Ce jour est le 22 Novembre - Cécile

Issue d'une grande famille de Rome, Cécile lègue son domaine au pape Urbain 1er et aux premières communautés chrétiennes. Il s'y élèvera plus tard le sanctuaire de Sainte-Cécile-du-Transtévère.

D'après les « Actes de Cécile », celle-ci aurait fait vœu de virginité et convaincu son mari Valérien de la respecter en l'assurant qu'un ange veillait sur elle. Son mari s'étant converti aurait vu comme elle l'ange protecteur. Mais le préfet de Rome, irrité par cette conversion, condamne à mort Valérien en 177. Interpellée dans sa maison quelques jours plus tard, Cécile est à son tour martyrisée.

Source Hérodote


2e jour du mois Frimaire dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour du turnep.

tp-0148pre

31e jour du Scorpion.

Journée mondiale

Journée mondiale du jeu vidéo

Fête Nationale du Liban

Prénoms du jour

Bonne fête aux Cécile et ses variantes et dérivés féminins Cecilia, Cécilia, Céciliane, Cécilie, Cecily, Sisley, Sissie et Sissy ainsi que les prénoms Célia, Célie et Sheila, ainsi que les formes masculines Cecil, Cécilien et Cecilio.
Et aussi aux Philémon.

Elle se prénomme aussi Cécile

Elles se prénomment aussi Cécilia

Elle se prénomme aussi Sheila

Événements

  • 845 : Le Breton Nominoë bat les Francs.
  • Le chef breton Nominoë, auquel Louis le Pieux, fils de Charlemagne, a conféré le titre de duc, se soulève contre les Francs. Il bat les troupes de Charles le Chauve, fils du précédent, à Ballon, près de Redon. à sa mort, en 851, son fils Erispoé lui succède à la tête de la Bretagne et obtient de Charles le Chauve rien moins que le titre de roi ! La Bretagne devient indépendante de l'Hexagone pour près de sept siècles...

  • 1220 : Frédéric II de Hohenstaufen empereur d'Allemagne
  • à Rome, Frédéric II de Hohenstaufen, roi de Sicile, est couronné empereur d'Allemagne par le pape Honorius III...

  • 1675 : Römer mesure la vitesse de la lumière.
  • à l'observatoire de Paris, Olaüs Römer (ou Roemer) réussit à évaluer la vitesse de la lumière. Son résultat, 200 000 kilomètres par seconde, est remarquablement proche de la mesure actuelle (300 000 km/seconde). Pour y arriver, l'astronome danois s'est servi de l'observation des « planètes médicéennes » (les satellites de Jupiter), découvertes par Galilée le 7 janvier 1610. C'est un nouveau pas dans la perception de l'infini..

  • 1718 : La mort du pirate Barbe-Noire.
  • tp-kn0489

    Quelque part dans l'Atlantique nord, une bataille navale se solde par la mort d'un certain Edward Teach. Né 40 ans plus tôt à Bristol, en Angleterre, il est plus connu sous le surnom de « Barbe-Noire ».

    Il s'agit d'un célèbre pirate qui a terrorisé les côtes américaines pendant plusieurs années à bord d'une frégate de 40 canons enlevée aux Français.

  • 1831 : Révolte des canuts de Lyon.
  • tp-f01995

    Ce jour éclate sur la colline de la Croix-Rousse, au nord de Lyon, la révolte des canuts. Les insurgés prennent pour emblème le drapeau noir et la devise : « Vivre en travaillant ou mourir en combattan ». Ils s'emparent de Lyon.

    Le Président du Conseil de Louis-Philippe 1er, Casimir Perier, rétablit l'ordre sans effusion de sang...

  • 1906 : Réforme agraire de Stolypine
  • Le Premier ministre russe Stolypine engage une vigoureuse réforme agraire. Ses premiers résultats sont prometteurs mais elle est brutalement interrompue par la Grande Guerre et la Révolution...

  • 1943 : Indépendance du Liban.
  • tp-lb0090pa

    En pleine guerre mondiale, les Libanais, forts du soutien des Anglo-Saxons, imposent l'indépendance complète aux représentants de la France Libre du général de Gaulle.
    La classe politique libanaise choisit de conserver les institutions léguées par la France. Elle choisit aussi, par un « Pacte national » non écrit, de consolider la répartition officieuse des postes de responsabilité entre les différentes communautés. L'objectif proclamé est de rendre chrétiens et musulmans solidaires dans une communauté arabophone à cheval entre Orient et Occident.

    L'indépendance officielle est programmée pour le 1er janvier 1944. En définitive, c'est seulement en 1946 que les troupes françaises et anglaises quitteront pour de bon le pays.

