Ce jour est le 30 Septembre - Jérôme

Né en 345 dans ce qui est aujourd'hui la Croatie, il se fait ermite dans le désert de Syrie pendant quelques années avant d'enseigner les Saintes Écritures à Rome puis en Terre sainte.

D'un caractère exécrable, Jérôme écrit de nombreux pamphlets. À la demande du pape Damase, il traduit aussi en latin l'Ancien et le Nouveau Testament, que l'on commence à son époque à désigner sous le nom de Bible.

Le mot Bible vient du grec biblion (livre), lui-même dérivé de Byblos, une ville de Phénicie spécialisée dans le commerce du papyrus (d'où nous vient le mot papier). Biblion désignait à l'origine n'importe quel livre.

La traduction de la Bible par Saint Jérôme, connue sous le nom de Vulgate, s'est substituée aux traductions antérieures. Elle est devenue le texte de référence de l'Église catholique et le saint lui-même a été reconnu comme un docteur de l'Église.

Source Hérodote

9e jour du mois Vendémiaire dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour du panais.

tp-0155pre

8e jour de la Balance.

Dictons du jour

À la Saint-Jérôme, hoche tes pommes.
Saint-Jérôme venu, sors ta charrue.
À la Saint-Jérôme garçon, il faut prendre de ta charrue des manchons.

Journée mondiale

Journée Mondiale de la mer
Journée mondiale de la traduction

Prénoms du jour

Bonne fête aux Jérôme, sa variante orthographique Gérôme et sa forme féminine Jéromine.
Et aussi aux Honorius
Ours, et ses dérivés : Orso, etc.

Ils se prénomment aussi Jérôme

Événements

  • 1791 : Triomphe de La Flûte enchantée
  • Dans un théâtre des faubourgs de Vienne, une ovation triomphale accueille La Flûte enchantée (Die Zauberflöte), un opéra plein de fantaisie et en langue allemande, accessible au public populaire

    tp-3922

    Mais le compositeur, Wolfgang « Amadeus » Mozart, n'a pas le temps de savourer son succès. Malade, épuisé, il meurt dans son lit deux mois plus tard, à 35 ans.

    Mozart ( Salzbourg, Mozart museum ) À plusieurs reprises déjà, Mozart a composé des œuvres en langue allemande, mais celles-ci n'ont pas été remarquées.

    Certaines, inspirées de la mythologie, sont apparues mièvres et conventionnelles, d'autres plus réussies comme L'Enlèvement au sérail (1782), mais s'appuyant uniquement sur la fibre comique.

    Durant sa grande période de création d'opéras allant d'Idoménée, roi de Crête (1781) à Cosi fan tutte (1790), Wolfgang Amadeus Mozart s'appuie presque uniquement sur des livrets en italien, notamment ceux de Lorenzo Da Ponte, et compose des partitions dans l'esprit des œuvres italiennes qui ont alors la faveur du public.

    Mais les meilleures choses ont une fin. Mozart fait part de son désir de changer de genre à un directeur de troupe de théâtre, Emmanuel Schikaneder, avec lequel il a lié amitié. Ce dernier, qui joue dans la banlieue de Vienne, lui passe alors commande d'un opéra en allemand. Mozart est immédiatement conquis.

    Avec La Flûte enchantée (Die Zauberflöte), un Spiegel en allemand qui alterne paroles et musiques, il brise enfin la coquille qui l'enfermait dans le monde italianisant des salons viennois et des cours princières...

  • 1891 : Mort piteuse d'un général
  • Le général Georges Boulanger se suicide sur la tombe de sa maîtresse, Mme Marguerite de Bonnemains, près de Bruxelles.

    Dans les années précédentes, pendant la présidence de Sadi Carnot, il a ébranlé la IIIe République française par sa popularité et la dénonciation des scandales de l'heure. Fort heureusement, le « boulangisme » ne survivra pas à sa fuite et à sa mort...

  • 1938 : Les accords de Munich
  • tp-tch1664

    Ce jour se clôt à Munich une conférence de la dernière chance. Hitler réclame à ses interlocuteurs Daladier, Chamberlain et Mussolini le droit d'intervenir en Tchécoslovaquie à l'appel de la minorité de langue allemande qui peuple les monts Sudètes. En cédant une nouvelle fois à la menace, les Occidentaux confirment le dictateur allemand dans la conviction que tout lui est permis...

