Émissions de timbres de juin 2023

C'est aujourd'hui mardi 25 juin 2024.
Prosper
Au jour le jour
Prosper Cliquez sur l'image pour voir la fiche

Carnet « Iconique Tour Eiffel »

5
juin
2023

La Poste émet un carnet de 8 timbres-poste, au tarif international, illustré par des objets de collection sur le thème de la Tour Eiffel.

© La Poste 2023.
- Couverture du carnet et timbres : La Tour Eiffel par Gustave Eiffel – conception graphique Etienne Théry
Photographies : Médaille biface gravure Trotin Charles "Souvenir de mon ascension au sommet de la Tour Eiffel";
Jeu de cubes "Le constructeur Eiffel La Tour de 300 mètres" ;
Ouvre-bouteille inscription "Souvenir de Paris" ;
Trois taillecrayon ; Broche ornée d'une tour Eiffel ;
Boîte de plumes fabrication Blanzy et compagnie (1846-NC) - Fonds Gustave Eiffel © RMN-Grand Palais (Musée d’Orsay) / Stéphane Maréchalle, Hervé Lewandowski ;
Assiette de la manufacture de Sarreguemines La Tour Eiffel et un ballon captif © Photo12 / Association Muller Quenot Rosheim ;
Etiquette de camembert © CCI / Bridgeman Images ;
Lanterne magique © Bridgeman Images.

Mondialement connue, la silhouette de la Tour Eiffel à Paris se dessine sur nombre d’objets, parfois insolites, collectionnés par les amoureux de la dame de fer, en France et à l’international.

En cette année centenaire de la disparition de Gustave Eiffel, La Poste émet un carnet de 8 timbres-poste autocollants, intitulé "Iconique Tour Eiffel", qui reprend des photographies d’objets anciens et d’exception.

Datant de l'Exposition Universelle de 1889 ou plus récents, ces objets proviennent du musée d’Orsay et de collections particulières : médaille, boîte de plumes, broche, taille-crayon, ouvre-bouteille, étiquette de camembert, lanterne magique, assiette, jeu de cubes (illustration sur le volet central du carnet).

Découvrez par les timbres la diversité des créations inspirées par le plus célèbre monument de France. ■

Tous droits réservés.

Affranchissement pour Internationale 20g

 

Télécharger le communiqué de presse

Carnet « Fruits à savourer »

5
juin
2023

La Poste émet un carnet de 12 timbres-poste, illustré par des photographies de fruits à savourer sans modération.

© La Poste 2023.
Conception : Aurélie Baras d'après photographies © Godong / BSIP © Deslandes / Sucré salé © Alain Kubacsi
Biosphoto © Jean-Michel Groult / Biosphoto © Yann Avril / Biosphoto © Frédéric Tournay / Biosphoto © Lamontagne
Biosphoto © Michelle Garrett / Flora Press / Biosphoto © Antoine Boureau / Biosphoto © Michel Gunther
Biosphoto © Antoine Lorgnier / Onlyfrance.fr © Science Photo Librar

Il existe environ 150 fruits comestibles et plus de 2 000 variétés à déguster dans le monde. Issus des organes reproducteurs situés au cœur des fleurs, les fruits sont appréciés pour leurs couleurs et leurs apports multiples.

Nutritifs, savoureux et faibles en calories, certains sont riches en nutriments et oligo-éléments, excellents alliés pour notre santé.

Agissons pour la planète ! Il est toujours possible de limiter son impact environnemental en consommant des fruits locaux et de saison. Plus savoureux que les fruits qui arrivent à maturité pendant le transport, nous pouvons mieux profiter ainsi du goût, des vitamines et de tous leurs bienfaits.

Les fruits représentés sont les citrons, kiwis, bananes, fraises, fruits de la passion, cerises, abricots, myrtilles, figues, pommes, raisins et mandarines.. ■

Tous droits réservés.

Affranchissement pour Lettre Verte 20g

 

Télécharger le communiqué de presse

Sport Couleur Passion

5
juin
2023

La Poste émet un bloc rond de la série « Sport Couleur Passion ». Après le continent européen, le continent américain, le continent asiatique, le continent africain, c’est l’Océanie qui est mise à l’honneur avec, le golf, la lutte, l'haltérophilie, le surf, le tir sportif et le paracyclisme.

