Ce jour est le 03 Avril - Richard

D'origine pauvre, Richard vécut en Angleterre au XIIIe siècle. Il devint évêque de Chichester malgré l'opposition du roi Henri III qui eût préféré un courtisan.

Source Hèrodote


14e jour du mois de Germinal dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour du hêtre..

tp-0151pre

14e jour du Bélier.

Prénoms du jour

Bonne fête aux Richard et ses variantes masculines Dick, Ricard, Ricardo, Riccardo et formes féminines Richarde et Richardine.
Et aussi aux Izuned, et ses dérivés : Idumet, Idunet, Iduned, etc.
Nicétas et sa variante russe Nikita ;
Sixte, et ses dérivés : Sixtina, Sixtine, etc..

Ils se prénomment aussi

Événements

  • 1559 : Traité du Cateau-Cambrésis
  • Par la paix du Cateau-Cambrésis avec le roi d'Espagne Philippe II, le roi de France Henri II met un terme à un demi-siècle de guerres d'Italie stériles et ruineuses. Le traité, hâtivement négocié, a été voulu par le vieux connétable Anne de Montmorency (66 ans), défait et capturé par les Espagnols à Saint-Quentin (10 août 1557), en vue d'obtenir sa propre libération.

    La France se voit confirmée la possession de facto des Trois-Evêchés de Metz, Toul et Verdun, en Lorraine, ainsi que de Calais, reprise aux Anglais par le duc François de Guise. Mais elle doit par ailleurs restituer au duc de Savoie la Bresse, le Bugey, la Savoie elle-même et les places fortes du Piémont.

    Enfin, le roi de France renonce sans regret au mirage italien et aux anciennes revendications sur Naples et Milan. Il est prévu que le roi d'Espagne Philippe II épouse élisabeth, fille du roi de France. Les fêtes données à Paris pour célébrer ce traité et le mariage s'achèveront dans la tragédie avec la mort accidentelle d'Henri II...

  • 1644 : Fin du dernier empereur Ming
  • tp-chi2464

    Le dernier empereur de la dynastie Ming, Tchouang-lie-ti (ou Chongzhen), se pend dans la Cité interdite de Pékin tandis qu'un chef de brigands entre dans la capitale chinoise. Les farouches Mandchous du nord arrivent à leur tour sous le prétexte de secourir les armées impériales. Ils en profitent pour éliminer les Ming et fonder leur propre dynastie. Elle durera jusqu'à la fondation de la République chinoise...

  • 1862 : Publication des Misérables
  • tp-3593

    Sortent en librairie les deux premiers tomes d'un roman promis à un succès exceptionnel : Les Misérables.

    L'auteur est un proscrit à barbe blanche, qui, de son exil de Guernesey, n'en finit pas de lancer des philippiques à l'encontre de l'empereur Napoléon III, alors à l'apogée de son règne.

    Mais comme l'empereur lui-même, comme beaucoup de ses contemporains, comme le peintre Millet (L'Angélus, Le vanneur, ...), Victor Hugo se montre dans les années 1850-1860 très sensible au sort des humbles et à la condition ouvrière.

    Les Misérables lui valent une popularité dans tous les pays et toutes les classes sociales. On dit que des ouvriers se cotisent pour acheter l'œuvre et se la passer de main en main...

  • 1897 : Naissance de Sécession à Vienne
  • Le peintre autrichien Gustav Klimt quitte l'association des artistes viennois. Il fonde avec 40 compères le mouvement de la Sécession. Le but déclaré est d'arracher l'art au négoce !...

    Ils sont rejoints par l'architecte Otto Wagner et par le musicien Arnold Schoenberg. Ce dernier, créateur de l'école musicale de Vienne, est à l'origine de la musique moderne...

    Naissances

  • Henri IV Bolingbroke
    Né en 1366 à Bolingbroke (Angleterre) - Décédé le 3 mars 1413 à Westminster (Angleterre)
  • Le futur roi d'Angleterre Henri IV, surnommé Henri Bolingbroke, est le fils de Jean de Gand, troisième fils du roi édouard III. Il hérite du père de sa première épouse le titre de duc de Lancastre. Il va tirer parti des difficultés de la dynastie des Plantagenêt pour fonder sa propre dynastie...

    Le fils aîné d'édouard III, le Prince Noir, étant mort prématurément, son fils monte sur le trône sous le nom de Richard II alors qu'il a à peine dix ans.
    Jean de Gand assure la régence mais sa rapacité suscite de graves révoltes fiscales et vaut au jeune roi une grande impopularité...

  • Pierre Fidèle Bretonneau
    Né en 1778 à Saint-Georges-sur-Cher - Décédé le 18 février 1862 à Paris.
  • tp-1328

    Pierre, Fidèle Bretonneau est le fils de Pierre Bretonneau (1741-1811), maître-chirurgien à Saint-Georges-sur-Cher. L'un de ses oncles, Jean Bretonneau, est maître-chirurgien de Jules Hercule Meriadec de Rohan, prince de Guéméné (1726-1788). Un autre de ses oncles, Pierre Mahiet, est maître-chirurgien à Savonnières.

    Il est maire de Chenonceaux de 1803 à 1807. Après avoir passé quinze ans à Chenonceaux à faire des expériences, il retourne à Paris, soutient en 1815 une thèse de médecine et devient alors médecin-chef de l'hôpital de Tours, qui porte maintenant son nom.

    Pierre Bretonneau identifie la fièvre typhoïde et la diphtérie. Il est l'un des pionniers de la médecine moderne. Il a beaucoup observé les malades et a été le premier à penser que les maladies étaient causées par les microbes, mais le microscope n'était pas encore inventé et il n'a donc pu confirmer son hypothèse. Il a découvert qu'une même maladie pouvait se manifester différemment chez les malades. C'était le début de la médecine scientifique : bien observer pour trouver une solution aux maladies et aux problèmes rencontrés.

    Wikipedia

    Date de mise à jour : 20/02/2014
    Imprimer la fiche