  • 1955 : Mort de James Dean
  • tp-2522

    En Californie, un jeune homme de 24 ans se tue au volant de sa Porsche. Il a nom James Dean et trois films à son actif : À l'est d'Eden, La fureur de vivre et Géant. Ce dernier va sortir sur les écrans deux mois après sa mort. L'acteur devient un mythe des États-Unis de l'après-guerre, prospères et avides de jouissance. Il dessine dans ses films comme dans sa courte vie et dans sa fin prématurée le portrait d'un rebelle mal dans sa peau et dans sa relation avec ses parents...

  • 1958 : Le « plan Pinay-Rueff »
  • Rappelé au pouvoir en mai 1958, Charles de Gaulle obtient de l'Assemblée, le 5 octobre 1958, de pouvoir gouverner pendant quatre mois par ordonnances, c'est-à-dire sans passer par la discussion et le vote des textes devant les députés.

    Pour remettre l'économie sur pied, son collaborateur Georges Pompidou et le ministre des Finances Antoine Pinay font appel à l'économiste Jacques Rueff. C'est ainsi que Jacques Rueff réunit à partir du 30 septembre 1958 un comité de huit personnes (président de Péchiney, de la Société générale,...)...

    tp-2994

    39 séances plus tard, le rapport, rédigé par Jacques Rueff lui-même, est remis au général de Gaulle le 8 décembre. Il ne compte que 25 pages et s'en tient à quelques mesures essentielles. Le président de Gaulle les fait adopter dans leur intégralité le 23 décembre 1958. Ces mesures sont présentées au public sous le nom de « plan Pinay-Rueff ».

    Le plan prescrit en particulier une sévère cure d'amaigrissement de l'administration, allant jusqu'à supprimer la retraite des anciens combattants (cette mesure, symboliquement odieuse, sera plus tard rapportée). Le plan supprime les indexations (notamment sur le blé) et libère résolument les échanges extérieurs.

    Last but not least, il dévalue le franc de 17% et, mesure la plus spectaculaire, crée un « nouveau franc » égal à cent anciens francs. Les résultats bénéfiques se font sentir dès 1962 (croissance accrue, balance commerciale excédentaire,...)...

  • 1965 : Renversement de Soekarno
  • tp-ino0400

    Sous le prétexte d'une prise de pouvoir par les communistes, l'armée indonésienne chasse le dictateur Soekarno (ou Sukarno) et le remplace par le général Suharto. Le coup d'État se solde par environ 500 000 victimes innocentes, dont beaucoup appartiennent à la minorité chinoise, particulièrement haïe en Indonésie. Le général Suharto sera renversé à son tour en 1998...

    Naissances

  • Claude de Jouffroy d'Abbans
    Né en 1751 à Roches-sur-Rognon en Champagne - Décédé le 18 juillet 1832 à Paris
  • Architecte naval, ingénieur et industriel français, constructeur des premiers bateaux à vapeur prototypes puis de ligne, en concurrence avec Robert Fulton et James Watt.

    tp-

    Il commence ses études chez les Dominicains de Quingey. Puis son père le fait entrer à treize ans à Versailles chez les pages au service de la dauphine Marie-Josèphe de Saxe. Devenu ensuite lieutenant au régiment de Bourbon-Infanterie.. Une lettre de cachet de Louis XV l'envoie au cachot en 1772 au fort royal de l'île Sainte-Marguerite, l'une des îles de Lérins. Ce serait lors de ce séjour passé à observer le passage des galères, qu'il met son enfermement à profit pour étudier les sciences.

    Libéré en 1774, il rejoint Paris et s'intéresse à la fois à la construction des navires et à l'avenir de la machine à vapeur. En 1776, il construit sa première embarcation, le Palmipède, dont une machine à vapeur actionne les rames. Il parvient à naviguer avec succès pour la première fois de l'histoire de la navigation sur le Doubs, sur le bassin de Gondé.

