Ce jour est le 16 Avril - Benoît-Joseph Labre

Étrange saint que Benoît-Joseph Labre. Né dans l'Artois au milieu du XVIIIe siècle, il se fait chasser des couvents les plus stricts comme La Trappe ou La Chartreuse.

Il cherche Dieu en Italie, dans le vagabondage et la clochardise, sans jamais perdre sa joie de vivre. Il meurt à 35 ans dans les ruines du Colisée où il a élu domicile... Curieux que l'église n'en ait pas encore fait le saint patron des Sans domicile.

Source Hèrodote


27e jour du mois de Germinal dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour de l'anémone.

tp-0151pre

27e jour du Bélier.

Dicton du jour

Saint-Druon pluvieux, an fromenteux

Gelée de Saint-Fructueux rend le vigneron malheureux.

Journées Mondiales

Journée Mondiale contre l'esclavage des enfants
        Journée mondiale de la voix

Prénoms du jour

Bonne fête aux Benoît-Joseph,
Et aussi aux Bernadette, Druon
Padern, et ses dérivés ou variantes : Paer, Patern, Pedern, Pern, etc.

Historique Philatélique

  • 1849 : Tarifs postaux
    • (15g) Lettre 1er ech. pour l'intérieur : 10c

    Événements

  • 1917 : Offensive du Chemin des Dames
  • tp-17.025-2

    Le général Nivelle tente de briser la résistance allemande sur le front de l'Aisne en lançant la désastreuse et dramatique offensive du Chemin des Dames.

    Mal préparée, mal engagée, elle va entraîner un profond ressentiment chez les soldats et une reprise en main des questions militaires par le gouvernement...

  • 1943 : Découverte du L.S.D.
  • Le chimiste suisse Albert Hofmann (37 ans), employé dans les laboratoires Sandoz (aujourd'hui Novartis), à Bâle, s'injecte par mégarde un dérivé de l'acide lysergique dont il était en train d'étudier les propriétés stimulantes. Il éprouve alors des sensations euphorisantes.

    Cette découverte inopinée va ouvrir la voie à la drogue hallucinogène mythique des années 60 (les années « hippies » : le L.S.D. (Lyserg Säure Diäthylamid ou diéthylamide de l'acide lysergique)...

    Naissances

  • Jules Hardouin Mansart
    Né en 1646 à Paris - Décédé le 11 mai 1708 à Marly-le-Roi
  • tp-613

    Architecte français. Il fut premier architecte du roi Louis XIV et surintendant des bâtiments du roi. Il est le petit-neveu de l'architecte François Mansart.

    Il est formé par Libéral Bruant. Il construit le petit château de Val (1674) et gagne l'estime du roi Louis XIV après avoir dessiné les plans du château de Clagny, destiné à la maîtresse favorite du roi, Madame de Montespan. Il devient architecte ordinaire en 1675 et entre à l'Académie royale d'architecture. Premier architecte du roi en 1681, il est nommé intendant général des bâtiments du roi en 1685, inspecteur général des bâtiments du roi en 1691, et surintendant des bâtiments du roi en 1699. Il fut anobli par Louis XIV en 1682, mais il n'a pour tout titre que celui d'écuyer, car il n'a pas de terre titrée. Il devra attendre 1699 et l'acquisition du comté de Sagonne en Bourbonnais (pour 130 000 livres) pour faire valoir son titre de comte.

    wikipedia
  • Élisabeth Vigée-Lebrun
    Née en 1755 à Paris - Décédée le 30 mars 1842 à Paris
  • tp-966

    Élisabeth Louise Vigée-Lebrun (1755-1842) est la première Française qui se soit illustrée dans la peinture...

    Son père, Louis Vigée, était pastelliste et membre de l'Académie de Saint-Luc; sa mère, Jeanne Maissin, était coiffeuse et d'origine paysanne. Son frère, étienne Vigée, fut un auteur dramatique à succès.

    Baptisée à l'église Saint-Eustache de Paris, l'enfant est aussitôt confiée à des paysans des environs d'épernon d'où elle ne reviendra à Paris que six ans plus tard pour entrer comme pensionnaire à l'école du couvent de la Trinité, rue de Charonne dans le faubourg Saint-Antoine. Dès cet âge, la jeune Louise-élisabeth dessine partout, sur ses cahiers, sur les murs de son école.

    Vers l'âge de sept ou huit ans, Louis Vigée s'extasie devant un dessin de sa fille et prophétise qu'elle sera peintre. à onze ans, la jeune fille quitte le couvent et vient vivre aux côtés de ses parents. Inconsolable à la mort de son père le 9 mai 1767, elle décide de s'adonner à ses passions, la peinture, le dessin et le pastel...

  • Anatole France logo_af.gif
    Né en 1844 à Paris - 12 octobre 1924 à Saint-Cyr-sur-Loire
  • tp-380

    Bibliothécaire au Sénat, Anatole France témoigne dans ses écrits, romans et essais, d'un scepticisme aimablement rationaliste et d'une critique sociale acerbe et non dépourvue de lucidité (Les dieux ont soif, Crainquebille, L'île des pingouins,...). Dreyfusard de la première heure, il se distingue de ses contemporains par son opposition à la colonisation...