C’est l’Océanie qui est mise à l’honneur avec 6 disciplines. La couleur verte de l’anneau fait référence à l’Océanie

Golf

Sport de précision, le golf consiste à envoyer une balle avec un club dans les différents trous d’un parcours, en effectuant le moins de coups possible. Il est originaire d’Écosse, où on y joue depuis le Moyen Âge. Il existe aujourd’hui plus de 30 000 parcours à travers le monde, dont 770 en France, où 600 000 passionnés le pratiquent. Sa pratique nécessite l’emploi de plusieurs types de clubs, selon la distance et l’obstacle à franchir. Abandonné après les JO de 1904, ce sport est revenu à Rio en 2016. Pour les Jeux de Paris en 2024, les épreuves auront lieu au Golf National de Saint-Quentin-en-Yvelines. ■

Lutte

Sport de combat pratiqué depuis l’Antiquité et disputé sur une aire de forme circulaire, la lutte consiste à faire tomber l’adversaire au sol, en le plaçant sur le dos ou en l’immobilisant. Il en existe plusieurs disciplines : la lutte gréco-romaine, la lutte libre et la lutte féminine. La lutte gréco-romaine se pratique en utilisant les bras et la partie supérieure du corps, la lutte libre permet d’utiliser également les jambes et de ceinturer le haut comme le bas du corps. Les combats durent deux fois trois minutes. Ce sport a été introduit aux Jeux Olympiques de l’Antiquité, en 708 avant J.-C. Les nations les plus médaillées en lutte sont la Russie, les ÉtatsUnis, l’Iran, la Turquie et le Japon. ■

Haltérophilie

Sport de force, l’haltérophilie consiste à soulever des poids au-dessus de la tête. Elle est pratiquée depuis l’Antiquité et a été introduite aux Jeux Olympiques dès 1896. Les femmes ont leurs propres championnats du monde depuis 1987 et participent aux JO depuis les Jeux de Sydney, en 2000. Les athlètes doivent réaliser trois essais dans deux mouvements différents (l’arraché et l’épaulé-jeté) depuis les Jeux de Montréal en 1976. Entre les Jeux d’Anvers en 1920 et ceux de Berlin en 1936, la France a dominé cette discipline avec neuf titres olympiques. Après la Seconde Guerre mondiale, les pays de l’Est, et surtout l’URSS, ont imposé leur suprématie. Depuis les années 1990, ce sport voit la Chine, la Turquie, la Grèce et l’Iran récolter les médailles. ■

Surf

Sport de glisse originaire d’Hawaï, où il est pratiqué par les Polynésiens depuis le XVe siècle, le surf consiste à se tenir debout le plus longtemps possible sur une planche de surf dite « shortboard » en chevauchant les vagues déferlantes et à maintenir son équilibre en s’adaptant aux mouvements de l’eau. Il se pratique sur des sites appelés « spots », baignés par des vagues propices à la glisse. Les plus célèbres se situent, outre Hawaï, à Tahiti, en Californie, sur la côte basque et à Nazaré, au Portugal, où les vagues peuvent atteindre une hauteur de plus de 20 mètres. Discipline codifiée, le surf est au programme des JO depuis Tokyo 2020. Pour Paris 2024, les épreuves auront lieu à 15 000 km de la capitale, dans le cadre du spot de Teahupo’o à Tahiti. ■

Tir

Sport de précision, le tir sportif est au programme depuis les Jeux de 1896. Aujourd’hui, plus de 100 nations envoient des participants aux épreuves de tir sportif. Il existe trois types d’épreuves de tir aux JO : à la carabine, au pistolet et au fusil. Les épreuves de carabine et de pistolet sont pratiquées dans des stands de tir, où il s’agit d’atteindre des cibles situées à 10, 25 et 50 mètres de distance, avec trois positions de tir : à genoux, couché et debout. Pour le « tir sur plateaux », le participant tente d’abattre, avec un fusil de chasse, des plateaux d’argile lancés.Les États-Unis ont obtenu, de loin, le plus de médailles olympiques aux épreuves de tir. Ils sont suivis par la Chine, la Russie et l’Italie, qui a remporté à Rio trois médailles d’or et trois d’argent. ■

