Émissions de Timbres - Juillet 2024

Émissions
24.04824.05024.05124.05224.05424.05324.05724.055

La bête du Gévaudan

1
juillet
2024

La Poste émet un timbre sur la bête du Gévaudan qui sema la panique sur cette région entre 1764 et 1767.

© La Poste 2024.
Création et mise en page © Christophe Laborde-Balen

Une bête, ou des bêtes, une panique collective et une région reculée de France, des montagnes basses, des forêts et des landes où l’on fait paître des troupeaux.

La fin de la guerre aussi, celle de Sept Ans qui a amputé la France d’une partie de ses colonies et amoindri son prestige européen, et qui laisse un vide dans les journaux de l’époque, avides donc d’informations nouvelles et prêts à relayer des faits divers sensationnels. Au début de l’été 1764 commence une série d’attaques par une bête inconnue dans le Gévaudan, actuels départements de la Lozère et de la Haute-Loire, série qui durera trois longues années et fera, selon les diverses sources, entre 88 et 124 victimes. L’intervention d’un régiment de dragons sous la direction du capitaine Duhamel ne permet pas d’interrompre les morts brutales, et l’évêque de Mende, cousin d’un ministre du roi Louis XV, lance en décembre 1764 un appel à la prière et à la pénitence, dénonçant la bête comme un châtiment divin. De grandes battues sont organisées et des exploits marquent la chronique, notamment celui du jeune berger Jacques Portefaix qui, avec d’autres enfants, repousse l’attaque de la bête, puis celui de Marie-Jeanne Vallet, qu’on appellera « la Pucelle du Gévaudan ».

Mais le roi, sentant son autorité mise en cause par une panique incontrôlable et par les articles florissant dans la presse, notamment le Courrier d’Avignon et la Gazette de France, que la Cour s’arrache, envoie sur place le plus grand chasseur de l’époque, Jean-Charles d’Enneval, puis son propre portearquebuse, François Antoine. Mais c’est un paysan braconnier, Jean Chastel, qui, en 1767, tue enfin la bête redoutée et ramène la paix dans la région.

L’histoire rejoint celle d’autres bêtes, d’autres paniques qui, de l’Ancien régime à l’époque moderne, ont alimenté les chroniques populaires. Et elle touche aussi à la coexistence compliquée des sociétés humaines avec le loup, animal mythique, admiré autant qu’il est craint, souvent perçu comme un symbole de ce qui est sauvage en nous. Il a fait sa réapparition en France au début des années 199O. ■

Antoine Vigne - Tous droits réservés.

Affranchissement pour Lettre Verte 20g

Le Canadair de la Sécurité civile

8
juil.
2024

La Poste émet un timbre illustré par un Canadair de la Sécurité civile.

© La Poste 2024.
Création Mathieu Persan,
d’ap. photo MI/DICOM/J.GROISARD

Oiseau volant au secours de nos forêts, le Canadair, également dénommé “Pélican” selon son indicatif radio, marque depuis des décennies les esprits et les paysages.

Avion amphibie et bombardier d’eau rouge et jaune, le premier Canadair est opérationnel en France en 1967, qui jusque-là employait des Catalina (qui perdureront jusque dans les années 1970). Le CL215, spécifiquement conçu pour ces missions de lutte contre les feux de forêt, laisse ensuite sa place au CL415 à la fin des années 1980, le modèle que nous connaissons aujourd’hui.

Depuis son arrivée au sein de la flotte de la Sécurité civile, le Canadair est rapidement devenu indispensable dans la lutte contre les incendies, en complément de l’action des sapeurs-pompiers et sapeurs-sauveteurs sur le terrain.

Pour faire face aux flammes, d’autres moyens aériens l’ont depuis rejoint : le Tracker, au début des années 1980, le Beechcraft dans les années 1990, pour les opérations de coordination et de reconnaissance, et le Dash en 2004, avion bombardier d’eau ou de produit retardant. Les hélicoptères Dragon sont aussi de précieux alliés pour guider l’action des avions bombardiers et faciliter la coordination air-sol.

La France compte aujourd’hui 12 Canadair, positionnés sur la base de Sécurité civile de Nîmes-Garons, dans le Gard. Ils peuvent être mobilisés sur l’ensemble du territoire, sous forme de détachements saisonniers ou selon la situation opérationnelle. Dans le cadre de la solidarité internationale, ces avions peuvent également intervenir à l’extérieur de nos frontières.

Impressionnant par sa taille, ses couleurs et sa puissance, le Canadair l’est aussi par la prouesse et la technicité des 40 pilotes qui sont capables d’écoper 6 tonnes d’eau, sur 800 mètres, en 12 secondes et à 120 km/h. En une heure, un Canadair peut effectuer 6 largages. En moyenne, un Canadair vole 270 heures par an, dont 140 en lutte contre le feu, et effectue 950 largages. ■

- Tous droits réservés.