    Élu à l'Académie Française en 1896 au fauteuil n° 38

  • Wilbur Wright
    Né en 1867 - Décédé le 30 mai 1912
  • Pionnier américain de l'aviation, à la fois chercheur, concepteur, constructeur et pilote

    tp-4506

    Après des vols de mise au point sur planeurs, avec son frère Orvill, ils ont effectué en 1903 le premier vol motorisé contrôlé d'un avion. Ils se sont distingués de leurs prédécesseurs et de leurs contemporains par leur approche analytique et expérimentale du problème. Leur contribution essentielle sera d'avoir correctement analysé la méCA/caique de vol du virage et d'avoir réalisé, en 1902, les premiers vols contrôlés grâce au couplage de la gouverne de direction et du gauchissement (obtenu par vrillage) des ailes.

    Maîtrisant le pilotage, ils effectuent en 1903 le premier vol motorisé, et en 1905 les premiers vols pouvant être qualifiés de « stables », de longue durée, avec des virages inclinés et non dérapés. Cependant, leur obsession du secret autour de leurs machines et de leurs capacités à réaliser un vol motorisé contrôlé (qu'ils maintiendront presque totalement jusqu'à l'obtention de brevet d'invention en 1905) entraînera un scepticisme général, en particulier en Europe, quand ils commenceront à communiquer en 1905 tout en exigeant un contrat commercial ferme avant toute démonstration.

    Ce qui explique le décalage de plusieurs années entre les premiers vols contrôlés de 1905, à l'écart de tous spectateurs dans les dunes de Virginie, et les vols publics de 1908 où leur maîtrise du pilotage sera reconnue. Consacrant leur énergie à protéger leur invention et à des luttes de brevets, ils ne remettent pas en cause la configuration atypique de leur machine (configuration CA/caard, pas d'ailerons, pas de roues, hélices à l'arrière), qui est obsolète en 1910 et ne sera pas poursuivie.

    wikipedia
  • Charles Spencer Chaplin
    Né en 1889 à Londres - Décédé 25 décembre 1977 à Corsier-sur-Vevey
  • acteur, réalisateur, scénariste, producteur et compositeur britannique qui devint une idole du cinéma muet gràce à son personnage de Charlot. Durant une carrière qui ne dura pas moins de 65 ans, il joua dans plus de 80 films, et sa vie publique et privée a fait l'objet d'adulation comme de controverses.

    tp-4506

    Chaplin grandit dans la misère entre un père absent et une mère en grandes difficultés financières, tous deux artistes de music-hall, qui se séparèrent deux ans après sa naissance. Plus tard, sa mère fut internée à l'hôpital psychiatrique alors que son fils avait quatorze ans. À l'àge de cinq ans, il fait sa première apparition sur scène. Il commence très tôt à se produire dans des music-halls et devient rapidement acteur. À 19 ans, il est remarqué par l'imprésario Fred Karno et réalise une tournée aux États-Unis. Il joue au cinéma pour la première fois en 1914 dans le film Pour gagner sa vie et travaille avec les sociétés de production Essanay, Mutual et First National. En 1918, il était devenu l'une des personnalités les plus connues au monde.

    En 1919, Chaplin cofonde la société United Artists et obtient ainsi le contrôle total sur ses œuvres. Parmi ses premiers longs-métrages figurent Shoulder Arms (1918) Le Kid (1921), L'Opinion publique (1923), La Ruée vers l'or (1925) et Le Cirque (1928). Il refuse de passer au cinéma sonore et continue de produire des films muets dans les années 1930 comme Les Lumières de la ville (1931) et Les Temps modernes (1936). Ses œuvres devinrent ensuite plus politiques avec notamment Le Dictateur (1940) dans lequel il se moquait d'Hitler et de Mussolini. Sa popularité décline dans les années 1940 en raison de controverses au sujet de ses liaisons avec des femmes bien plus jeunes que lui et d'un procès en reconnaissance de paternité. Chaplin fut également accusé de sympathies communistes et les enquêtes du FBI et du Congrès lui firent perdre son visa américain. Il choisit de s'établir en Suisse en 1952. Il abandonna son personnage de Charlot dans ses derniers films dont Monsieur Verdoux (1947), Les Feux de la rampe (1952), Un roi à New York (1957) et La Comtesse de Hong-Kong (1967).

    Chaplin écrivit, réalisa, produisit, composa la musique et joua dans la plupart de ses films. Il était perfectionniste et son indépendance financière lui permit de consacrer des années au développement de ses œuvres. Bien qu'étant des comédies de type slapstick, ses films intégraient des éléments de pathos et étaient marqués par les thèmes sociaux et politiques ainsi que par des éléments autobiographiques. En 1972, l'Academy of Motion Picture Arts and Sciences lui a remis un Oscar d'honneur pour sa contribution inestimable à l'industrie cinématographique et plusieurs de ses œuvres sont aujourd'hui considérées comme faisant partie des plus grands films de tous les temps.

    wikipedia

    Décès

  • Georges-Louis Leclerc de Buffon logo-af.gif
    Né le 7 septembre 1707 à Montbart - Décédé en 1788 à Paris
  • tp-0856

    Naturaliste, mathématicien, biologiste, cosmologiste, philosophe et écrivain français.