    Brouillé avec ses associés et renié par sa famille, Jouffroy d'Abbans se retire dans son château à Abbans-Dessus pour tirer les conclusions de cet essai, inventer sa machine à vapeur rotative et à double effet et, fort de ses multiples expérimentations, poursuivre sa tâche.

    En 1781 il créée une société à Lyon, pour exploiter son invention. Un nouveau bateau est construit, le Pyroscaphe - de 46 m de long et 4,6 m de large, avec roues à aubes latérales, fait le 15 juillet 1783 une spectaculaire démonstration publique en remontant la Saône entre l'archevêché et l'île Barbe « sans le secours d'une force animale ».

    Incompris de ses contemporains, il est forcé d'émigrer durant la Terreur ; il ne revient en France qu'en 1795 et refuse de travailler pour Napoléon Ier. Le 20 août 1816, il peut enfin lancer sur la Seine, le Charles-Philippe, bateau à vapeur construit par les chantiers navals Jouffroy d'Abbans pour desservir en ligne régulière le trajet fluvial entre Paris et Montereau en Île-de-France.

    Mais ses concurrents disposant de moyens techniques et financiers supérieurs le surclassent désormais et il est acculé à la ruine. Jouffroy d'Abbans qui s'est retiré à l'hôtel des Invalides, meurt du choléra qui sévissait alors à Paris. ?

    wikipedia
  • Gaston Ramon
    Né en 1886 à Bellechaume (Yonne) - Décédé le 8 juin 1963 à Paris
  • tp-1527

    En 1910, il sort diplômé de l'École nationale vétérinaire d'Alfort. Jusqu'en 1920, il est affecté en qualité de vétérinaire au service de production des sérums, à l'annexe de Garches de l'Institut Pasteur où il est chargé d'immuniser de très nombreux chevaux et de récolter des sérums antitétanique, antidiphtérique et anti-gangréneux, destinés au traitement de ces maladies.

    En 1915, Émile Roux lui demande de trouver un antiseptique propre à assurer, dans des conditions de guerre, une bonne conservation des immunosérums. Le choix du formol se révèlera excellent.

    De 1921 à 1923, il met au point un procédé de purification des sérums antitoxiques qui va rendre les accidents sériques moins fréquents et moins sévères. En 1922, il met au point la méthode de dosage par floculation qui permet de titrer in vitro l'antitoxine diphtérique ce qui, auparavant, ne pouvait se faire que par l'épreuve in vivo, sur des animaux d'expériences. Il démontre que la toxine diphtérique qui a subi l'action simultanée d'une petite quantité de formol et de la chaleur, se transforme en un dérivé inoffensif mais qui conserve intact son pouvoir vaccinant. Gaston Ramon lui donne le nom d'anatoxine diphtérique. À la même époque, il indique que, d'après des principes identiques, la toxine tétanique peut, elle aussi, être transformée en anatoxine tétanique.

    De 1924 à 1926, il montre qu'à partir des venins peuvent être obtenus des anavenins, instaure le principe des substances adjuvantes et stimulantes de l'immunité, technique qui permet d'obtenir des sérums plus riches en antitoxines en joignant au vaccin une substance irritante pour les tissus. Il applique l'anatoxine tétanique à la prévention du tétanos, chez les animaux domestiques puis chez l'homme. Il instaure la méthode des vaccinations associées. Elle consiste à utiliser un vaccin mixte composé d'un vaccin microbien associé à une ou deux anatoxines. On réalise ainsi plusieurs immunisations en une seule injection. Cette technique est à la base de la conception du vaccin diphtérie-tétanos.

    De 1929 à 1934 il effectue des recherches biologiques et immunologiques concernant la diphtérie et la scarlatine. En 1934 il est élu membre de l'Académie nationale de médecine. Sous-directeur de l'Institut Pasteur (Paris) de 1934 à 1940, il est chargé de coordonner l'ensemble des services assurant la production des sérums et des anatoxines. Entre 1939 et 1940, l'Institut fournit sept millions de doses de sérums et vaccins pour les armées.