Affranchissement pour Lettre Verte 20g

Euromed : La pétanque sports de Méditerranée

8
juil.
2024

La Poste émet un timbre sur la pétanque dans le cadre du concours EUROMed dont la thématique 2024 porte sur les sports de méditerranée.

© La Poste 2024.
Création DOZ

La pétanque est officiellement née en 1907 à La Ciotat (13). Elle résulte d’une simplification des règles du jeu provençal, son ancêtre.

Son nom provient de l’expression provençale « pés tanqués » signifiant pieds tanqués, c’est-à-dire plantés au sol.

D’abord discipline régionale, ancrée dans le sud de la France, elle s’est exportée au fil des décennies dans tout le territoire français, puis dans le monde entier.

La France compte 13 comités régionaux, 106 comités départementaux et près de 6 000 clubs affiliés à la Fédération française de pétanque et de jeu provençal, regroupant presque 300 000 licenciés.

La pétanque a longtemps été un loisir avant de devenir un sport à part entière pour ceux qui le pratiquent en compétition. La France, créatrice de la pétanque, est aussi la première nation mondiale tant par le nombre de ses adeptes que par les titres de championne du monde glanés par les équipes tricolores. Depuis 1988, la France a décroché 21 médailles d’or dans les championnats du monde masculins en 28 éditions.

À ce jour, la pétanque a conquis plus de 100 pays sur tous les continents. Certains pays asiatiques, notamment, sont très férus de pétanque.

De plus en plus populaire, la pétanque bénéficie de diffusions télévisées au même titre que d’autres grandes disciplines sportives. Elle est pour beaucoup de voyagistes un symbole de la France puisqu’elle est souvent inscrite au programme des activités des touristes étrangers. Bien plus qu’un sport ou un loisir, elle est partie intégrante de la culture française et contribue au rayonnement de la France dans le monde. ■

Fédération Française de Pétanque et de Jeu Provençal - Tous droits réservés.

Affranchissement pour Lettre Internationale 20g

France Terre de tourisme - Les Fontaines

8
juil.
2024

La Poste émet un carnet de 12 timbres-poste, illustré par des photographies de fontaines représentatives de La France.

© La Poste 2024.

Prenez-vous attention aux fontaines qui ornent nos places et nos jardins ? Elles se fondent si bien dans le décor qu'on oublie parfois de les regarder. Monuments à part entière, elles sont pourtant riches de détails et d'histoire. Ce carnet nous permet de les redécouvrir, élégantes, monumentales, voire véritables œuvres d’Art, elles sont toutes chargées d’histoire ancienne ou contemporaine et pour certaines classées au titre des Monuments historiques.

Les fontaines qui figurent sur les timbres se trouvent dans les Alpes-Maritimes à Nice, dans les Bouches-Du-Rhône à Aix en Provence, dans le Cantal à Trizac, à la Réunion dans le cirque de Salazie, le cœur d'Hell-Bourg, en Côte-D’Or à Dijon, en Gironde à Bordeaux, en Haute-Corse à Corte, en Haute-Garonne à Toulouse, dans l’Hérault à Montpellier, en Ile-de-France à Paris, dans la Manche à Cherbourg et en Meurthe-Et-Moselle à Nancy. Bonne balade !. ■

Tous droits réservés.

Affranchissement pour Lettre Verte 20g

Musée Robert Tatin Mayenne

15
juil.
2024

La Poste émet un timbre sur le musée Robert TATIN situé en Mayenne. Il est classé au titre des Monuments historiques.

© La Poste 2024.
Mise en page Aurélie Baras
d'après photo © Dominique VERNIER, © ADAGP Paris 2024.

Né en 1902 à Laval dans un milieu modeste, Robert Tatin est d’abord apprenti peintre en bâtiment. Il découvre l’univers de la construction et celui de la création qu’il ne quittera plus. Après la Première Guerre mondiale, il s’installe à Paris en tant qu’ouvrier peintre-décorateur. En parallèle, il s’inscrit aux Beaux-Arts.

Les années 1930 correspondent à une période prospère pendant laquelle il crée son entreprise en bâtiment à Laval. Il voyage régulièrement et découvre plusieurs pays d’Europe, l’Afrique du Nord et New York.

Profondément marqué par les horreurs de la guerre, il se lance après 1945 dans une aventure purement artistique. Installé à Paris, où il fonde un atelier de céramique et de peinture, il côtoie Prévert, Breton, Cocteau, Giacometti, Dubuffet.

