Ce jour est le 19 Mai - Yves

Yves Hélory, fêté le 19 mai, est né à Minihy-Tréguier, en Bretagne, au temps de Saint Louis ( XVIIIe siècle). Fils de gentilhomme, il fait de brillantes études de droit et devient juge ecclésiastique à Rennes.

Sa réputation d'intégrité lui vaut d'être nommé curé de Trédez mais il continue de plaider pour les pauvres. Il met ses biens et son manoir de Kermartin à leur disposition. Vénéré dès avant sa mort (1303), Yves de Tréguier est bien évidemment devenu le patron des avocats.

Sanctus Yvo erat Brito,
Advocatus et non latro,
Res miranda populo.

Saint Yves était Breton,
Avocat et non voleur,
Chose étonnante pour le peuple.

Source Hérodote

30e jour du mois de Floréal dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour du sénévé. tp-0147pre

29e jour du Taureau.

Dictons du jour

À la Saint-Yves, le beau temps arrive.

Journée mondiale

Journée mondiale des MICI
       Journée Mondiale de la santé bucco-dentaire

Prénoms du jour

Bonne fête aux :
Yves et ses dérivés ou variantes :
En français au masculin : Iven, Iveric, Ivo, Yvain, Yve, Yvelin, Yvon, et au féminin : Yveline, Yvelise, Yvelle, Yvelyne, Yvelyse, Yvette, Théophile.
En breton au masculin : Bon, Cheun, Eenn, Erwan, Evon, Ewan, Hiouwain, If, Iffig, Ifig, Ioun, Iv, Iven, Ivin, Ivo, Ivon, Ivonig, Iwan, Izo, Izoenn, Izoin, Izou, Mon, Noun, Nun, Soen, Von, Vonig, Yon, Youenn, Youn, Youwain, Youwan, Yuen, Yvelin, Yvig, Yvo, Yvonig, Yvonnick, Yvonnig, et au féminin : Iveine, Ivona, Izoène, Yvona.
Et aussi aux :
Célestin et sa variante Celestino et ses formes féminines Célestina, Celestina et Célestine
Crispin.
Dunstan
Hélory et ses variantes Helori et Héloury. Théophile et sa variante Théophyle, son diminutif Théo et ses formes féminines Théophila et Théophilia.

Ils se prénomment aussi Yves

Ils se prénomment aussi Théophyle

Événements

  • 1536 : Ann Boleyn décapitée
  • tp-gb1997

    Ann Boleyn est décapitée sur ordre de son mari, le roi d'Angleterre Henri VIII Tudor. Ce dernier avait pris le risque d'une excommunication et d'une rupture avec Rome pour pouvoir l'épouser mais après deux ans de mariage, il n'avait pas supporté de gros soupçons d'adultère. La fille d'Ann Boleyn et d'Henri VIII n'en régnera pas moins sur le pays. Elle en sera le plus grand souverain de toute son Histoire sous le nom d'Elizabeth 1ère.

  • 1635 : La France dans la guerre de Trente Ans
  • Richelieu, au nom de la France, déclare la guerre à l'Espagne. La France entre de cette façon dans la guerre de Trente Ans qui ravage l'Allemagne. Elle va y gagner l'Alsace, en prenant le risque d'une invasion qui n'est évitée que par la victoire de Rocroi, 8 ans plus tard...

  • 1643 : Le grand Condé triomphe à Rocroi
  • tp-0615

    Le duc d'Enghien (23 ans) anéantit à Rocroi, dans les Ardennes, les redoutables « tercios » de l'infanterie espagnole. En souvenir de sa victoire, on le surnommera le « Grand Condé » après qu'il aura hérité du titre de duc de Condé sous le nom de Louis II...

  • 1802 : Création de la Légion d'honneur
  • tp-0997

    Le Premier Consul Napoléon Bonaparte publie un décret qui porte création de l'Ordre national de la Légion d'honneur. Les premiers dignitaires en seront le comte de Lacépède, un naturaliste (civil), qui sera nommé Grand Chancelier, et le général Dejean (militaire), Grand Trésorier...

  • 1804 : Des maréchaux pour la gloire de l'Empire
  • Au lendemain d'un sénatus-consulte qui a établi l'Empire et promulgué la Constitution de l'An XII, Napoléon 1er, empereur d'un jour, porte à la nouvelle dignité de maréchal dix-huit de ses fidèles. Cette première promotion est donc composée de quatorze généraux : Berthier, Murat, Moncey, Jourdan, Masséna, Augereau, Bernadotte, Soult, Brune, Lannes, Mortier, Ney, Davout, Bessières. à ces généraux, s'ajoutent, en raison de leurs services rendus, quatre maréchaux honoraires dits « sénateurs ayant le titre de maréchaux de l'Empire » : Kellermann, Lefebvre, Pérignon, Sérurier...

  • 1974 : élection de Valéry Giscard d'Estaing
  • tp-cam0632

    Valéry Giscard d'Estaing (48 ans) devient le troisième président de la Ve République... Le nouvel élu est le fondateur et le chef d'une formation centriste, les Républicains Indépendants, ancêtre de l'U.D..F (Union pour la Démocratie française)...

  • 1978 : Les paras sautent sur Kolwezi
  • 405 parachutistes français de la Légion étrangère sautent sur Kolwezi, une cité minière du Katanga ou Shaba (Zaïre, ex-Congo belge) où des rebelles ont pris en otage les 3000 expatriés belges et français (plusieurs dizaines ont déjà été massacrés). L'intervention a été décidée dans la nuit par le président Valéry Giscard d'Estaing. C'est un succès. Les Européens survivants sont évacués et l'ordre revient dans la ville. Les paras déplorent un mort...