  • 1956 : Alain Mimoun remporte le marathon des JO de Melbourne.
  • tp-do0460

    S'ouvre à Melbourne la XVIe olympiade. Ces premiers jeux situés dans l'hémisphère sud vont consacrer l'endurance du marathonien français Alain Mimoun. En effet, le 1er décembre, sa course se termine dans le stade olympique sous les acclamations des 120 000 spectateurs présents. Il devance sur la ligne d'arrivée son grand rival, le Tchécoslovaque Emil Zatopek. C'est la quatrième médaille d'or française de ces jeux qui vont révéler de grands sportifs comme la sprinteuse australienne Elizabeth « Betty » Cuthbert ou le gymnase Viktor Chukarin...

  • 1963 : Assassinat de John F. Kennedy à Dallas.
  • tp-us5371

    En vue de sa réélection l'année suivante, le président avait entrepris au Texas un voyage officiel aux allures de tournée préélectorale. Après Fort Knox, où il a serré les mains des badauds sans prudence aucune, le voilà qui débarque à l'aéroport de Dallas.

    Une première balle frappe le président à la gorge. Quelques secondes plus tard, une deuxième balle fait exploser le crâne du président. Les photographes saisissent l'instant où, dans un réflexe désespéré, son épouse en tailleur rose se jette sur le capot arrière pour recueillir un morceau de cervelle !

    Le président décède sur le chemin de l'hôpital. Il avait seulement 46 ans. Sa mort soulève une émotion immense dans le monde.

  • 1977 : Paris-New York en Concorde.
  • tp-bf57

    Le Concorde, premier avion civil supersonique, effectue sa première liaison commerciale entre Paris (aéroport Charles-de-Gaulle) et New York (aéroport John-Fitzgerald Kennedy)... Ce n'est évidemment pas un hasard si la date du vol inaugural coïncide avec l'anniversaire de la naissance de de Gaulle et de l'assassinat de Kennedy !...

    Naissances

  • André Gide tp-Prix Nobel
    Né en 1869 à Paris - Décédé le 19 février 1951 à Paris
  • tp-1594

    Né dans une famille de la grande bourgeoisie protestante, partageant sa vie entre Paris et la Normandie, André Gide se découvre différent des autres et assume à partir de 1893 son homosexualité lors d'un voyage en Afrique du Nord. Passé par la Suisse pour soigner son état nerveux, il écrit Paludes et, après la mort libératrice de sa mère, épouse sa cousine Madeleine et achève Les Nourritures terrestres, dont le lyrisme est salué par une partie de la critique à sa parution en 1897.

    André Gide soutient le combat des Dreyfusards, mais sans militantisme, préférant les amitiés littéraires comme avec Roger Martin du Gard, Paul Valéry ou Francis Jammes. Il crée avec ses amis La Nouvelle Revue française.

    Il publie des romans sur le couple comme L'Immoraliste en 1902 ou La Porte étroite en 1909 qui le font connaître. Ses autres romans publiés avant et après la Première Guerre mondiale - Les Caves du Vatican, 1914, délibérément disloqué, La Symphonie pastorale, 1919, son livre le plus lu, qui traite du conflit entre la morale religieuse et les sentiments, Les Faux-monnayeurs, 1925. Cependant, les préoccupations d'une vie privée seront à l'origine de textes plus personnels comme Corydon (1920-23), ou Si le grain ne meurt (1926), autobiographie qui relate sa petite enfance de grand bourgeois, ses attirances pour les garçons et sa vénération pour sa cousine Madeleine.

    Son Œuvre trouve ensuite un nouveau souffle avec la découverte des réalités du monde auxquelles il est confronté. Ainsi le voyageur esthète découvre l'Afrique noire et publie en 1927 le Journal de son Voyage au Congo. Au début des années 1930, il s'intéresse au communisme, mais désillusionné par son voyage sur place en été 1936, il publie son témoignage la même année, Retour de l'U.R.S.S., qui lui vaut les attaques haineuses des communistes. Il persiste cependant dans sa dénonciation du totalitarisme soviétique au moment des procès de Moscou.

    En 1940, accablé par les circonstances, il abandonne la N.R.F. et quasiment l'écriture en se repliant sur la Côte d'Azur, puis en Afrique du Nord durant la guerre. Après la guerre, il est mis à l'écart de la vie littéraire, mais honoré par le prix Nobel de littérature en 1947, et il se préoccupe dès lors de la publication de son Journal.

    Wikipedia
  • Charles de Gaulle cl pf
    Né en 1890 à Lille - Décédé le 9 novembre 1970 à Colombey-les-deux-églises (Haute-Marne, France)
  • tp-nc0257pa

    Charles de Gaulle a acquis ses galons de général « à titre provisoire » en faisant face à l'armée allemande lors de l'invasion de mai-juin 1940. Aussitôt nommé sous-Secrétaire d'état dans le dernier gouvernement de la IIIe République, il refuse l'armistice et s'enfuit à Londres, d'où il lance à la radio un appel à la résistance.