Paracyclisme

Sport de vélo adapté aux personnes ayant une déficience physique, le paracyclisme (ou cyclisme handisport) est pratiqué depuis plusieurs décennies et a été introduit aux Jeux Paralympiques en 1984. Il se déroule sur route, sur piste ou en mode VTT, en ligne, contre la montre et en relais par équipe. Il existe plusieurs catégories de classification en fonction de la déficience physique des athlètes. La technique consiste à pédaler de manière efficace et à maintenir un bon équilibre sur le vélo. Les compétitions les plus prestigieuses sont les Jeux Paralympiques, tous les quatre ans, et les Championnats du monde de paracyclisme, tous les ans depuis 2006. ■

Agence ABSINTHE - Tous droits réservés


Affranchissement pour Lettre Internationale 20g

Télécharger le communiqué de presse

Pierre Loti - 1850-1923

12
juin
2023

La Poste émet un timbre à l’effigie de Pierre LOTI, écrivain, dessinateur, photographe et officier de marine français à l’occasion du centenaire de sa disparition.

© La Poste 2023.
Création originale Coco Fronsac
d'après photo ancienne anonyme et non datée

Protée au visage hiératique, dissimulant sa personnalité sous des apparences changeantes qui ne le dévoilent jamais autant qu’elles ne le cachent, Pierre Loti est, de son vivant, un phénomène sans pareil. Né le 14 janvier 1850 à Rochefort, Julien Viaud devient Pierre Loti au sortir de l’adolescence. Après l’École navale, il parcourt le monde ; chétif, il se compose un corps d’athlète ; bientôt, il sera reporter puis écrivain. Si son premier roman, Aziyadé, ne remporte pas le succès escompté, les suivants, tels Le Mariage de Loti, Pêcheur d’Islande ou Ramuntcho, connaîtront l’estime du public et de la critique : très vite, dès 1891, Loti est élu à l’Académie français

Marin, il est aussi l’arpenteur des lointains : ses récits de voyage, ses recueils de souvenirs n’ont rien à envier à ses romans. Polynésie, Japon, Chine, Cambodge, Inde, Perse, Empire ottoman, Égypte, Maroc ou encore Sénégal : Loti va et vient comme peu l’ont fait avant lui. C’est l’une des premières célébrités mondiales, à l’instar de son amie Sarah Bernhardt. À Rochefort, la maison de famille, qu’il n’aura de cesse de rénover et d’agrandir, prend peu à peu la forme de son univers : chatoyant et cosmopolite, d’une féerie dissimulant imparfaitement une mélancolie qui touche souvent au désespoir.

D’un tempérament plus artistique qu’intellectuel, Loti a prétendu ne pas lire ; si l’affirmation tient plus de la pose que de la réalité, on y trouve son parti pris d’une littérature dégagée des modes et néanmoins obsédée par le passage du temps. Parallèlement, il dénonce les guerres d’agression, critique la colonisation, protège l’environnement, défend les identités ethniques ou régionales. Officier de marine, romancier, autobiographe, dessinateur ou encore photographe, Loti laisse à la postérité un héritage aussi riche que complexe. Moderne et conservateur, il personnifie assurément les contradictions de la Belle Époque. Loti s’éteint le 10 juin 1923 à Hendaye, au Pays basque, sa terre d’élection. ■

– Gaultier Roux - Tous droits réservés.

Affranchissement pour Lettre Verte 20g

 

Télécharger le communiqué de presse

Blaise Pascal - 1623-1662

19
juin
2023

La Poste émet un timbre à l’effigie de Blaise PASCAL, mathématicien, physicien, inventeur, philosophe, moraliste et théologien français à l’occasion du 400e anniversaire de sa naissance.

