la fiche