    Jusqu'à la fin de la Seconde Guerre mondiale, il n'a de cesse de rassembler autour de lui les mouvements de résistance français et de dénoncer la collaboration du maréchal Pétain et de son gouvernement avec l'occupant allemand. De Gaulle incarne depuis lors, en France et au-delà, l'esprit de résistance.

    À la Libération, il remet sur pied des institutions républicaines. Après une éclipse suite à des divergences politiques (la « traversée du désert » ), il est rappelé au pouvoir pendant la guerre d'Algérie, donne une nouvelle Constitution à la France et achève la décolonisation...

  • Philippe Leclerc de Hauteclocque
    Né en 1902 à Belloy-Saint-Léonard (Somme, France) - Décédé le 28 novembre 1947 à Colomb-Béchar (Algérie)
  • tp-984

    Leclerc est l'officier le plus représentatif de la France libre en lutte contre l'Allemagne nazie. Il entre dans l'Histoire de France le 2 mars 1941.

    Ce jour-là, dans l'oasis de Koufra, en Libye, tandis que l'Allemagne triomphe sur tous les fronts, le colonel Leclerc fait avec ses hommes le serment de ne plus déposer les armes avant que le drapeau français ne flotte sur Strasbourg...

    Décès

  • Robert Clive
    Né le 29 septembre 1725 à Styche (Irlande) - Décédé en 1774 à Londres (Angleterre)
  • Le général Robert Clive est à l'origine de l'empire britannique des Indes. Entré au service de la Compagnie des Indes orientales, il entreprend de transformer celle-ci en puissance territoriale. Il y arrive par sa victoire de Plassey sur le souverain du Bengale et ses alliés français, pendant la guerre de Sept Ans, en 1757.

    Plus chanceux que le Français Joseph Dupleix (1697-1763) qui avait, le premier, eu l'idée d'une implantation européenne aux Indes, Robert Clive n'est pas mieux que lui récompensé. Injustement accusé de concussion à son retour en Angleterre, il finit par mettre fin à ses jours...

  • René Coty pf
    Né en 1882 au Havre - Décédé le 22 novembre 1962 dans la même ville
  • tp-1412

    Député de la Seine-Inférieure de 1923 à 1935 puis de 1945 à 1948, sénateur de la Seine-Inférieure de 1936 à 1944 puis de 1948 à 1953, il occupa les fonctions de ministre de la Reconstruction et de l'Urbanisme, de 1947 à 1948 dans le cabinet de Robert Schuman puis d'André Marie, il devient ensuite vice-président du Conseil de la République jusqu'en décembre 1953, date à laquelle il est élu à la présidence de la République, au 13e tour de scrutin.

    Son mandat est marqué par l'arrivée à la présidence du Conseil des ministres de Pierre Mendès France, la fin de la guerre d'Indochine, le début de la guerre d'Algérie et le retour du général de Gaulle au pouvoir, qui entraîna la fondation de la Ve République et son départ volontaire, en janvier 1959 de la présidence de la République pour laisser place à de Gaulle, « le plus illustre des Français », comme l'appelait le président Coty.

    René Coty est le second et dernier président de la IVe République.

  • John Fitzgerald Kennedy pre-usa.gif
    Né le 29 mai 1917 à Boston (Massachusetts, états-Unis) - Décédé en 1963 à Dallas (Texas, états-Unis
  • tp-usa820

    De tous les présidents américains, présidents américains, John Fitzgerald Kennedy, le 35e, demeure l'un des plus populaires, malgré la brièveté de son mandat, interrompu par le drame de Dallas.

    Son nom reste attaché aux pires moments de la guerre froide avec l'U.R.S.S. (l'actuelle Russie) et aux combats des Noirs américains contre la ségrégation raciale.

    Wikipedia
  • André Malraux cl
    Né le 3 novembre 1901 à Paris - Décédé en 1976 à Créteil
  • tp-2032B

    Issu d'un milieu bourgeois, André Malraux, passionné de culture orientale, part en 1923 au Cambodge, alors protectorat français, en vue de piller et revendre quelques statues khmères. Cela lui vaut quelques ennuis avec la justice française... et nourrit ses premiers romans (La voie royale,...).

    Là-dessus, il se pique de passion pour les communistes chinois en pleine lutte avec les nationales du Guomindang de Tchang Kaï-chek. Du dramatique affrontement de Changhaï (1927), il tire la matière de La condition humaine (prix Goncourt, 1933). Un peu plus tard, il participe (de loin) à la guerre civile en Espagne et en tire un nouveau roman à succès, L'Espoir...


    Date de mise à jour : 22/11/2020
    Imprimer la fiche