Émissions de timbres - Septembre 2021

Émissions de timbres - Septembre 2021

Patrimoine de la Philatélie 2021

6
sept.
2021

La Poste vous propose de poursuivre pour la troisième année un périple autour des timbres d’exception en voyageant autour du patrimoine culturel français.

Albert Decaris, Napoléon 1er 1769-1821 © Adagp, Paris, 2021

Napoléon 1er - 1769-1821

Beaudelaire - 1821-1867

Clément Ader - 1841-1923

L'enfant à la cage - Jean-Baptiste Pigalle

Martinique - Le mont Pelé

Journée du timbre 1952

Moulins - Le Jacquemart

Le Maréchal Joffre

Charles Tellier - 1820-1913

Jeu de Boules

Henry Cheffer, Journée du timbre 1952 © Adagp, Paris, 2021/div>

Métro régional

Le timbre-poste est un fabuleux outil de culture générale, d’apprentissage de disciplines aussi variées que l’histoire, la géographie, les sciences ou les arts.

Pour la troisième année consécutive la série « Patrimoine de France en timbres » inscrite sur 5 ans, présente dix feuillets qui reprennent dix timbres, choisis par un comité d’experts, au travers de dix thématiques : Arts et lettres, Aviation, CroixRouge, La France de nos régions, Histoire postale, Personnages de l’Histoire de France, Patrimoine architectural de la France, Sciences et techniques, Sports et loisirs et Transports.

Explorons la diversité et la richesse de la France au travers de ces 10 timbres réimprimés spécialement pour cette collection : Baudelaire 1821-1867 (1951, PaulPierre Lemagny – Jean Pheulpin), 1841-1925 Clément Ader (1938, Achille Ouvré), L’Enfant à la cage - Croix Rouge (1955, Jules Piel), Martinique - Le Mont Pelé (1955, Paul-Pierre Lemagny - Charles-Paul Dufresne), Journée du timbre 1952 (1952, Henry Cheffer), Moulins - Le Jacquemart (1955, René Cottet), Le Maréchal Foch (1940, Achille Ouvré), 1828-1913 Charles Tellier – Industrie du froid (1956, Claude Hertenberger), Jeu de boules (1958, Raoul Serres) et le Métro Régional (1975, Georges Bétemps).

Toutes les pochettes de dix feuillets de dix timbres différents sont accompagnées d'un feuillet cadeau numéroté reprenant le timbre NAPOLÉON Ier 1769 – 1821 dessiné et gravé par Albert Decaris en 1951. L'ensemble est présenté dans une élégante enveloppe couleur crème. ■

 

Télécharger le communiqué de presse

 

Carnet « Contes merveilleux »

6
sept.
2021

La Poste émet un carnet de timbresposte illustré par 12 contes extraits des œuvres de Perrault, des frères Grimm, d’Andersen et des Mille et une nuits.

© La Poste 2021.
illustrations et conception graphique d'Henri Galeron

Ce carnet nous entraîne dans l’univers extraordinaire des contes. Certains ont été adaptés au cinéma, en films ou en dessins animés. Tous ont fait l’objet de livres illustrés, par Gustave Doré par exemple ou par des artistes de la littérature ‘Jeunesse’, foisonnante aujourd’hui. Ces timbres nous donnent l’occasion de redécouvrir douze de ces récits merveilleux : Le Petit Chaperon rouge, Le Chat botté, Le Petit Poucet, Les Musiciens de Brême, Poucette, Le Vilain Petit Canard, Aladin, Peau d’âne, La Barbe bleue, La Belle au bois dormant, La Princesse au petit pois et Cendrillon. Ces contes tirés des œuvres de Perrault, des frères Grimm,

d’Andersen et des Mille et une nuits racontent des faits ou des aventures imaginés. Ils sont anciens et ont bien souvent une origine orale.

