Ce jour est le 26 Avril - Alida

Alida, ou Alda, est une jeune veuve de Sienne (Toscane). Jusqu'à sa mort, en 1309, elle se consacre aux indigents et leur distribue ses biens.

Source Hèrodote


7e jour du mois Floréal dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour du muguet.

tp-0156pre

6e jour du Taureau.

Journée Mondiale

Journée Mondiale de la propriété intellectuelle

Prénoms du jour

Bonne fête aux Alda et ses variantes Alde et Alida et sa forme masculine Aldo.
Et aussi aux Anaclet ou Clet et ses dérivés bretons : Cletig, Klet, Kletig, etc.
Espérance et ses formes féminines Espérança, Espéranza et Spéranza.
Paschase
Riquier

Il se prénomme aussi

Événements

  • 1248 : Consécration de la Sainte Chapelle
  • tp-1492

    Ce jour a lieu la consécration de la Sainte Chapelle dans l'île de la Cité, à Paris. Cette châsse de lumière construite par l'architecte Pierre de Montreuil a été voulue par le roi Louis IX (Saint Louis) afin d'abriter la couronne d'épines du Christ...

  • 1478 : La conjuration des Pazzi
  • Des patriciens de la République de Florence se révoltent contre l'autorité des Médicis. Julien et Laurent de Médicis, petit-fils de Cosme (en italien, Cosimo de Medici), et fils de Pierre le Goutteux (Piero il Gottoso) sont violemment pris à partie dans la cathédrale (le Duomo) aux cris de « Popolo e libertà » (Peuple et liberté)...

  • 1861 : Une Constitution pour la Tunisie
  • Dans le souci de se concilier ses créanciers européens, le bey de Tunis promulgue une Constitution qui instaure en Tunisie un régime monarchique de type parlementaire à l'occidentale !

    C'est la première Constitution promulguée dans un pays musulman.

    Mohammed es-Sadok (on écrit aussi Muhammadal-Sadiq), au pouvoir de 1859 à 1882, complète de la sorte l'effort de modernisation de ses prédécesseurs, qui a vu l'abolition de l'esclavage, l'émancipation des juifs... Mais le bey manque de fermeté et son effort vient trop tard.

    La Tunisie, victime d'une grave crise économique et d'un endettement excessif, va tomber sous la tutelle européenne malgré les efforts de son Premier ministre Khayr al-Dîn (ou Kheireddine).

  • 1915 : Traité secret de Londres entre l'Italie et les Alliés
  • Ce jour est signé le traité secret de Londres entre les Alliés et l'Italie...

  • 1937 : Guernica ou le massacre des innocents
  • tp-e1981

    Pendant un jour de marché, la petite ville basque de Guernica est bombardée par l'aviation italo-allemande et notamment la redoutable Légion Condor, une unité spéciale fondée quelques mois plus tôt par le général Hugo Speerle et le lieutenant-colonel baron Wolfram von Richthofen. C'est la première fois qu'une population civile est sciemment bombardée par l'aviation...

  • 1954 : Conférence de Genève
  • Ce jour s'ouvre la conférence de Genève avec les délégués de 19 nations dont Anthony Eden (GB), John Foster Dulles (U.S.A.), Molotov (URSS), Zhou Enlai (Chine) et Georges Bidault (France). Ce dernier sera relayé par Pierre Mendès France... L'objectif est de régler les deux grands conflits de l'après-guerre, celui de Corée, inauguré par l'attaque communiste du 25 juin 1950, et celui d'Indochine, qui remonte à l'automne 1946.

    La conférence se clôturera trois mois plus tard par le partage durable des deux pays et le retrait définitif de la France d'Indochine...

  • 1964 : Création de la Tanzanie
  • tp-tz0191

    Au terme de sanglantes émeutes entre communautés noires et arabes, l'archipel de Zanzibar rejoint le Tanganyika pour former l'actuelle « République unie de Tanzanie ».

    Le premier Président de la nouvelle République est Julius Nyerere, surnommé le « mwalimu » (l'instituteur en langue swahilie). Ce leader socialiste, charismatique mais incompétent, énonce en 1967 la « doctrine d'Arusha » en vue de bâtir une société communiste fondée sur les « ujamaas », villages collectivistes. Il va en un temps record entraîner son peuple dans un dénuement extrême.

    Le nouvel état se donnera pour capitale politique la ville nouvelle de Dodoma, la ville principale demeurant le port de Dar es-Salam...

  • 1986 : Explosion de Tchernobyl
  • Dans l'ignorance générale, une explosion gravissime se produit dans l'un des réacteurs de la centrale nucléaire de Tchernobyl, en Ukraine. En quelques jours, les retombées radioactives affectent la majeure partie de l'Europe.