© La Poste 2023.
Timbre dessiné par Florence Wojtyczka d'après tableau peint sources :
Clermont Auvergne Métropole, Collections du Musée d'Art RogerQuilliot et de la bibliothèque du Patrimoine
Gravure Elsa Catelin.
Contour de feuille : dessins de Florence Wojtyczka d'après photos sources :
Clermont Auvergne Métropole, Collections du Musée d'Art Roger-Quilliot et de la bibliothèque du Patrimoine

Blaise Pascal : un génie. L’homme transcende toutes les catégories pour s’imposer comme une des figures les plus saisissantes du patrimoine humain et culturel mondial

Né à Clermont-Ferrand le 19 juin 1623, il meurt à Paris le 19 août 1662. Mais il a vécu aussi à Rouen, établi un programme d’assèchement des marais du Poitou, alimenté la réflexion scientifique de l’Europe de son temps

Les mathématiques et la physique retiennent d’abord son attention. À seize ans, il compose un Essai sur les coniques. À trente, il jette les bases du calcul des probabilités et rédige le Traité du triangle arithmétique. À trente-cinq, il résout le problème géométrique de la cycloïde ou « roulette ». Pascal démontra par ailleurs l’existence du vide. Ses travaux sur la pression atmosphérique lui ont valu de donner son nom à l’unité de mesure qui lui est associée : le « pascal » (Pa).

Mais le jeune savant ne se préoccupe pas uniquement de spéculation intellectuelle. Son père ayant été nommé commissaire pour l’impôt à Rouen par Richelieu, il conçoit, pour l’aider dans ses calculs, une machine arithmétique. Cette « pascaline » est la première calculatrice de l’histoire. Par son mode de fonctionnement, elle annonce l’informatique. Quant aux réflexions de Pascal, dans le texte de présentation dont il assortit son invention, elles montrent qu’il médite quelque chose qui s’apparente à… l’intelligence artificielle.

Visionnaire ? Pascal, d’emblée, n’en songe pas moins à la commercialisation de sa machine. Entrepreneur futuriste, il fonde en 1662, à Paris, avec les « carrosses à cinq sols », ancêtres de l’autobus, la première compagnie de transport public urbain. Cette activité, si intense soit-elle, se déploie dans les interstices d’une vie spirituelle et religieuse encore plus fervente.

Saisi à partir de 1646 par la théologie augustinienne et la conception de la foi dont Jean Duvergier de Hauranne, abbé de Saint-Cyran, et le monastère de Port-Royal sont les hérauts, Pascal s’emploie dès lors à mener une vie en accord avec les grands principes du christianisme : charité, règne du cœur et de l’esprit, respect des pauvres et des humbles, contre toutes les pulsions égoïstes et matérielles de la créature déchue.

Hanté par la crainte que Dieu ne l’abandonne, ébloui par quelques heures d’évidence mystique survenues la nuit du 23 au 24 novembre 1654, il s’engage en faveur de Port-Royal persécuté depuis la publication de l’Augustinus de Jansénius. Pascal se révèle un polémiste exceptionnel. Défenseur de la vérité, il compose de flamboyantes Provinciales : elles lui valent l’admiration de tous ses contemporains. Drôles, passionnées, brillantes, redoutablement informées, ces dix-huit « petites lettres » dénoncent sur tous les tons les trucages moraux et les tartufferies des casuistes.Pascal, enfin, consacre les dernières années de sa vie à l’élaboration d’un grand ouvrage dont il ne demeure que des fragments rassemblés sous le nom de Pensées. Il se proposait de montrer qu’il était raisonnable de croire, et qu’il n’est pas de foi sans un amour fervent. Rigueur géométrique, poésie incandescente, prophétisme droit venu des Écritures, intelligence de l’autre et de la misère de la condition humaine, ironie, puissance de la pensée, font de ce livre en miettes un monument de l’âme humaine

Blaise Pascal mourut à trente-neuf ans et deux mois. ■

Laurence PLAZENET, Professeur de Littérature française du XVIIe siècle à l’Université Clermont Auvergne, directrice du Centre international Blaise Pascal (IHRIM, CNRS, UMR 5317), Présidente de la Société des Amis de Port-Royal - Tous droits réservés.