Au fil du temps, ces contes traditionnels sont devenus des textes littéraires, rédigés par des écrivains. Ils posent un regard sur la réalité par le biais du merveilleux ou du fantastique et ont souvent une morale induite. C’est le cas, par exemple, du Petit Poucet qui se trouve récompensé pour son travail et son ingéniosité et prend une revanche sur les défaveurs de la naissance. Le Vilain Petit Canard, lui, incite à ne pas rejeter l'autre parce qu'il est différent mais à essayer plutôt de le connaître et de le comprendre. Cendrillon, elle, par sa ténacité, son caractère et ses valeurs, a su trouver le bonheur malgré les obstacles que son entourage lui a mis sur sa route. Aladin a, lui aussi, triomphé des épreuves qui lui sont imposées et a gagné amour et fortune.

Les contes, grâce à leurs issues heureuses ancrées dans la morale, font croire à l’enfant qui lit et au rêveur que nous sommes encore adultes, au Possible et au Merveilleux. ■

Tous droits réservés

Affranchissement pour Lettre Verte 20g

Télécharger le communiqué de presse

Artiste contemporaine : Camille Henrot

13
sept.
2021

La Poste émet un timbre de la série artistique illustré par une œuvre de Camille HENROT.

© La Poste 2021.
Création Camille Henrot, mise en page Simon Dara

Un poisson-monture, une créature étrange qui lit une missive, une scène ludique et déroutante : le dessin de Camille Henrot intitulé À mon humble avis est un bestiaire au sein duquel se crée un espace de silence. Il renvoie en cela au Moyen Âge, aux mythes de la Bible, à nos sociétés obnubilées par la pratique du courriel, à l’intimité et au secret.

La lettre, le courriel, la communication, l’échange d’informations font partie des thèmes récurrents de l’œuvre de Camille Henrot, reflétant l’évolution des codes, la transformation des rapports de politesse ou d’autorité, l’accélération des échanges jusqu’à la frénésie et la perte de sens. Dans son installation, Office of Unreplied Emails (2016), elle explorait aussi la pratique de l’hameçonnage et notre tolérance pour les messages incessants et parfois agressifs dont sont remplies nos boîtes courriel, amoindrissant du même coup la valeur de toute communication. Et dans la série Interphones (2015-2017), elle élabore des « hotlines » à la fois poétiques et interactives, dont les scripts aux choix multiples révèlent avec humour les aspects pervers et séduisants des nouveaux médias, et la structure familiale patriarcale.

Dans ses œuvres et ses installations qui utilisent aussi bien le dessin, la peinture, la sculpture ou la vidéo, elle questionne la signification des jours de la semaine, la notion d’autorité, la maternité et l’allaitement, les normes de la correspondance digitale, la mondialisation, l’ordre et le désordre, le flux et le reflux.

Henrot évoque et questionne les contradictions, les structures d’anxiété à l’œuvre dans le corps social et dans les ambivalences aussi bien émotionnelles que politiques.

Depuis sa participation à La Triennale « Intense Proximité » en 2012, dont Okwui Enwezor était le commissaire, puis la présentation de sa vidéo Grosse Fatigue à la Biennale de Venise qui lui a valu l’attribution du Lion d’argent, son travail a fait l’objet d’une reconnaissance internationale et de nombreuses expositions dans les musées, galeries et festivals du monde entier. Elle a reçu le Nam June Paik Award et le Edvard Munch Art Award. ■

Antoine Vigne - Tous droits réservés

Affranchissement pour Lettre Prioritaire 100g

Affranchissement complémentaire

Télécharger le communiqué de presse

La Terre & les Hommes

20
sept.
2021

La Poste émet un bloc de timbres de la série « La Terre et les Hommes » sur le thème « La Terre nous nourrit, protégeons-la ».

© La Poste 2021.
Création Émilie SETO

« Nous n’héritons pas de la terre de nos ancêtres, nous l’empruntons à nos enfants. » Telle était la vision prophétiqque de l’écrivain et pionnier de l’aéropostale Antoine de Saint-Exupéry.