    À la fois académicien des sciences et académicien, il participa à l'esprit des Lumières et collabora à l'Encyclopédie, notamment en se chargeant des sciences de la nature. Ses théories ont influencé deux générations de naturalistes, en particulier Jean-Baptiste de Lamarck et Charles Darwin. Salué par ses contemporains, Buffon a été qualifié de «Pline de Montbard », en référence au célèbre naturaliste romain du Ier siècle, auteur d'une monumentale Histoire naturelle...

    Élu à l'académie française en 1753 au fauteuil n° 1

    wikipedia
  • Francisco de Goya
    Né le 30 mars 1746 à Fuendetodos (Espagne) - Décédé en 1828 à Bordeaux
  • tp-mon2069

    Francisco de Goya y Lucientes est sans doute le plus grand peintre de sa génération.

    D'une remarquable longévité artistique (plus de 60 ans), il débute comme peintre de l'aristocratie heureuse du XVIIIe siècle. Ses premières œuvres se rapportent à des sujets légers de la société espagnole. Elles rappellent la peinture gracieuse de Fragonard, son contemporain...

  • Alexis de Tocqueville
    Né le 29 juillet 1805 à Paris - Décédé en 1859 à Cannes
  • tp-3780

    Né à Paris, au numéro 987 de la rue de la Ville-l'évêque, Alexis de Tocqueville est issu d'une vieille famille de l'aristocratie normande. Il compte Malesherbes, courageux défenseur de Louis XVI, parmi ses aïeux. Lui-même est l'un des principaux penseurs modernes, dans la continuité de Montesquieu... Il a analysé avec lucidité l'évolution des sociétés occidentales vers la démocratie au XIXe siècle. Paradoxalement, il est mieux connu et apprécié des Américains que des Français...

  • Bernadette Soubirous aureole
    Né le 7 janvier 1844 à Lourdes - Décédé en 1879 à Nevers
  • tp-mc0493

    Elle est connue pour avoir témoigné de dix-huit apparitions mariales à la grotte de Massabielle entre le 11 février et le 16 juillet 1858. Bernadette employait surtout le terme occitan « aquerò » (c'est-à-dire « cela ») pour désigner l'objet de sa vision. Elle ne dira pas elle-même avoir vu la Vierge avant de l'avoir entendu dire « Que sòi era Immaculada Concepcion », c'est-à-dire, « Je suis l'Immaculée Conception ». Au cours d'une de ces apparitions, Bernadette a creusé le sol pour y prendre de l'eau. L'eau de cette source est rapidement réputée miraculeuse et il commence à être question de guérisons. S'en tenant à ce qu'elle avait vu et entendu, Bernadette niera avoir été témoin de guérisons ou y avoir contribué : « On m'a dit qu'il y avait eu des miracles, mais à ma connaissance, non », déclare-t-elle en septembre 1858.

    En l'espace de quelques mois, Bernadette Soubirous, alors âgée de 14 ans, était devenue une célébrité internationale, tandis que la vie dans cette bourgade des Pyrénées commençait à être transformée par l'affluence de pèlerins, de curieux et de journalistes. Entre 1858 et 1866, Bernadette continue de vivre à Lourdes, où sa situation devient, cependant, de moins en moins tenable. Sans cesse sollicitée, tout en refusant de percevoir quoi que ce soit en rapport aux apparitions ou à sa célébrité, elle se pose la question d'une vie religieuse. En 1864, suivant la recommandation de l'évêque de Nevers, elle se décide à entrer chez les sœurs de la Charité. Deux ans plus tard, alors que la construction de la basilique est en cours, Bernadette a 22 ans et quitte Lourdes pour entrer au couvent Saint-Gildard, à Nevers. Elle y mène treize années d'une vie de « religieuse ordinaire », ayant néanmoins la particularité de recevoir la visite de nombre d'évêques, parmi ceux qui souhaitent se faire une opinion sur elle et sur les apparitions. Souvent malade et de santé fragile, elle s'occupe de l'infirmerie, quand elle n'y est pas elle-même soignée. Elle fait ses vœux perpétuels en 1878, puis meurt à l'âge de 35 ans.

    En 1868, paraissait le livre de Henri Lasserre, intitulé Notre-Dame de Lourdes, qui connaît un grand succès et est traduit en 80 langues. En 1869, le pape Pie IX écrira une lettre à l'auteur pour l'en féliciter, reconnaissant ainsi implicitement ces apparitions.

    Bernadette Soubirous est béatifiée le 14 juin 1925, puis canonisée le 8 décembre 1933 par le pape Pie XI.

    wikipedia


    Date de mise à jour : 16/04/2018
    Imprimer la fiche