Ce jour est le 05 Avril - Irène

Irène, d'un mot grec qui signifie paix, est arrêtée avec ses sœurs à Salonique par le gouverneur romain, en 305, sous le règne de Dioclétien. Comme les jeunes filles refusent d'apostasier (c'est à dire de « renoncer à leur religion »), elles sont brûlées vives.

Source Hèrodote


16e jour du mois de Germinal dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour de la laitue..

tp-0151pre

16e jour du Bélier.

Dicton du jour

À la Sainte-Irène s'il fait beau, il y aura moins de vin que d'eau

Prénoms du jour

Bonne fête aux Irène et ses variantes Iréna et Irina.
Et aussi aux Vincent et ses variantes Vince, Vinnie ou Vinny, originaires de l'anglais, et Vincenzo de l'italien, ainsi que ses formes féminines Vincence, Vincente, Vincentine et Vincenza, Vincenzina d'origine italienne.

Elles se prénomment aussi Iréne

Événements

  • 1242 : Alexandre Nevski défait les Allemands
  • tp-rus1978

    Alexandre Nevski massacre les Chevaliers teutoniques et les Chevaliers Porte-Glaives sur les glaces du lac Peïous, à la frontière de l'Estonie actuelle...

  • 1722 : Découverte de l'île de Pâques
  • tp-/PF/pf379

    L'explorateur hollandais Jacob Roggeveen aborde une île isolée en plein Pacifique. Comme c'est le jour de Pâques, il la baptise île de Pâques (ses habitants l'appellent quant à eux Rapa Nui).

    Les nouveaux-venus ne tardent pas à découvrir d'extraordinaires statues qui vont faire la célébrité de l'île : les moai. Certains scientifiques comme Jared Diamond y voient la malédiction qui a causé la ruine des premiers habitants...

  • 1791 : Mirabeau inaugure le Panthéon
  • tp-4000

    Assemblée nationale constituante décerne à Mirabeau, trois jours après sa mort, l'honneur d'être inhumé en l'église Sainte Geneviève, transformée pour l'occasion en Panthéon des gloires nationales. Le vibrant orateur en sera exclu le 21 septembre 1794, après qu'auront été découvertes les preuves de sa duplicité et de sa collaboration avec le roi Louis XVI dans une « armoire de fer », au palais des Tuileries...

  • 1794 : Danton et Desmoulins guillotinés
  • Le 17 Germinal An II, Danton et Camille Desmoulins sont guillotinés avec quelques autres partisans. Robespierre reste pour quelques mois seul maître à Paris. Il se laisse aller à des excès de pouvoir. La Grande Terreur se profile.

  • 1877 : Cinq-Mars de Gounod
  • tp-601

    Charles Gounod crée un opéra intitulé Cinq-Mars. Il présente sous une forme passablement déformée la tragédie d'un jeune conspirateur sous le gouvernement de Richelieu...

    Naissances

  • Jules Ferry
    Né en 1832 à Saint-Dié - Décédé le 17 mars 1893 à Paris
  • tp-880

    Jules Ferry, issu d'une riche famille vosgienne, républicaine et laïque, suit une carrière d'avocat avant de s'engager dans le journalisme puis dans la politique sous les débuts de la IIIe République.

    Athée, franc-maçon et fervent républicain, il est d'abord connu pour son action comme ministre de l'Instruction publique dans les années 1879-1882.

    Par les lois du 16 juin 1881 et du 28 mars 1882, il promeut un enseignement primaire gratuit, laïc et obligatoire pour concurrencer les congrégations religieuses, très actives dans le domaine de l'instruction depuis la loi Falloux votée en 1850 sous la IIe République.

  • Albert Roussel
    Né en 1869 à Tourcoing - Décédé le 23 août 1937 à Royan
  • tp-1590

    Membre d'une famille de la bourgeoisie industrielle tourquennoise, Albert Roussel fait ses études secondaires à l'Institution libre du Sacré-Cœur de Tourcoing. Orphelin à l'âge de sept ans, il est recueilli par son grand-père, maire de Tourcoing.

    Après avoir servi quelques années dans la marine (il avait été admis à l'école navale en 1887), il décide en 1894 de se consacrer entièrement à la musique. Il s'inscrit en 1898 à la Schola Cantorum. Lui-même y enseigne le contrepoint entre 1902 et 1914. Après la guerre il continue d'enseigner en privé. Son influence sur les jeunes musiciens de l'entre-deux guerres qui le considéraient comme un chef de file est capitale.

    Bien qu'influencé au début de sa carrière par Debussy et Vincent d'Indy son professeur d'orchestration, Roussel fit preuve assez vite d'une grande originalité. Sa musique se distingue par le raffinement de l'harmonie, les audaces rythmiques et la richesse du coloris toujours au service d'une musique pure libérée de tout pittoresque ou de références folkloriques. Il a laissé entre autres des mélodies, de la musique de chambre, diverses pièces pour piano, deux concertos (pour piano et pour violoncelle), quatre symphonies (la troisième, en sol mineur, est considérée comme l'un des chefs-d'œuvre du genre), les ballets Le Festin de l'araignée, Bacchus et Ariane et Aeneas. L'opéra-ballet Padmâvatî et le triptyque symphonique avec solistes et chœur évocations furent inspirés par son voyage de noces aux Indes.

    Wikipedia

    Décès

  • François Fabre
    Né le 28 décembre 1755 à Limoux - Décédé en 1794 à Paris
  • Le calendrier révolutionnaire et ses mots aux sonorités musicales sont l'œuvre du poète François Fabre d'églantine.

    Baptisé sous le nom de François Fabre, il ajoute « d'églantine » à son nom en souvenir d'une églantine d'argent qu'il aurait remportée dans sa jeunesse à l'occasion d'un concours de poésie organisé par l'Académie des Jeux Floraux de Toulouse...

  • Camille Desmoulins
    Né le 2 mars 1760 à Guise-en-Thiérache - Décédé en 1794 à Paris
  • tp-2594

    Avocat peu doué pour l'art oratoire, bègue et timide, Camille Desmoulins connaît jusqu'au début de la Révolution française des années de galère. Son destin change du tout au tout en juillet 1789 quand il harangue la foule du Palais-Royal et la conduit à prendre la Bastille.

    Brillant journaliste, apprécié pour son charme et son enthousiasme, il se fait connaître par deux discours : La France libre et Le discours de la Lanterne aux Parisiens puis lance un hebdomadaire : Les Révolutions de France et de Brabant. Il est nommé secrétaire général du département de la justice, chargé de la garde des sceaux, dans le ministère de son ami Danton, après la chute de la monarchie, le 10 août 1792...

  • Georges Danton
    Né le 26 octobre 1759 à Arcis-sur-Aube - Décédé en 1794 à Paris
  • tp-870

    Georges Danton, ancien avocat, orateur puissant et inspiré, avide d'argent et de plaisirs, manifeste dès les débuts de la Révolution une énergie débordante.

    Membre du club des Cordeliers, il rompt avec La Fayette après le massacre des républicains du Champ-de-Mars (17 juillet 1791) et s'enfuit quelques mois en Angleterre. De retour en France, le tribun contribue à la chute de la monarchie puis devient ministre de la Justice et ranime les énergies lorsque les Prussiens envahissent le pays...


    Date de mise à jour : 21/02/2014
    Imprimer la fiche