Avec la deuxième saison de cette série philatélique, La Poste souhaite témoigner de son engagement sociétal et sensibiliser les citoyen·ne·s au respect de la Terre qui nous nourrit.

Et si nous prenions les vents ascendants d’une spirale vertueuse ? « Je produis mieux, je vends local, je consomme mieux et je me porte bien. » Avec le développement de l’agriculture durable, des circuits courts et de l’économie circulaire se dessine un mieux consommer pour un mieux vivre se traduisant par un être bien. Pour protéger notre planète et nourrir sa population, le recours à une agriculture durable est indispensable. Cela passe par le respect de la terre en limitant l’usage des intrants tels que l’énergie et les engrais.

Cette agriculture, sobre et à taille humaine, respectueuse des femmes et des hommes qui s’y

consacrent, a le pouvoir de privilégier une juste rémunération des agriculteurs, de favoriser les circuits courts, offrant à la fois des débouchés aux paysans et de la qualité aux consommateurs.

Respecter la Terre, c’est aussi réduire le gaspillage alimentaire et gérer de façon raisonnée nos bio-déchets qui se révèlent souvent pouvoir devenir de nouvelles ressources. La revente à prix réduit ou la transformation des produits de la terre ouvrent de nouvelles perspectives avec des dimensions sociales sous-estimées jusqu’à présent.

Repenser la façon de nourrir l’humanité tout en protégeant notre planète est une idée ambitieuse qui nous conduit à penser la transformation du modèle agroindustriel pour répondre aux attentes sociétales et environnementales. Mais c’est aussi une perspective réjouissante en ce qu’elle nous prom

En respectant et en honorant cette Terre qui nous nourrit, ce sont les femmes et les hommes qui la peuplent que nous respectons et honorons.. ■

© Direction de l’Engagement Sociétal, Groupe La Poste - Tous droits réservés

Affranchissement pour Lettre Verte 20g

Télécharger le communiqué de presse

Unesco - Unis contre le racisme et les discriminations

20
sept.
2021

La Poste émet un timbre de service pour affranchir les courriers au départ de l’UNESCO.

© La Poste 2021.
Création Benito Cabañas / Abracadabra pour l’UNESCO,
Mise en page Valérie Besser.

« Tous les êtres humains appartiennent à la même espèce et proviennent de la même souche. Ils naissent égaux en dignité et en droits et font tous partie intégrante de l’humanité. »

Déclaration sur la race et les préjugés raciaux, UNESCO 1978

L’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture est à l’avant-garde de la lutte contre le racisme. Face à la recrudescence du racisme et des discriminations en période de COVID-19, l’UNESCO adopte en 2020 un « Appel mondial contre le racisme » pour renforcer le travail normatif, scientifique, de plaidoyer et de développement des capacités contre le racisme et les discriminations.

Ces efforts sont guidés par une feuille de route établie lors du premier Forum mondial contre le racisme et la discrimination en mars 2021 pour mettre en exergue les bonnes pratiques et en tirer des recommandations concrètes.

Les programmes de l’UNESCO contre les préjugés et l’intolérance sont nombreux, qu’il s’agisse de ceux pour le dialogue interculturel, l’éducation à la citoyenneté mondiale, du projet de « La route de l’esclave », en passant par les programmes relatifs à l’éthique de l’intelligence artificielle et à la lutte contre les discours de haine et les stéréotypes, sans oublier l’éducation physique et le sport.

Parmi eux figurent une étude de synthèse des cadres institutionnels et juridiques de lutte contre le racisme ayant un impact sur les actions mises en œuvre dans les pays du monde entier, l’élaboration d’une boîte à outils pour combattre les idéologies et discriminations racistes et promouvoir les meilleures pratiques, ainsi que la série de Master Classes contre le racisme et les discriminations. Lancée en 2019, cette formation à laquelle La Poste consacre ces timbres est une invitation à l’action : les jeunes participants s’engagent à mettre à profit leurs nouveaux acquis pratiques et théoriques au sein d’initiatives novatrices pour combattre le racisme et les discriminations ■

Émission d'un feuillet souvenir.


