Australie

Australie occidentale

En 1854, l'Australie Occidentale est la quatrième colonie à émettre des timbres. S'il est vrai que sa population se développe faiblement - moins de 6 000 habitants en 1850 - le gouverneur décide néanmoins d'imiter la Nouvelle-Galles-du-Sud et le Victoria qui ont leurs propres timbres depuis quatre ans. En 1852, il établit un tarif postal local et contacte en même temps l'imprimeur Perkins Bacon à Londres pour lui réaliser 1 million de timbres à 1 penny. On peut penser que le gouverneur est optimiste mais il compte sur l'accroissement de la population avec l'appoint de condamnés venant de métropole, une politique que la colonie a décidé de suivre à partir de 1850.

L'illustration demandée n'est autre qu'un cygne noir sur un fond de couleur. C'est l'animal symbole de la colonie et qui figure sur son sceau.

ll faut savoir en effet qu'avant de s'appeler Australie Occidentale, ce territoire de quelques milliers de km²; le long de la côte avait pris le nom de Swon River Colony (colonie de la rivière des cygnes) du nom du cours d'eau où s'ébattent ces gracieux volatiles.

Perkins Bacon expédia des timbres entièrement noirs en août 1853 mais Ie gouvernement décida de retarder la mise à disposition du public pour l'année suivante. En effet, ce timbre à 1 penny ne pouvait, à lui tout seul, couvrir toutes les taxes postales de la colonie. ll fallait donc fabriquer de nouvelles valeurs et on fit appel à un imprimeur local installé dans le port de Freemantle pour leur exécution en lithographie. Se basant sur les feuilles de timbres livrées par Perkins Bacon, l'imprimeur en copia le cygne et dessina de nouveaux cadres pour chaque valeur. ll réalisa des tirages dans des couleurs différentes : un 4 p, bleu et un 1 shilling brun rouge qui seront complétés par un 2 p. en 1858.

Objets de plusieurs tirages, ces timbres, qui existent également dentelés, sont recherchés pour leurs différentes nuances et les petites variétés qui les affectent surtout celles du 4 pence bleu. ■

Australie-du-Sud

Colonie britannique créée le 28 décembre 1836, l'Australie du Sud compte un peu plus de 500 habitants. Sur le plan postal, on sait assez peu de choses car un incendie du bureau central de Ia capitale, Adélaide, en 1870 a dévasté les archives. ll semble toutefois que le premier gouverneur de la colonie ait nommé un postmaster dès son arrivée. Il centralisait les lettres et percevait une taxe de 1 penny pour chacune d'elles indépendamment du poids ; cette taxe était ensuite reversée au capitaine du navire qui emmenait le courrier.

Le premier tarif postal propre à la colonie a été établi en 1839 : 3 pence par lettre (toujours indépendamment du poids) qu'elle arrive dans la colonie ou qu'elle en sorte, avec 1 penny supplémentaire pour l'acheminement par bateau.

En 1840, pour une population estimée à 14 600 personnes, les six bureaux existants ont traité un peu plus de 41 000 lettres et 50 000 journaux. L'année suivante, un tarif un peu plus élaboré est mis en place, le port des lettres varie en fonction du poids et de la distance.

La découverte de cuivre, d'argent et d'or (c'est en Australie du Sud que fut introduit le premier chameau pour l'exploration de l'arrière pays) provoque l'augmentation de la population qui passe de l5 500 personnes en 1841 à presque 64 000 en 1850 lesquelles sont alors desservies par quelque 63 bureaux.

En 1854, Ia colonie commande des timbres à 1, 2, 6 pence et 1 shilling à l'imprimeur britannique Perkins Bacon. lls sont gravés en taille-douce par Humphrys d'après un dessin de Henry Corbould.

Seuls les trois premiers seront émis dans la colonie, le 1 shilling de couleur violette, dont il avait été tiré 500 000 exemplaires, n'a pas été mis en circulation car les autorités craignaient qu'on le confonde avec le 6 p. bleu foncé.

Les planches d'impression furent également livrées à la colonie, elles permirent d'effectuer localement des tirages supplémentaires de 1856 à 1859. ■