Affranchissement pour Lettre Verte 20g

 

Télécharger le communiqué de presse

Maison Caillebotte - Yerres Essonne

26
juin
2023

La Poste émet un timbre illustré par la maison familiale à Yerres du peintre impressionniste Gustave Caillebotte.

© La Poste 2023.
Création Geneviève Marot d'après photo © Maison Caillebotte.
Gravure André Lavergne.
Contour de feuille : création Geneviève Marot d'après photos © Christophe Brachet,
© Maison Caillebotte, © Comité Caillebotte Paris

Demeure familiale du célèbre peintre impressionniste, la Maison Caillebotte et surtout son parc à l’anglaise ont véritablement servi d’atelier de plein air au jeune Gustave de 1860 à 1879. Propriété des seigneurs de Yerres au XVIe siècle, de la famille Budé – de l’illustre fondateur du Collège de France – à plusieurs ministres du roi Louis XV, ce domaine passera en mains bourgeoises avant la Révolution.

En 1824, c’est Pierre Frédéric Borrel, propriétaire du « Rocher de Cancale » à Paris, qui transforme la maison en villa de style néo-classique et la dote d’un parc à l’anglaise orné de fabriques invitant au voyage.

Mais sa faillite l’oblige à vendre et, en 1843, la veuve de Martin Guillaume Biennais – l’orfèvre de Napoléon Ier – l’enrichit d’une chambre à coucher en acajou et bronze doré

En 1860, le père de Gustave Caillebotte achète la propriété en l’état pour en faire sa résidence de villégiature, avec sa famille, loin des travaux bruyants du Paris d’Haussmann en pleine transformation.

Sans changer les décors ni le style de la demeure, il réaménage le salon de jeu et fait construire dans le parc le chalet suisse, la volière, le lavoir et la chapelle destinée à son fils aîné, Alfred, qui était prêtre.

Ces années de bonheur familial à Yerres se ressentent dans les œuvres que Gustave Caillebotte réalisera alors, jouant des perspectives et de la lumière dans le potager, les sous-bois, sur les massifs fleuris, les pelouses, la rivière.

En 1879, après le décès de leurs parents, les frères Caillebotte vendent le domaine à une famille qui le conservera près d’un siècle, puis Paul Chaslin l’achètera en 1963 pour le préserver de la promotion immobilière.

Cette propriété reviendra à la Ville de Yerres en 1973.

À partir de 1995, la municipalité n’aura de cesse de la rénover et de l’animer, célébrant ainsi l’art de vivre à la française d’une famille de la bourgeoisie moderne du XIXe siècle.. ■

Édition d'un bloc souvenir


Maison Caillebotte - Tous droits réservés.

Affranchissement pour Lettre Verte 20g

 

Télécharger le communiqué de presse

Abbaye Notre-Dame de Sénanque - Vaucluse

26
juin
2023

La Poste émet un timbre de la série touristique sur l’abbaye Notre-Dame de Sénanque

© La Poste 2023.
Création : Stéphane LEVALLOIS

L’abbaye Notre-Dame de Sénanque, dans le Vaucluse, a été fondée en juillet 1148 par un groupe d’une douzaine de moines cisterciens venant de l’abbaye de Mazan, située à 1 300 m d’altitude dans le Haut-Vivarais, en Ardèche. C’est sur l’initiative de l’évêque de Cavaillon, Alfant, qu’elle fut érigée, sous la protection des seigneurs de Simiane, suzerains de Gordes.

L’abbaye est née de ce grand élan de fondation de monastères, initié en 1098 avec l’abbaye de Cîteaux, en Bourgogne. C’est du nom de Cîteaux (lieu où poussent des cistels, c’est-à-dire des roseaux) qu’est dérivé le terme « cistercien ». Le moine le plus célèbre issu de Cîteaux est saint Bernard, fondateur de l’abbaye de Clairvaux, dans l’Aube

La fin du XIIIe siècle marque l’apogée territoriale de l’abbaye de Sénanque, qui s’étendait un peu partout en Provence. Le XIVe siècle fut son « grand siècle », qui n’est sans doute pas sans rapport avec le rayonnement de la papauté d’Avignon rejaillissant sur toute la région. Sénanque fut gouvernée par une succession d’abbés (supérieurs) de grande qualité

Au XVe siècle, l’abbé Jean Casaletti fonda un collège cistercien à Avignon pour que les jeunes moines puissent y étudier. Puis ce fut la triste époque des troubles religieux, prélude aux guerres de Religion, qui se répandront en Europe. En 1792, Sénanque, délaissée, sans communauté monastique dans ses murs, est rachetée par un particulier d’Aix-en-Provence.