Unseco 2021 - Tous droits réservés

Affranchissement pour Lettre Internationale 20g

Télécharger le communiqué de presse

La Fête du Timbre

25-26
sept.
2021

La Fête du timbre se déroulera dans 80 villes. La thématique se poursuit avec les voitures de cinéma. Cette série a été initiée en 2018 avec les voitures de rallye, puis en 2019 avec les voitures de style et en 2020 avec les voitures anciennes et les vacances.

Citroën Méhari

© La Poste 2021.
Illustrateur : Albin DE LA SIMONE
Mise en page : Sophie BEAUJARD
Graveur : Pierre BARA.

Originale par sa conception et sa destination, la Méhari est la seule Citroën de grande série qui ne fut pas imaginée chez Citroën mais par un de ses fournisseurs. Un cas unique dans l’histoire de la marque pour un modèle unique lui aussi. C’est Roland de la Poype, PDG de la société SEAB et son équipe, fournisseurs de pièces détachées pour Citroën qui proposèrent ce très original modèle assemblé sur une base de 2 CV et composé deéléments d’un plastique thermoformé contenant du caoutchouc, qui supporte les petits chocs et teinté dans la masse nommé ABS (Acrylonitrile Butadiène Styrène). L’idée : offrir une voiture multi-usages qui passe partout, qui ne craigne pas les petits chocs, qui soit modulable et lavable facilement, économique, pratique, facile d’usage et d’entretien, mission réussie car la Méhari est tout cela à la fois !

Présentée en plein mai 1968, ce véritable couteau Suisse automobile va séduire les clients d’utilitaires, mais également les clients avides de loisirs. Sa suspension de 2 CV et la possibilité de pouvoir être lavée au jet d’eau, va séduire une double clientèle et même l’armée Française qui l’utilisera comme véhicule de liaison et en commandera plus de 11 000 exemplaires à elle seule !

Au total, près de 145 000 exemplaires seront assemblés de 1968 à 1987, dont un peu plus de 1200 exemplaires dans sa rare et recherchée version « 4 x 4 » construite entre 1979 et 1983.

Comme la 2 CV dont elle dérive directement, tous ses éléments sont aujourd’hui refabriqués ce qui fait d’elle un cas assez unique dans l’histoire de l’automobile Française.

Devenue une véritable star, notamment dans les stations balnéaires, elle a été immortalisée a jamais dans de nombreux feuilletons et films de cinéma, dont les deux derniers opus de la saga du « Gendarme de St Tropez ».

Comme sa cousine, la 2 CV, elle reste plus que jamais à la mode, plus d’un demi-siècle après son lancement et ses propriétaires la conservent souvent comme une véritable voiture de famille, celle des moments heureux, la parfaite complice des vacances ! ■

Affranchissement pour Lettre Verte 20g

Télécharger le communiqué de presse

Citroën 2CV

© La Poste 2021.
Illustration : Albin DE LA SIMONE
Mise en page : Sophie BEAUJARD.

Difficile de ne pas la connaître, la 2 CV de Citroën est sans doute la voiture populaire Française la plus connue au Mondee, pas uniquement par son nombre impressionnant d’exemplaires construits : plus de 5 millions, mais surtout parce qu’elle a marqué les esprits et que sa longévité, toujours d’actualité aujourd’hui, est la meilleure publicité qui soit. Aujourd’hui, toutes les pièces qui la composent sont refabriquées, un cas unique dans l’automobile ancienne française.

Née avec un tout petit moteur bicylindre de 375 cm3 qui offrait 9 ch réels et permettait d’atteindre 60 km/h, elle finira sa carrière 39 ans plus tard avec un moteur ayant évolué à 602 cm3, 33 ch et un bon 110 km/h… Toujours la même apparence et pourtant si différente. Sa carrière devait finir au début des années 1970, mais elle a rempilé pour 20 ans de plus, elle a même enterrée celle qui devait la remplacer : la Dyane !