    Nommé à la direction de l'Institut Pasteur en 1940 : il démissionne le 5 décembre 1940, et, en 1941 est nommé directeur honoraire de l'Institut Pasteur ; il devient le chef du groupement de services immunologie et siège à ce titre au Conseil scientifique. Nommé directeur de recherche de l'Institut national d'hygiène en 1947, puis directeur de l'Office international des épizooties, à Paris en 1949. ?

    wikipedia
  • Jean Baptiste Perrin tp-Prix Nobel
    Né en 1870 à Lille - Décédé le 17 avril 1942 à New York
  • Physicien, chimiste et homme politique français.

    tp-0821

    Il a reçu le prix Nobel de physique de 1926 « pour ses travaux sur la discontinuité de la matière, et particulièrement pour sa découverte de l'équilibre de sédimentation ».

    En 1895, Jean Perrin démontre que les rayons cathodiques sont composés de corpuscules de charge électrique négative.

    Après qu'Albert Einstein eut publié (1905) son explication théorique du mouvement brownien en fonction du mouvement aléatoire des molécules, Jean Perrin effectua les expériences pour vérifier les prédictions d'Einstein. Il démontre en 1908 un accord complet entre théorie et expérience, ce qui confirme l'existence effective des atomes, proposée un siècle avant par John Dalton, et il détermine par plusieurs méthodes une valeur précise du nombre d'Avogadro.

    En 1919, Perrin propose que les réactions nucléaires peuvent fournir la source d'énergie des étoiles. Il constate que la masse d'un atome d'hélium est inférieure à celle de quatre atomes d'hydrogène, et que l'équivalence masse-énergie d'Einstein implique que l'énergie libérée par la combinaison 4 H → He pourrait être suffisante pour faire briller les étoiles pendant des milliards d'années. Il restera pour Hans Bethe et Carl Friedrich von Weizsäcker à élucider le mécanisme détaillé de la réaction au cours des années 1930. ?

    wikipedia
  • René Rémond logo_af.gif
    Né en 1918 à Lons-le-Saunier - Décédé le 14 avril 2007 à Paris
  • René Rémond est l'un des plus grands témoins du XXe siècle et le plus avisé de tous les observateurs de la vie politique française.

    Mobilisé au début de la Seconde Guerre mondiale, il participe à la Résistance tout en se faisant admettre à l'École normale supérieure.

    Agrégé d'histoire, il enseigne à l'Institut d'études politiques de Paris et crée en 1964, à la faculté de Nanterre, la première chaire française d'histoire du XXe siècle.

    Intellectuel catholique, très engagé dans sa foi, d'un abord réservé mais franc, René Rémond se dépense sans compter pour ses concitoyens. Il participe au Conseil supérieur de la magistrature de 1975 à 1979, se mêle d'audiovisuel....

    Il est élu à l'Académie française le 18 juin 1998, au fauteuil de François Furet (1er fauteuil) (sa mort, a ramené l'illustre académie des Quarante à un effectif de... 32 « Immortels » ; un étiage jamais atteint à ce jour !). ?

    Décès

  • Jacques Daviel
    Né le 11 août 1693 à La Barre-en-Ouche - Décédé en 1762 à Genève
  • Chirurgien et ophtalmologue

    tp-1373

    En 1720, alors étudiant en anatomie à l'Hôtel-Dieu, il prend la décision d'aller à Marseille alors touchée par une épidémie de peste. Il reçoit sa maîtrise de chirurgie en 1722.

    En 1734, il réalise sa première intervention ophtalmologique, avant d'acquérir la célébrité le 21 avril 1745 grâce à l'utilisation de la technique d'extraction du cristallin qui lui permet de réussir la première opération de la cataracte. ?

    wikipedia
  • Simone Signoret
    Née le 25 mars 1921 à Wiesbaden (Allemagne1) - Décédée en 1985 à Autheuil-Authouillet (Eure).
  • De son vrai nom Henriette Charlotte Simone Kaminker, elle se choisit un nom de scène en substituant à son nom de famille celui de sa mère, Signoret.

    tp-3188

    En 1943, elle rencontre le réalisateur Yves Allégret. Sa carrière de comédienne est lancée en 1946 avec Macadam, pour lequel elle obtient l'année suivante le prix Suzanne-Bianchetti de la révélation. Allégret offre à Simone Signoret ses premiers rôles importants, notamment dans Dédée d'Anvers en 1948 et Manèges, sorti en 1950, mais en août 1949, sur un coup de foudre, elle quitte Yves Allégret pour un jeune chanteur découvert par Édith Piaf, Yves Montand, rencontré à Saint-Paul de Vence. Ils se marient le 22 décembre 1951.

