Ce jour est le 14 Octobre - Juste

Évêque de Lyon au IVe siècle, au déclin de l'Empire romain, le saint du jour devient ermite dans le désert égyptien pour se repentir d'avoir abandonné un meurtrier à la vindicte de la foule. Ses restes ont été ramenés à Lyon où un quartier porte son nom.

Source Hérodote

23e jour du mois Vendémiaire dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour du navet.

tp-0155pre

22e jour du Balance.

Journée mondial

Journée mondiale pour la normalisation

Prénoms du jour

Bonne fête aux Calixte et ses variantes Calliste et Callixte, et formes féminines Calista, Callista, Calliste et Callixte.
Céleste
Gwendoline
Juste

Événements

  • 719 : Les Francs refont leur unité
  • À Néry, près de Senlis, une bataille met aux prises les Francs d'Austrasie et leurs rivaux, les Francs de Neustrie. Le vainqueur de la journée ne va pas tarder à faire parler de lui sous le nom de Charles Martel.

    Fort de sa victoire sur les Neustriens, il unifie définitivement sous sa coupe les royaumes mérovingiens issus de Clovis et poursuivra une glorieuse carrière en mettant au pas les peuples d'outre-Rhin (Saxons, Bavarois, Thuringiens et Frisons), en stoppant à Poitiers les incursions musulmans, enfin en ouvrant la voie à Charlemagne, son petit-fils...

  • 1066 : Guillaume le Bâtard conquiert l'Angleterre
  • tp-2492

    À Hastings, Guillaume le Bâtard, duc de Normandie, défait les troupes du roi d'Angleterre Harold. La victoire du duc marque la naissance de l'Angleterre moderne.

    À noter qu'après le débarquement de Guillaume, toutes les tentatives ultérieures de conquête de l'Angleterre échoueront...

  • 1468 : Entrevue orageuse à Péronne
  • tp-1616

    Le roi Louis XI échappe de peu à un mauvais coup lors de son entrevue avec son rival, le duc de Bourgogne Charles le Téméraire, à Péronne. Le duc consent à le libérer sur une intervention de son chambellan, Philippe de Commynes, lequel entrera ensuite au service du roi (il restera dans la postérité comme l'auteur de la formule : « La fin justifie les moyens »). En sens inverse, le cardinal Jean de la Balue, aumônier du roi, est emprisonné pour avoir trahi ce dernier au profit du duc...

  • 1543 : Barberousse s'invite chez François 1er
  • Le corsaire turc Barberousse (Kheir ed-Din) ancre dans la rade de Toulon avec 200 galères et 30 000 hommes...

  • 1670 : Le Bourgeois gentilhomme
  • tp-1771

    Molière donne la première représentation du Bourgeois gentilhomme devant le roi Louis XIV et sa cour au château de Chambord ...

  • 1806 : La Prusse s'incline à Iéna (1)
  • Victoire française remportée par Napoléon Ier sur les 50 000 Prussiens du prince de Hohenlohe, au terme de la campagne de Saxe (8-14 octobre 1806).

    Avec la victoire de Davout à Auerstedt le même jour, la bataille d'Iéna entraîna la chute de Lübeck, Stettin, Küstrin et Magdebourg ; le 27 octobre, Napoléon entrait à Berlin...

  • 1809 : Paix de Schönbrunn
  • tp-una000

    Napoléon 1er et l'empereur d'Autriche François 1er signent la paix de Vienne ou « paix de Schönbrunn » qui met fin à la cinquième coalition européenne. Il fait suite à la bataille de Wagram. Le traité se solde par la cession de Salzbourg, de Berchtesgaden et du district de l'Inn à la Bavière alliée de la France ; de Cracovie et de Lubin au grand-duché de Varsovie, réminiscence de l'ancienne Pologne ; de Parnopol à la Russie ; de Trieste et de la côte dalmate à la France. L'Autriche doit également verser une indemnité de 85 millions de francs et s'engage à limiter ses forces armées à 150 000 hommes...

    Naissances

  • Akbar le Grand
    Né en 1542 à Oumarkot (Sind, Inde du Nord) - Décédé le 16 octobre 1605 à Agra (Inde du Nord)
  • Akbar hérite à 13 ans d'un petit royaume musulman fondé au Pendjab par son grand-père, Babour, lointain descendant de Tamerlan. Il soumet les royaumes rivaux, tant musulmans qu'hindouistes, et en un demi-siècle, bâtit autour d'Agra, sa capitale, l'empire le plus puissant qu'ait jamais connu la péninsule indienne. Cet empire est connu sous le nom d'empire moghol en référence à l'origine turco-mongole de la dynastie.

    À une époque où l'Europe se déchire dans les guerres de religion entre catholiques et protestants, Akbar instaure la tolérance dans son empire. Il supprime l'impôt qui pèse sur les non-musulmans et met sur pied avec les hindous une administration efficace. Il accorde aussi des privilèges commerciaux aux Portugais, dont les caravelles abordent les ports de la côte malabar. ?

  • Antoine-Marie Chamans, comte de Lavalette
    Né en 1769 à Paris- Décédé le 15 février 1830
  • tp-0969

    Il est destiné d'abord à l'état ecclésiastique mais il préfère rentrer dans l'étude d'un procureur, afin de se préparer à la profession d'avocat. Après de bonnes études, le jeune Antoine devient secrétaire du bibliothécaire de Louis XVI. Favorable aux idées de la Révolution, il se prononce en faveur de la famille royale et s'oppose aux mouvements populaires.