C’est en 1854 que l’abbaye va connaître un renouveau monastique sous l’impulsion de Dom Barnouin, nouvel abbé du monastère, qui en 1869 essaimera sur l’île Saint-Honorat, en face de Cannes : ce sera l’abbaye de Lérins, encore habitée par des moines cisterciens de nos jours

Les lois de la République, en 1881, amènent une première expulsion des moines, puis une seconde en 1904. Les moines reviennent à Sénanque en 1926, quittent l’abbaye en 1969 faute de vocations pour la relève. De 1969 à 1988, l’abbaye, toujours propriété des moines de Lérins, abrite un centre culturel soutenu par Paul Berliet.

En 1988, l’abbaye de Lérins y envoie un petit groupe de moines afin de perpétuer la vocation de l’abbaye de Sénanque depuis sa construction au XIIe siècle. ■

Fabienne Azire - Tous droits réservés.

Affranchissement pour Lettre Verte 20g

 

Télécharger le communiqué de presse

Bergheim - Haut-Rhin

30
juin
2023

Bergheim, dans la région Grand Est, a été élu « Le Village préféré des Français » en 2022, lors de l’émission de France 2 présentée par Stéphane Bern.

© La Poste 2023.
Illustration et mise en page Eloïse Oddos.
Gravure Claude Jumelet

« Au cœur du vignoble alsacien, la charmante cité de Bergheim se dévoile derrière son enceinte médiévale magnifiquement préservée et le visiteur se laisse ensorceler par le charme de ses ruelles tortueuses qui mènent à la Maison des Sorcières… ».

Stéphane Bern

À Bergheim, sur la façade du 44 Grand’rue, le magnifique cadran solaire du XVIIIe siècle fait son travail : aujourd’hui comme hier, il indique fidèlement les heures, les saisons, la position du soleil dans le zodiaque, son lever et son coucher.

Mais quelque chose a changé dans cette cité du Haut-Rhin : Bergheim a été élu « Village préféré des Français 2022 », une distinction qui récompense ce lieu si attachant.

Épargnée miraculeusement par les deux dernières guerres, Bergheim a la chance d’avoir un patrimoine dans un état de conservation exceptionnel. L’emblématique Obertor (porte haute) XIVe siècle, surmontée d’un toit de tuiles vernissées, marque l’une des entrées de la ville, délimitée par des fortifications à double enceinte commencées par Henri de Ribeaupierre en 1312. En longeant les remparts, on peut admirer tous les détails des nombreuses tours dont ils sont flanqués et s’imprégner déjà du charme des maisons à colombage de couleurs vives abondamment fleuries, Alsace oblige !

La magie opère lorsqu’on explore les ruelles pavées de Bergheim à la découverte de ses jardins et balcons merveilleusement entretenus, de ses maisons de vignerons à pans de bois, de ses jolies fontaines en grès… Mais c’est d’un tout autre ensorcellement, beaucoup plus sombre, dont il s’agit lorsque l’on visite la Maison des Sorcières : ce musée retrace l’histoire des procès en sorcellerie qui eurent lieu ici entre 1582 et 1683, quand les croyances les plus folles agitaient la région.

Bergheim l’accueillante – la ville n’avait-elle pas la particularité de posséder le droit d’asile permettant à toute personne poursuivie de s’y réfugier ? – aime partager ses traditions, ses produits du terroir, ses spécialités gourmandes et faire déguster ses vins ou ses précieuses eaux de vie… Un art de vivre cultivé avec amour.. ■

Fabienne Azire - Tous droits réservés.

Affranchissement pour Lettre Verte 20g

 

Télécharger le communiqué de presse