    C'est avec d'autres réalisateurs que Simone Signoret accède donc au rang de vedette avec, par exemple, Casque d'or de Jacques Becker en 1951, Thérèse Raquin de Marcel Carné en 1953 et Les Diaboliques d'Henri-Georges Clouzot en 1954.

    Après avoir tourné en Angleterre Les Chemins de la haute ville sous la direction de Jack Clayton, Simone Signoret part aux États-Unis avec Yves Montand en 1959. Le couple fréquente l'écrivain Arthur Miller, dont ils ont créé la version française des Sorcières de Salem en 1954 à Paris.

    Après avoir reçu l'Oscar de la meilleure actrice pour son interprétation dans Les Chemins de la haute ville le 4 avril 1960, devenant la seconde actrice française à recevoir ce prix, Simone Signoret rentre en France.

    Dans les années 1970, Simone Signoret incarne de nombreux rôles, parfois politiques comme dans L'Aveu de Costa-Gavras avec Montand en 1970, mais toujours puissamment dramatiques : L'Armée des ombres de Jean-Pierre Melville en 1969, Le Chat avec Jean Gabin et La Veuve Couderc avec Alain Delon, tous deux de Pierre Granier-Deferre en 1971, Les Granges brûlées de Jean Chapot en 1973. Elle tourne également avec la nouvelle génération de réalisateurs, notamment Patrice Chéreau (La Chair de l'orchidée en 1975 et Judith Therpauve en 1978) et Alain Corneau (Police Python 357 en 1976).

    En 1978, son interprétation de Madame Rosa dans le film La Vie devant soi, lui vaut le César de la meilleure actrice.

    À partir de 1981, ses apparitions à l'écran deviennent rares, malgré la poursuite de sa carrière cinématographique. Elle tourne entre autres L'Étoile du Nord avec Pierre Granier-Deferre en 1982. Une de ses dernières apparitions marquantes est quelques mois avant sa mort dans l'émission 7 sur 7 où elle demande à la journaliste Anne Sinclair de présenter le sigle de SOS Racisme « Touche pas à mon pote ». ?

    wikipedia
  • Pierre Sabbagh
    Né le 18 juillet 1918 à Lannion (Côtes-d'Armor) - Décédé en 1994 à Paris
  • Il rentre en 1946 à la télévision française pour présenter la première émission télévisée française, La Création du monde, puis également Reflet de Paris en 1949.

    tp-5007

    Il invente et présente le 29 juin 1949 le premier journal télévisé français. Il a été animateur principalement de jeux télévisés comme " Gros Lot", et de l'émission Le Magazine des explorateurs.

    Son plus grand succès est la création, en 1966, de l'émission Au théâtre ce soir à la suite d'une grève à la télévision française qui s'éternisait.

    Dans le cadre du programme minimum, La Bonne Planque est diffusée pendant cette période, ce qui provoque l'engouement du public pour ce genre d'émission.

    À son actif aussi, le premier grand jeu audiovisuel qui réunissait la France des années 1960 devant l'écran en noir et blanc : L'Homme du XXe siècle, jeu de questions de culture générale qui a duré un peu plus de deux années avec deux célèbres finales du Super homme du XXe siècle, réunissant les anciens meilleurs vainqueurs de l'année (dont le comédien Robert Manuel la 1ère année) et gagnée en 1963 par un professeur de « cours complémentaire », Georges Rivault, et en 1964 par un professeur d'histoire, Francis Pichon. Le visage de Pierre Sabbagh apparu sur le jeu de société (ancêtre du Trivial Poursuit) qui fut édité avec cette émission.

    Il confie en 1971, à Marc Gilbert la direction de l'émission Italiques.

    Après l'éclatement de l'O.R.T.F. en 1974, il est nommé en 1981 P.D.G. de Technisonor, société de production filiale de la Sofirad puis devient membre de la C.N.C.L. (Commission nationale de la communication et des libertés) en 1986. ?

    wikipedia

    Date de mise à jour : 26/02/2016
    Imprimer la fiche