Au Brésil, il approfondit ses connaissances dans le domaine de la céramique. En 1951, il obtient à la Biennale de São Paulo un premier prix et une reconnaissance internationale. Il traverse ensuite l’Amérique du Sud, se libère des dogmes académiques et élargit son registre de formes et de couleurs.

Installé à Vence en 1957, il expose à Nice et à Paris, dans la galerie de son mécène Robert Steindecker.

L’artiste retourne en Mayenne en 1962 et achète une petite maison à Cosséle-Vivien. Il entreprend, en compagnie de son épouse Élisabeth, la conception et la réalisation de leur « Maison des Champs » devenue « Étrange musée Robert Tatin », une œuvre d’art totale inspirée de ses expériences, voyages et rencontres. Dès lors, toute l’énergie du couple est vouée à modeler une sculpture monumentale en harmonie avec le paysage bocager qui l’entoure. Robert Tatin conçoit une œuvre onirique, inspirée de ses expériences avec les architectes à l’origine de la construction de Brasilia et de leur travail technique et formel du ciment.

L’originalité de ce site lui confère une place inédite parmi les sites patrimoniaux. Il bénéficie à ce titre de multiples reconnaissances : appellation « Musée de France », label « Maison des Illustres » et classement au titre des Monuments historiques.

Aujourd’hui le musée reçoit plus de 40 000 visiteurs par an. ■

Fédération Française de Pétanque et de Jeu Provençal - Tous droits réservés.

Affranchissement pour Lettre Verte 20g

La forêt des Landes

15
juil.
2024

La Poste émet un timbre sur la Forêt des Landes dans la série Faune et Flore.

© La Poste 2024.
création et mise en page Ségolène Derudder,
gravure Line Filhon.

À perte de vue, de grands pins maritimes que bordent les dunes de la Côte d’Argent sur l’Atlantique et les berges de la Garonne à l’est. Un territoire au sol sableux, originellement gorgé d’eau en hiver et sec en été, qui va de la pointe du Médoc au nord aux méandres de l’Adour au sud. La forêt des Landes de Gascogne est la plus grande forêt artificielle d’Europe avec une superficie de près d’un million d’hectares répartis sur les départements des Landes, de la Gironde et du Lot-etGaronne.

Elle prend son aspect contemporain entre le XVIIIe et le XXe siècle sous l’impulsion d’une série d’innovations et de décisions politiques qui transforment sa physionomie d’origine. Jusqu’alors paysage de landes marécageuses soumis au mouvement des dunes sur sa partie littorale et consacré au pastoralisme – notamment l’élevage ovin que les bergers des Landes surveillaient sur des échasses –, elle devient une forêt de pins maritimes lorsque, en 1857, un décret impérial de Napoléon III appelle à l’assainissement des sols et à l’ensemencement.

Pendant des décennies, le gemmage, ou récolte de la résine pour la création de divers produits comme l’essence de térébenthine, constituera l’un des piliers de son activité économique, mais elle est aujourd’hui essentiellement tournée vers la production de bois d’œuvre, de bois d’industrie et de bois destiné aux filières énergétiques. Papeterie, chimie ou enseignement complètent cette panoplie d’activités

Immense massif forestier, elle n’échappe évidemment pas aux défis du changement climatique, notamment les derniers grands incendies de 2022, mais son rôle écologique est également mieux pris en compte avec une gestion qui s’oriente vers la diversification des techniques de culture et une meilleure imbrication des activités économiques dans l’écosystème régional et national. ■

Antoine Vigne - Tous droits réservés.

Affranchissement pour Lettre Verte 20g

Esquelbecq - Village préféré des Français 2023

15
juil.
2024

Esquelbecq, dans la région Nord, a été élu « Le Village préféré des Français » en 2023, lors de l’émission de France 3 présentée par Stéphane Bern.

Pour l’édition 2024, qui se déroulera le 11 juillet à 21h00 sur France 3, Stéphane Bern annoncera le « Village préféré des Français 2024 », désigné à l’issue d’un vote des téléspectateurs, parmi les 14 concurrents, 14 villages incroyables, riches d’histoire et de culture dans les quatre coins de la France.

© La Poste 2024.
Création Stéphane Levallois,
mise en page Arobace et gravure Pierre Bara
d'après photos © Maire d'Esquelbecq.
Contours de feuille : Création Stéphane Levallois,
mise en page Arobace
d'après photos © Mairie d'Esquelbecq,
© Sébastien CHAMPION / Naturimages
et © Henry AUSLOOS / Naturimages.