    Il s'engage alors dans l'armée et devient officier d'état-major. Le général Napoléon Bonaparte, après la bataille d'Arcole (1796) en fait son aide-de-camp. Il assiste aux négociations des préliminaires de paix de Leoben (1797) en qualité de secrétaire ; puis, en l'an V, Bonaparte l'envoie à Paris étudier l'esprit public, afin de l'instruire des causes de la lutte qui venait d'éclater entre la majorité des conseils et le Directoire.

    En janvier 1800, il est envoyé en mission diplomatique en Saxe et en Hesse. Enfin, après avoir été successivement administrateur de la caisse d'amortissement, commissaire central (1801), puis directeur général des Postes (19 mars 1804).

    Le 20 mars 1815, apprenant le débarquement de Napoléon, Lavalette se présente à l'administration des postes et somme le directeur général Ferrand de se retirer. Lavalette est arrêté et est traduit devant la Cour d'assises pour conspiration et usurpation de fonctions, il est condamné à mort le 21 novembre 1815.

    Le 20 décembre, Émilie de Lavalette et sa fille rendent visite à leur mari et père. Lavalette parvient à tromper la surveillance des gardiens en mettant les habits de sa femme, qui reste dans la cellule, à sa place. Il quitte Paris avec la complicité de trois officiers anglais. Il revêt l'uniforme britannique et gagne la Bavière, pays où il réside plusieurs années, avec la bienveillance d'Eugène de Beauharnais, d'Hortense, ses cousins, et du roi Maximilien. Gracié en 1822, il rentre à Paris où il retrouve son épouse, Émilie, qui a perdu la raison suite au décès de sa fille et à sa détention. ?

    Wikipedia
  • Jules Rimet
    Né en 1873 à Theuley - Décédé le 15 octobre 1956 à Suresnes
  • tp-mgr1832

    C'est à Jules Rimet que le football doit d'être devenu en quelques décennies le sport le plus populaire de la planète. Il a développé le professionnalisme pour que les joueurs des classes populaires puissent accéder aux compétitions de haut niveau.

    Il crée la Fédération Internationale de Football Association (F.I.F.A.). Il est aussi à l'origine de la Coupe du Monde. ?

    Décès

  • Erwin Rommel
    Né le 15 novembre 1891 à Heidenheim (Allemagne) - Décédé en 1944 à Herrlingen (Allemagne)
  • tp-gd4224

    Feld-maréchal allemand, très populaire en raison de ses victoires en Libye, à la tête de l'Africakorps, Erwin Rommel est soupçonné par Hitler de complicité dans l'attentat manqué du 20 juillet 1944 et sommé de se suicider. ?

  • Marcel Aymé
    Né le 29 mars 1902 à Joigny - Décédé en 1967 à Paris
  • Sans jamais vraiment s'éloigner de la veine populaire de ses premiers romans (Brûlebois, 1927 ; la Table-aux-Crevés, 1929 ; la Jument verte, 1933), il est resté un écrivain de la pitié et de l'émerveillement (Contes du chat perché, 1934-1958). Mêlant réalisme et fantaisie (le Passe-Muraille, 1943), truculence et sensibilité, absurde et simplicité (Lucienne et le Boucher, 1948 ; les Oiseaux de lune, 1956), il s'est acquis la réputation d'un auteur soucieux de son indépendance. Romancier (Travelingue, 1941 ; le Chemin des écoliers, 1946 ; Uranus, 1948) ou auteur dramatique (Clérambard, 1950 ; la Tête des autres, 1952 ; Louisiane, 1961), il a donné de la société française, de la IIIe République à la Libération, une peinture désabusée et ironique, mise en évidence par les illustrations de Topor. ?

  • Leonard Bernstein
    Né le 25 août 1918 à Lawrence (Massachusetts) - Décédé en 1990 à New York
  • tp-at3418

    Leonard Bernstein est un compositeur, chef d'orchestre et pianiste. Il est notamment l'auteur de la partition de la célèbre comédie musicale West Side Story et fut durant onze années le directeur de l'Orchestre philharmonique de New York.

    Bernstein fait ses études à l'université Harvard jusqu'en 1939, puis rencontre les chefs d'orchestre Fritz Reiner, Dimitri Mitropoulos, puis Serge Koussevitzky dont il devient l'assistant en 1940 à Tanglewood. Il est nommé chef assistant de l'Orchestre philharmonique de New York en 1943 et y fait ses débuts en remplaçant au pied levé Bruno Walter dans un programme radiodiffusé dans toute l'Amérique. Jusqu'en 1951, il revient à Tanglewood pour se consacrer à l'enseignement de la direction et de la composition.

    Éclectique, son répertoire brassait plus de trois siècles de musique, de Bach aux auteurs de son temps. Fervent interprète du répertoire germanique (Beethoven, Schumann, Mahler...), il s'est intéressé de très près à Jean Sibelius, Dmitri Chostakovitch, et fut un grand interprète de la musique d'Igor Stravinski.

    Compositeur prolifique, il est l'auteur de trois symphonies, deux opéras, parmi un très grand nombre d'autres œuvres. Mais ce qui caractérise principalement Bernstein, c'est son aisance à passer d'un style à l'autre : du jazz (West Side Story, Wonderful Town), au blues-gospel (Mass), en passant par certaines pointes de dodécaphonisme (dans ses premières œuvres, cependant reniées par la suite). ?

    Wikipedia

    Date de mise à jour : 17/07/2018
    Imprimer la fiche