    L'opinion mondiale en est informée par les surveillants d'une centrale nucléaire... suédoise, alertés par une radioactivité plus élevée à l'extérieur de leur centrale qu'à l'intérieur ! L'état mobilise à la hâte 800 000 hommes pour réduire les fuites de radioactivité (largage de béton sur le réacteur...). Un millier de ces « liquidateurs » sont mortellement contaminés. « Sans même en avoir conscience, ils ont accompli l'inimaginable. Sans leur sacrifice, les conséquences de l'accident auraient été bien pires. Pires en Ukraine et en Biélorussie, mais pires aussi dans toute l'Europe... », écrit le journaliste Igor Kostine (Tchernobyl, confessions d'un reporter, Les Arènes, 2006).

    Malgré cela, plusieurs milliers de citoyens soviétiques sont voués à une mort anticipée. Des milliers de km2 de terre sont rendues impropres à la vie en Ukraine et en Biélorussie.

    Naissances

  • Marc Aurèle
    Né en 121 à Rome (Italie) - Décédé le 17 mars 180 à Vindobona (Vienne)
  • tp-ch1972

    Marc Aurèle (40 ans) et Lucius Verus (31 ans) succèdent à Antonin le Pieux à la tête de Rome le 7 mars 161. L'un et l'autre ont été adoptés 23 ans plus tôt par l'empereur défunt en vue de lui succéder, sur l'injonction de son prédécesseur, l'empereur Hadrien ! C'est la première fois que l'empire est confié à un tandem. La collaboration entre Marc Aurèle, épris de philosophie stoïcienne, et Lucius Verus, séducteur et jouisseur, se passe curieusement bien...

  • Jean II le Bon
    Né en 1319 à château du Gué de Maulny - Décédé le 8 avril 1364 à Londres (Angleterre)
  • tp-1413

    Le 22 août 1350, Jean II, fils de Philippe VI et Jeanne de Bourgogne, succède à son père sur le trône de France. Il devient à 31 ans le deuxième souverain de la branche cadette des Valois... et le premier dont le visage nous soit connu par un portrait non conventionnel, l'oeuvre du peintre Girard d'Orléans (1359).

    Après le désastre de Poitiers, en 1356, il sera surnommé Jean le Bon en raison de sa bravoure au combat (bon est à prendre au sens de brave ou fougueux) !...

  • Eugène Delacroix
    Né en 1798 à Charenton - Décédé le 13 août 1863 à Paris
  • tp-0892

    Ami de Géricault et chef de file de l'école romantique, le jeune peintre cultive la couleur et le mouvement. Il se passionne aussi pour les grandes causes de son temps. Ainsi peint-il Les Massacres de Scio pour soutenir l'aspiration des Grecs à l'indépendance.

    Le père de l'artiste, Charles Delacroix, avait été ministre des Relations Extérieures dans le gouvernement du Directoire avant d'être remplacé à ce poste par Charles Maurice de Talleyrand en juillet 1797.

    Un article paru dans Le Moniteur peu avant la naissance de l'enfant révéla que Charles Delacroix avait été opéré en septembre d'une maladie qui le rendait stérile... Le bruit courut alors que l'enfant était en fait celui de Talleyrand, dont la réputation de coureur de jupons n'était plus à faire, et certains crurent en voir la confirmation dans la ressemblance entre l'ancien évêque d'Autun et le futur peintre...

  • Guy Môquet
    Né en 1924 à Paris - Décédé le 22 octobre 1941 à Châteaubriant (Loire-Atlantique),
  • Militant communiste, célèbre pour avoir été le plus jeune des quarante-huit otages fusillés, le 22 octobre 1941, à Châteaubriant, Nantes et Paris en représailles après la mort de Karl Hotz.

    tp-4107

    élève au lycée Carnot, il est un fervent militant des Jeunesses communistes.

    L'arrestation de son père en octobre 1939 est un événement marquant qui renforce son ardeur militante. En novembre, il écrit une lettre à édouard Herriot, président de la Chambre des députés, demandant la libération de son père. Lors de l'occupation de Paris par les Allemands et l'instauration du régime de Vichy, il déploie une grande ardeur militante pour coller des « papillons » et distribuer des tracts qui reflètent la ligne politique du P.C.F. durant l'été 1940.

    Guy Môquet est arrêté, sur dénonciation, le 13 octobre 1940 (il a 16 ans) par trois inspecteurs de police française de la Brigade spéciale de répression anticommuniste. Il est transféré, en même temps que 100 autres internés communistes venant de Clairvaux, au camp de Choisel, à Châteaubriant, où étaient détenus d'autres militants communistes généralement arrêtés entre septembre 1939 et octobre 1940.

    En octobre 1941, Karl Hotz, commandant des troupes d'occupation en Loire-Inférieure, est abattu à Nantes par un commando formé de trois communistes. à la suite de cet acte, qualifié de « terroriste », compte tenu du grade élevé de l'officier abattu, cinquante otages seront exécutés immédiatement en représailles. Quarante-huit otages sont fusillés : seize à Nantes, cinq au fort du Mont-Valérien et vingt-sept à Châteaubriant, dont Guy Môquet. La majorité d'entre eux sont des militants communistes et/ou syndicaux.

    wikipedia

    Date de mise à jour : 15/10/2018
    Imprimer la fiche