Nom dérivé du flamand, c’est sans doute à la traversée de l’Yser et à la présence de nombreux chênes que le nom de la commune doit son origine : « la rivière aux glands ». Esquelbecq, couronné « Village préféré des Français 2023 », a su charmer grâce à son ambiance flamande authentique.

Ce village vous transporte à travers les époques en mêlant patrimoine et modernité

La grand’ place pavée restitue l’ambiance flamande et dévoile, au travers des vieilles demeures et de l’habitat traditionnel, le charme d’antan.

À deux pas de la place Bergerot, la minoterie reflète la richesse de l’activité industrielle et agricole de la Flandre d’autrefois.

Datant des Xe et XVIIe siècles, l’église Saint-Folquin, fièrement restaurée à la suite de l’incendie du 11 avril 1976, est un bel exemple d’église hallekerque. Elle demeure le fleuron du patrimoine local avec son superbe orgue mésotonique, son carillon et son clocher.

Joyau d’Esquelbecq, le château, classé monument historique, est visible de la place. Il est l’un des monuments les plus représentatifs de l’architecture flamande en France. Cette pépite entourée de jardins style Renaissance semble tout droit sortie d'un conte.

Autre lieu chargé d’histoire, le site de la Plaine au Bois garde en mémoire le massacre de 80 soldats britanniques et d’un français lors de la Seconde Guerre mondiale.

Esquelbecq « Village du Livre » avec bouquinistes installés à demeure, Nuit des livres, marchés aux livres est aussi un lieu incontournable des passionnés de littérature.

C’est la promesse d’une escapade authentique grâce à la richesse de son patrimoine, à son dynamisme et à sa vie culturelle et artisanale intense.

Architecture, festivités, traditions, brasserie… Esquelbecq offre une parenthèse enchantée! ■

Mairie d’Esquelbecq - Tous droits réservés.

Affranchissement pour Lettre Verte 20g

Sabine Weiss - 1924-2021

22
juil.
2024

La Poste émet dans la série artistique un timbre illustré par un autoportrait photographique de Sabine WEISS pour le centenaire de sa naissance.

© La Poste 2024.
mise en page Valérie Besser d'après autoportrait, Paris, 1953 © Sabine Weiss / Photo Elysée, Lausanne

Sabine Weiss est l’une des principales représentantes du courant de la photographie humaniste française, connu pour dépeindre avec empathie la condition humaine.

Née en Suisse en 1924, elle est d’abord apprentie photographe à Genève avant de devenir après-guerre l’assistante du photographe Willy Maywald à Paris. En 1950 elle épouse le peintre américain Hugh Weiss et débute sa carrière de photographe indépendante. Dans l’atmosphère créative et exubérante de leur maison-atelier parisienne, elle travaillera sans relâche et construira durant le reste de son existence une œuvre photographique unique et foisonnante.

Vers la fin de l’année 1952, elle rejoint l’agence Rapho et se fait rapidement connaître. C’est à ce moment clé de sa carrière qu’elle prend cet autoportrait daté de 1953, vraisemblablement pour illustrer un article la présentant dans le célèbre magazine américain US Camera. Vêtue d’une tenue sérieuse mais élégante, elle fixe l’objectif d’un air déterminé, tenant son Rolleiflex à deux mains, affirmant ainsi son statut de photographe professionnelle, alors âgée de 28 ans. De façon peu conventionnelle, elle a choisi de poser en extérieur, devant un mur recouvert de graffitis. Cette date marque le début d’un travail intense pendant plusieurs décennies. Son travail personnel est rapidement exposé aux Etats-Unis. Trois de ses photographies figurent dans la célèbre exposition « The Family of Man » organisée par Edward Steichen en 1955, pour le Musée d’art moderne de New York - une exposition qui circulera dans le monde entier - et elle travaille durablement pour la presse illustrée internationale, enchaînant travaux de reportages, mode, publicité, portraits de personnalités et sujets de société.

À la fin des années 1970, la reconnaissance de son œuvre par les institutions et le grand public lui donne envie de reprendre un travail en noir et blanc. Dans cette œuvre tardive, rythmée par des voyages lointains, elle fait entendre une voix plus intime, centrée sur les solitudes, les croyances et les moments pensifs de l’existence. Elle connaît dans les dix dernières années de sa vie une notoriété sans précédent et fait don de ses archives au musée Photo Élysée à Lausanne. Jusqu’à son dernier souffle, survenu le 28 décembre 2021 à l’âge de 97 ans, elle aura, avec passion, abordé tous les domaines de la photographie comme un défi, un prétexte de rencontres et de voyages, une façon de vivre et un mode d’expression de soi, en constante sympathie avec l’autre. ■

Virginie Chardin - Tous droits réservés.

Affranchissement pour Lettre Verte 20g-100G