Son apparition dans des films célèbres, dès les années 1950, comme « Les diaboliques » ou « Les amants » marquent les esprits. Mais ce sont les comédies populaires des années 1960 qui vont faire

son aura médiatique : « Le corniaud » de Gérard Oury et sa célèbre scène de la dislocation de la 2 CV du brave Bourvil qui part en vacances par la Rolls Royce de l’arrogant et intriguant De Funès reste dans toutes les mémoires de toutes les générations grâce au multiples rediffusions télévisuelles depuis un demi-siècle…

Ensuite la saga du « Gendarme de St Tropez », composée de six films tournés pendant trois décennies, laisse, lui aussi une place importante à la 2 CV rendue célèbre par la Sœur Clotilde et sa conduite, disons, particulière !

De célèbres films internationaux comme « Apocalypse Now », « Full Métal Jacket », « American Graffiti », « Proposition indécente » et surtout l’épisode de James Bond : « Rien que pour vos yeux », vont définitivement ancrer son succès médiatique planétaire. L’emblématique petite voiture populaire française est devenue pour toujours une icône à travers le Monde ! ! ■

Affranchissement pour Lettre Verte 100g

Télécharger le communiqué de presse

Métiers d'Art : Plumassier

27
sept.
2021

La Poste émet un nouveau timbre dans la série Métiers d’Art initiée en 2016. Après le sculpteur sur pierre, le joaillier, le ferronnier, l’ébéniste, le maroquinier, le tailleur de cristal, le relieur, le facteur d’orgues, le graveur sur métal, le vitrailliste, c’est le savoir-faire du plumassier qui est à l’honneur.

© La Poste 2021.
Création Hélène Cayre d’après photos © Lycée Octave Feuillet.
Gravure : Line Filhon.

Elle existe sous l’Antiquité, et probablement dès la préhistoire, dans toutes les civilisations : Grèce, Rome, Égypte, Amérique précolombienne, Amazonie, Afrique, Amérique du Nord, Inde, Océanie, Australie, Chine, Japon… Elle orne les objets religieux ou rituels, le vêtement militaire, la mode, la décoration, le spectacle, la musique, la bijouterie, l’horlogerie.

L’assemblage des plumes est assuré par le collage, la couture et la monture. Le brûlage, la découpe, le frisage, l’oxygénation, le parage, la teinture transforment leur aspect.

La plume a souvent une valeur symbolique et sacrée (en Amérique, parures pour les événements religieux, dont vêtements, bijoux et coiffes, et, pour les rites funéraires, masques et linceuls ; au Japon, manteaux de samouraï, ornements de casques, étuis de lance).

Très présente en Europe du XIIIe au XVIe siècle, elle ne cesse de se développer aux XVIIe et XVIIe. Les techniques sont exposées dans L’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert. Son âge d’or va de 1890 à la Première Guerre mondiale. Dans les années soixante, avec la fin du port du chapeau, elle disparaît un temps pour renaître à la fin du XXe siècle quand les créateurs (Alexander McQueen, Philip Treacy, Stephen Jones, Jean-Paul Gaultier…) la remettent à la mode.

Aujourd’hui, la plumasserie se pratique de la même manière, même si la technologie offre de nouvelles possibilités (nouveaux colorants et colles, brûlage et découpe au laser). Elle se pratique dans plusieurs types d’ateliers et chez des artisans : ceux de la mode et de la haute couture, du costume de scène, du cinéma, de l’opéra et du music-hall, de la décoration intérieure et des luminaires, des cabinets de curiosités et dans les ateliers travaillant pour l’horlogerie et la bijouterie. ■

Émission d'un feuillet souvenir.


- Dominique Pilliard, plumassier et formateur au Lycée Octave Feuillet - Tous droits réservés

Affranchissement pour Lettre Internationale 20g

Télécharger le communiqué de presse