    Naissances

  • Moustafa Kémal
    Né en 1881 à Thessalonique (Empire ottoman) - Décédé le 10 novembre 1938 à Istamboul (Turquie)
  • tp-tr4109

    Menacée de dépeçage suite à sa défaite dans la Grande Guerre de 14-18, lorsqu'elle s'appelait encore empire ottoman, la Turquie est sauvée par Moustafa Kémal.

    D'une énergie peu commune, noceur, grand buveur, indifférent à la religion et notoirement athée, ce stratège de talent veut bâtir une nation turque homogène.

    Après avoir repoussé une armée d'invasion grecque, il chasse un million de Grecs dont les ancêtres étaient établis en Asie mineure depuis l'Antiquité, proclame la République turque, déplace la capitale à Ankara, abolit le califat, symbole de l'universalisme musulman, inscrit la laïcité dans la Constitution et supprime par voie d'autorité tous les symboles du passé ottoman, multiculturel et islamique... ?

  • Hô Chi Minh
    Né en 1890 à Kimlien (Viet-Nâm) - Décédé le 3 septembre 1969 à Hanoi (Viêt-Nam)
  • tp-vnm2291

    Hô Chi Minh, de son vrai nom Nguyên Tat Thanh ou Nguyên Ai Quôc, est à l'origine du Vietnam moderne.

    Militant communiste et anticolonialiste de la première heure, il participe à la fondation du parti communiste français, au congrès de Tours, en 1920, puis dénonce la présence française en Indochine.

    En mai 1941, pendant l'occupation japonaise, il fonde le Vietminh ou Front pour l'indépendance du Viêt-nam (on écrit aussi Viêt-Minh) avec Pham Van Dong et Vô Nguyên Giap.

    Réfugié à Canton, en Chine, il est jeté en prison par le chef chinois anticommuniste Tchang Kaï-chek mais les Alliés anglo-saxons forcent celui-ci à le libérer. Le révolutionnaire adopte alors le surnom d'Hô Chi Minh (Celui qui éclaire) et prend la direction de la résistance contre les Japonais en Indochine même... ?

    Décès

  • Alcuin
    Né en 732 à York (Northumbrie, Angleterre) - Décédé en 804 à Tours
  • Moine anglo-saxon, Alcuin a joué un rôle primordial dans la renaissance carolingienne et le retour du latin. Il suit d'abord des études à l'école abbatiale d'York, sous la direction d'un disciple de Bède le Vénérable, Aelbert. Il devient maître en 766 et acquiert très vite une réputation de grand savant.

    En mars 781, envoyé en mission auprès du pape, il rencontre à cette occasion le roi des Francs Charles (futur Charlemagne) à Pavie. Le roi le prend à son service et Alcuin va dès lors enseigner les arts libéraux à la cour d'Aix-la-Chapelle. Parmi ses élèves les enfants des dignitaires mais aussi les dignitaires eux-mêmes, les prélats et le souverain lui-même !... ?

  • Claude-Henri de Saint-Simon
    Né le 17 octobre 1760 à Paris - Décédé en 1825 à Paris
  • tp-1008

    Héritier des Lumières et de Jean-Jacques Rousseau, Claude-Henri de Rouvroy, comte de Saint-Simon, compte parmi les grands utopistes du XIXe siècle. Petit-cousin du mémorialiste de Louis XIV, il s'enrichit en spéculant sur les biens nationaux puis sombre dans le dénuement.

    À travers de nombreux ouvrages, dont Le Nouveau Christianisme (1825), il se présente comme le prophète d'une nouvelle religion fondée sur la fraternité et la foi dans le progrès et l'industrie. Dans le premier numéro de sa revue L'Organisateur (1819), il publie une célèbre parabole, dans laquelle il oppose l'utilité sociale des producteurs et des savants à l'inutilité des dirigeants politiques, religieux et militaires... ?

  • William Gladstone
    né le 29 décembre 1809 à Liverpool (Angleterre) - Décédé en 1898 à Hawarden (Flinshire, Angleterre) gb2009

    Le 9 décembre 1868, le chef du parti libéral (whig), William Gladstone, devient à 59 ans Premier ministre du Royaume-Uni.

    Cet écossais est animé par des convictions religieuses très rigides qui le portent à émanciper les catholiques et les israélites, pacifier l'Irlande, développer l'éducation et moderniser les règles démocratiques... ainsi qu'à racoler des prostituées pour leur lire la Bible et les remettre sur le droit chemin !... ?

  • Thomas Edward dit Lawrence d'Arabie
    Né le 16 août 1888 à Tremadoc (Grande-Bretagne) - Décédé en 1935 à Moreton (Grande-Bretagne)
  • Fils illégitime d'un baronet anglais, Thomas Edward, plus tard surnommé Lawrence d'Arabie (Lawrence of Arabia) fait des fouilles archéologiques en Mésopotamie quand il est surpris par la Grande Guerre.

    Il a alors l'idée de soulever les Arabes contre leurs oppresseurs turcs, alliés des Allemands et des Austro-Hongrois. Avec le concours des services secrets britanniques (Intelligence Service), il organise les troupes de Fayçal, fils du chérif de la Mecque, s'empare du port d'Akaba et entre pour finir à Damas. Mais les Alliés violent leurs promesses faites aux Arabes et les Français s'arrogent un mandat sur la Syrie.

    De dépit, Lawrence renonce à toute responsabilité. Il raconte ses exploits dans un volumineux livre à succès : Les sept piliers de la sagesse. Le cinéaste David Lean en a tiré un film à grand spectacle : Lawrence d'Arabie (1962)... ?


    Date de mise à jour : 29/03/2014
    Imprimer la fiche